La la land - Damien Chazelle - 2016

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
burialoftherats
Sparkling Peach
Sparkling Peach
Messages : 1926
Inscription : 25 avr. 2006, 15:17

Re: La la land - Damien Chazelle - 2016

Messagepar burialoftherats » 30 janv. 2017, 08:43

Pour ma part, entre kevo et Jeremy, j'ai beaucoup aime, sans que ca revolutionne la mayo. Mais il y a quand meme des beaux moments de rea!

Avatar de l’utilisateur
superflo
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 3891
Inscription : 24 janv. 2006, 13:10
Localisation : une petite île de Méditerranée
Contact :

Re: La la land - Damien Chazelle - 2016

Messagepar superflo » 25 févr. 2017, 20:26

enfin vu

bon, j'y suis allée dans de supers bonnes disposition, toute prête à l'aimer.
Et j'ai vraiment passé une bon moment je dois dire MAIS....
alors dans les points positifs, c'est bien mis en scène, certaines scènes sont géniales (la scène d'intro, quand il est dans le groupe 80's, la scène finale du "flash back etc". Le couple fonctionne bien. Même si je ne suis pas leur plus grande fan, mais Ryan Gosling est charmant à souhait, Emma Stone joue essentiellement sur ses grands yeux tristounes, ou son sourire mignon mais bon ça marche.
Je me suis mise au jazz il y a quelques mois, (version "le jazz pour les nuls" avec playlist deezer des hits les plus connus, mais quand même, du coup ça m'a fait du bien aux oreilles ce film. J'ai beaucoup apprécié également les morceaux qui ne sont pas du jazz, et le thème principal, je suis sortie en ayant envie de choper la BO.

Bien sur j'ai aimé les références aux vieilles comédies musicales, en 2017 ça fait du bien de retourner aux fondamentaux! :-D

La polémique sur le prétendu racisme du film me paraît complètement conne. Si c'était un film sur un noir passioné par "un truc de blanc", tout le monde dirait que le film est "anti-raciste" mais là dans l'autre sens c'est un scandale... Sebastian clame pas que c'est les aryens qui ont inventé le jazz, et j'imagine que Chazelle se projette un peu dans son perso, donc je ne vois pas le souci.

Mon plus gros problème vient du fait que j'aurai aimé voir ce film, mais avec Gene Kelly et Cyd Charisse à la place... parce que pour moi, qui dit comédie musicale (surtout si on a l'audace de sortir les claquettes!!) qui dit danseurs. Et stone et gosling, tu vois qu'ils ont bien bossé leur numéros mais c'est qd même super light quand ils dansent. (d'ailleurs le passage ou ils sont en "silhouette" et donc incarnés par des doublures danseurs rend la comparaison violente!). Donc ça m'a vraiment gêné, parce que les comédies musicales classiques, c'est mon truc, et que ça me manque, et que là c'est genre on a préféré s'assurer succès et oscar avec des stars bankable que de jouer le jeu avec des vrais pros...

Bon malgré tout, j'étais quand même contente de voir des numéros musicaux...enfin la 1ere heure... parce que soudain, à 1h de film, Chazelle et son producteur se dit que bon, on est quand même en 2017, les mecs qui dansent et chantent pour rien, c'est marrant 5 minutes mais qu'il faudrait pas que le spectateur se barre... et donc, il arrête. Hop, fini la comédie musicale à l'ancienne, on passe à la love story sur fond de jazz...
et alors que les comédies musicales ont ce côté "décalé", hors du temps et du réel qui a fait leur succès, le film a le cul entre 2 chaises. on dirait que pour plaire, il faut montrer ce côté décalé, mais pour pas souler, il faut quand même pas trop foncer dedans... donc on a une super scène onirique sur carton pâte étoilé, qui du coup fait tâche dans le film, car elle ne correspond pas au ton général... ça m'a laissé sur ma faim.

Chazelle introduit très tôt dans le film un perso très haut en couleur, au fort caractère (la soeur de Sebastian). Bêtement, j'ai attendu tout le film qu'elle revienne lui botter les fesses... mais non... ça reste un mystère pour moi, il faudrait que je vérifie si on ne parle pas de scènes coupées au montage, parce que venant d'un mec qui gère aussi bien la mise en scène, ça m'étonne quand même pas mal ce truc).

Et le truc qui a fini de me blaser... la fin...
Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher


Bref voilà. j'ai pas l'air tendre avec le film, mais j'ai quand même passé un chouette moment, j'ai pas vu passer les 2 heures, et je suis sure qu'il restera comme un bon souvenir, mais pas forcément comme un si grand film (alors que Whiplash oui!!)
Superflo, toujours là quand il faut!!

