A-X-L - Oliver Daly (2018)

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
Benj
Tsui Hark
Tsui Hark
Messages : 10046
Inscription : 11 mai 2005, 09:30

A-X-L - Oliver Daly (2018)

Messagepar Benj » 25 nov. 2018, 12:50

Image
Miles, jeune homme malchanceux, fait la rencontre d'un chien robot de conception militaire et se lie d'amitié avec lui. Lorsque les scientifiques qui l'ont fabriqué tentent de remettre la main dessus, Miles décide de protéger son nouveau compagnon avec l'aide de son amie Sara.



Hey c'est de la merde !

Déjà ils sont tous moches dans le film. Et cons. On se situe dans un univers de beaufs. Motocross et bière (oui je juge)
C'est surtout que le héros ploucboy le dit lui même texto : "à l'école je suis une merde, du coup je fais de la moto et je ne sais faire que ça et je ne vais pas essayer de faire autre chose de ma vie".
Sauf qu'il va rencontrer le chien robot et que ça va lui changer sa vie de bouseux.
Il rencontre aussi poufgirl qui fait du dessin et du graffiti (c'est important de le préciser parce que y a une séquence où le chien robot analyse le "style de graffiti" afin de se rapprocher des deux ploucs). On sent qu'à cet instant on est définitivement pas la cible.
Donc on en est là, motocross et graffiti.
Y a aussi un bad boy jaloux qui vient foutre le bordel ici et là parce que le "héros plouc et pauvre et brave et respectueux des femmes" est doué à la moto.

Après l'idée d'un chien robot de combat c'est pas con, à la base c'est pour ça que j'ai lancé le truc.
Mais pourquoi du coup lui intégrer des comportements de vrai chien qui ne servent à rien ? Comme faire le foufou, ronger des os (là il ronge des pots d'échappement :x )... Alors que forcément ça doit consommer de l’énergie et que y a un con qui a dû se faire chier à programmer tout ça. L'ingénieur en charge du projet nous dira vite fait que le robot de combat évolue en vrai chien en fait. Original.
En plus leur chien de combat est merdique.
Quand ploucboy le rencontre, il se met à le pourchasser dans une scène de motocross freestyle et se fait bolosser par ploucboy. Le chien de combat de l'armée US se fait défoncer par un mec en motocross !
Et c'est comme ça pendant tout le film, le robot se fait mettre à l'amende au moins 2 ou 3 fois. J'ai pas trouvé ça très efficace comme technologie.
Mais ploucoby et poufgirl comme ils sont les héros, ils vont réussir à réparer en une nuit un robot qui à dû prendre quelques années pour être fabriquer...
A la fin on apprend que le robot chien est initialement conçu pour faire équipe avec un soldat en motocross.
Donc déjà ça tombe bien pour ploucboy, même si finalement on peut se demander si le chien robot ne sympathise pas juste parce que l'autre beauf a un casque de moto sur sa tronche et que ça n'a rien à voir avec son humanisme.
Ca nous permet aussi de voir le chien devenir une rampe de moto.

A la fin, le chien fait preuve de courage devant ploucboy en se suicidant pour pas grand chose en fin de compte.
Après tout ça Ploucboy arrête la moto et son milieu dangereux, va à la fac et se met à étudier l’ingénierie robotique sur la plage avec poufgirl et leur chiot husky. Le bad boy jaloux continue la motocross mais un peu désabusé par ce qu'il est devenu.
Et le chien robot..............

Avatar de l’utilisateur
superflo
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 3859
Inscription : 24 janv. 2006, 13:10
Localisation : une petite île de Méditerranée
Contact :

Re: A-X-L - Oliver Daly (2018)

Messagepar superflo » 25 nov. 2018, 21:58

J’ai cru que c’etait un film sur les Guns N Roses...
Superflo, toujours là quand il faut!!

If you talk to god, you're religious, if god talks to you, you're psychotic!!


Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 52 invités