Les fantomes d'Ismael - Arnaud Desplechin - 2017

Du Praxinoscope au DCP
En ligne
Avatar de l’utilisateur
DPG
Extincteur dans l'anus
Extincteur dans l'anus
Messages : 14847
Inscription : 30 avr. 2005, 00:09
Localisation : South Side

Les fantomes d'Ismael - Arnaud Desplechin - 2017

Messagepar DPG » 06 juin 2017, 10:28

Ismaël c'est un real un peu fou fou (Amalric, pour changer). Il sort avec une meuf posée, scientifique (C.Gainsbourg). Et sa femme avait disparu du jour au lendemain il y a plus de 20 ans (M.Cotillard, qu'on voit si peu au cinéma). Et là, il prépare un film sur son frère qui est diplomate (L.Garrel), mais ça n'a aucun rapport avec le reste globalement.

Voilà, je suis pas expert en Desplechin, mais ça ressemble à ce que j'avais pu voir de lui. Des couples, des flashbacks, des morceaux de vie, des gens qui crient, ça commence n'importe où, ça finit n'importe comment. On mets des trucs en parallèle qui n'ont aucun lien, on commence des histoires qu'on laisse tomber en cours de route, tout le monde a un grain, fait des cauchemars, prend des medocs ou de l'alcool, fuit des pans entiers de sa vie. La première heure passe bien, puis ça part un peu en couilles, on s'ennuie quand même. Reste des bouts de scène qui fonctionnent, prises indépendamment, surtout autour d'Amalric. Il joue toujours pareil, mais il le fait plutôt bien. J'ai rien compris à tout ce qui concerne Louis Garrel, limite l'impression qu'un mec a collé des bouts de péloche d'un autre film au milieu de la copie qu'on m'a projeté. J'ai pas détesté, mais quand même trouvé ça vain, bordélique et anecdotique.

Image
"Alors que la plupart des choses finissaient par m'ennuyer, la vodka jamais." (Errol Flynn)

Avatar de l’utilisateur
kevo42
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 4683
Inscription : 24 août 2009, 13:58
Contact :

Re: Les fantomes d'Ismael - Arnaud Desplechin - 2017

Messagepar kevo42 » 23 nov. 2017, 21:23

Le personnage de Louis Garrel est le héros du film d'Ismaël. Son histoire rappelle un peu celle de trois souvenirs de mon enfance, je trouve, donc il y a peut-être une continuité.

J'avais bien aimé le film, mais le mieux reste le tutotal qui lui était consacré



Les gags sur Charlotte Gainsbourg qui se laisse aller à son désir et Marion Cotillard qui dit connasse me font mourir de rire.
"Gambader dans la campagne, de préférence nu, semble être le projet n°1 du cinéma français" (Les cahiers du cinéma)


Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 7 invités