Les frères Sisters - Jacques Audiard - 2018

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
DPG
Extincteur dans l'anus
Extincteur dans l'anus
Messages : 15323
Inscription : 30 avr. 2005, 00:09
Localisation : South Side

Les frères Sisters - Jacques Audiard - 2018

Messagepar DPG » 22 oct. 2018, 09:55

En 1851, dans l'Oregon, les frères Eli et Charlie Sisters sont deux tueurs à gages engagés par le Commodore pour récupérer la formule du chimiste Hermann Kermit Warm et tuer celui-ci à l'aide du détective John Morris qui suit sa trace.

Audiard fait son premier film US et se lance direct avec le genre le plus américain qui soit : le western !

Casting en titane : Joaquin Phoenix / John C.Reilly / Jake Gyllenhaal.

Au final, j'avoue que j'ai un peu de mal à avoir un avis tranché sur le film (vu hier). Je pense que d'ici quelques jours, semaines, j'y verrai un peu plus clair, mais là, je n'arrive pas trop à savoir quoi en penser ? Formellement, pas de souci, c'est toujours au top, ambiance, lumière, paysages sublimes, belle BO, Audiard sait emballer un film, et de ce côté là, pas de baisse de régime. Niveau direction d'acteurs, idem, tout le monde est impeccable, chacun à sa place, jouant sa partition à merveille. Je trouve quand même le perso de Gyllenhaal un bon cran en dessous des frères Sisters, mais ça vient du récit, de la place qui lui est accordé... Après, je sais pas, j'ai du mal à être très enthousiaste pour autant. C'est très classique, mais ce n'est pas en soi un problème, je ne me suis pas ennuyé, il y a de beaux plans, des beaux éclats de violence, mais sans arriver à mettre le doigt dessus, il m'a manqué quelque chose pour vraiment basculer et entrer pleinement dans le film... Il y a des idées, des beaux moments, la relation des deux frères fonctionne bien, mais je me suis senti assez extérieur au film, tout du long... Je ne sais pas trop où il voulait en venir, j'ai presque senti Audiard un peu trop en retenue, peut être intimidé de se frotter au western, à tous ces mythes... Le film est peut être trop intellectuel et pas assez "primaire" pour ce qu'il veut raconter, mais sans être poseur ou intello pour autant... Bref, sentiments confus, avis mitigé, à voir comment ça va se décanter dans ma tête... Pour l'instant, je reste dubitatif, ni emballé, ni trop déçu.... Une curiosité...

Image
"Alors que la plupart des choses finissaient par m'ennuyer, la vodka jamais." (Errol Flynn)

Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités