Corporate - Nicolas Silhol - 2017

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
DPG
Extincteur dans l'anus
Extincteur dans l'anus
Messages : 14975
Inscription : 30 avr. 2005, 00:09
Localisation : South Side

Corporate - Nicolas Silhol - 2017

Messagepar DPG » 10 avr. 2017, 10:24

Emilie Tesson-Hansen est une jeune et brillante responsable des Ressources Humaines, une « killeuse ». Suite à un suicide dans son entreprise, une enquête est ouverte. Elle se retrouve en première ligne. Elle doit faire face à la pression de l’inspectrice du travail, mais aussi à sa hiérarchie qui menace de se retourner contre elle. Emilie est bien décidée à sauver sa peau. Jusqu’où restera-t-elle corporate ?

Mouais... Le pitch, le cast, la bande annonce, tout ça m'intriguait... Au final, c'est pas mal, mais pas top... Ça part bien, le cadre est bien installé, les acteurs sont top, le pitch aussi froid que diablement actuel et réaliste. La présentation fonctionne bien, l'entreprise, les jeux de pouvoir, les patrons, les non dits, le cynisme, bref, les RH dans toute leur splendeur ! Mais je trouve que le film a du mal à tenir la distance. Je veux pas trop en dire, mais plus on avance, plus on s'embourbe dans un truc duquel la réal a du mal à se sortir ? Faire de la RH une gentille / repenti ? Trop facile, trop peu crédible ? En faire une vraie méchante ? On ne fait pas ça au cinéma... Du coup, on a une espèce de figure batarde, jamais attachante, dont on perçoit le trouble, les failles, mais sans vraiment ressentir de compassion ou de compréhension... Tout le monde ne peut pas créer un "Gordon Gecko", mais il y avait vraiment matière à mieux faire. Dommage. Ca se laisse voir, mais l'essai n'est pas vraiment transformé...

Après c'est marrant de voir que chacun voit le film un peu différemment selon son vécu, sa vision du monde du travail, etc... Perso j'ai intégré depuis un bail que les DRH sont des fdp, juste bons à réguler les effectifs, virer des gens, aucun affect, donc je tombe pas du ciel en voyant ça, loin de là. Certaines personnes semblent encore surpris.
"Alors que la plupart des choses finissaient par m'ennuyer, la vodka jamais." (Errol Flynn)

Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 13 invités