If you talk to god, you're religious, if god talks to you, you're psychotic!!

Avatar de l’utilisateur
Jeremie
Gens Poutre
Gens Poutre
Messages : 6844
Inscription : 07 avr. 2008, 13:25

Re: La la land - Damien Chazelle - 2016

Messagepar Jeremie » 25 févr. 2017, 20:40

Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher

Ce que je trouve dommage avec ce numéro final, c'est qu'ils auraient dû en faire une explosion, un gros truc, quitte à faire durer, plutôt qu'à arrêter au moment intéressant (ou à rallonger avec les scènes façon homemovies dégueulasses). Au hasard, Moulin Rouge avait très bien réussi ça par exemple.

Avatar de l’utilisateur
superflo
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 3891
Inscription : 24 janv. 2006, 13:10
Localisation : une petite île de Méditerranée
Contact :

Re: La la land - Damien Chazelle - 2016

Messagepar superflo » 25 févr. 2017, 20:54

Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher
.
Superflo, toujours là quand il faut!!

If you talk to god, you're religious, if god talks to you, you're psychotic!!

Avatar de l’utilisateur
DPG
Extincteur dans l'anus
Extincteur dans l'anus
Messages : 15976
Inscription : 30 avr. 2005, 00:09
Localisation : South Side

Re: La la land - Damien Chazelle - 2016

Messagepar DPG » 28 févr. 2017, 10:35

J'ai plutôt bien aimé. Comme beaucoup, la campagne repoussoir me faisait pas envie et j'y allais à reculons. Ça + le fait que plein de gens criaient au génie alors qu'ils n'ont sans doute jamais vu une autre comédie musicale de leur vie, mais bon, Chazelle ou autres n'y sont pour rien ça !

Et donc voilà, plutôt bon moment. J'ai pas senti le temps passer, je trouve que le couple fonctionne bien (alors que je suis vraiment pas fan de Gosling), c'est élégamment mis en scène, parfois un peu trop tape à l’œil, mais bon, entre ça et du téléfilm pour grand écran, le choix est vite fait hein ! Après, dans le fond, ça n'amène pas spécialement de neuf, mais comme ça a été dit plus haut, je pense pas que le film comptait ré-inventer la roue, ça rend juste un hommage à un cinéma disparu, et à mes yeux, ça fonctionne bien ! Voilà, tout est soigné, les costumes, les décors, la bande son est sympa, bref, pas grand chose à redire. Et pour ceux qui trouvent que les persos agissent un peu en dépit du bon sens, j'ai envie de dire que Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher


Enfin voilà, pas le chef d'oeuvre absolu du cinéma de tous les temps que si tu l'aimes pas tu dois aller bruler vif en enfer :D :crazymeuh: mais un bon moment, agréable, hors du temps, et franchement, vu toutes les merdes qu'on se tape à longueur d'années en provenance d'Hollywood, j'ai vraiment pas envie de m'attaquer à un "Lalaland" !
"Alors que la plupart des choses finissaient par m'ennuyer, la vodka jamais." (Errol Flynn)

Avatar de l’utilisateur
Lord Ruthven
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 7323
Inscription : 18 août 2005, 20:19

Re: La la land - Damien Chazelle - 2016

Messagepar Lord Ruthven » 30 déc. 2018, 09:39

Bien aimé, tout en étant d'accord avec la plupart des défauts énoncés.

L'histoire d'amour :
- t'es jamais là en fait ?
- bah je suis clavier de John Legend comme même, tu croivais quoi ?
- mais euh !

Peut effectivement paraître conne, mais parlera sans doute à quiconque ayant connu une relation à distance ayant capotée.

De même, John Legend présenté comme l'antagoniste (noir ! ), j'avoue ne pas comprendre. Le gars propose à Seb un boulot à '1000 dollars semaine" dans le groupe du moment... Wow, parlez d'un salopard :D

Voilà voilà, plutôt un bon moment malgré un final pas top et un côté Jazz qui aurait pu être prononcé. Le jazz n'est finalement jamais mis en avant. C'est dommage, je me faisais une joie de découvrir une musique dont je ne connais que les pires clichés. Tant pis, je vais relire Kerouac et ses descriptions fiévreuses de jazzmen en transe...:(

Nice Panda
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 2925
Inscription : 31 janv. 2006, 13:41

Re: La la land - Damien Chazelle - 2016

Messagepar Nice Panda » 30 déc. 2018, 19:46

Lord Ruthven a écrit :comme même


:pascool:


Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 61 invités