Vice - Adam Mc Kay - 2019

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
DPG
Extincteur dans l'anus
Extincteur dans l'anus
Messages : 15560
Inscription : 30 avr. 2005, 00:09
Localisation : South Side

Vice - Adam Mc Kay - 2019

Messagepar DPG » 12 mars 2019, 11:05

Fin connaisseur des arcanes de la politique américaine, Dick Cheney a réussi, sans faire de bruit, à se faire élire vice-président aux côtés de George W. Bush. Devenu l'homme le plus puissant du pays, il a largement contribué à imposer un nouvel ordre mondial dont on sent encore les conséquences aujourd'hui…

Personne a vu ce grand film engagé censé dénoncer l'administration Bush, machine à Oscars finalement reparti bredouille d'un peu partout ?

J'ai trouvé ça assez bof. Gros machin hollywoodien, rouleur compresseur démocrate, avec la finesse d'un débat BFM TV. Tout le monde prend des airs profonds et justifie le budget costume / maquillage pour obtenir une statuette, mais le film ressemble surtout à un gros truc assez mal foutu. On voit la volonté de raconter plein de choses sur Cheney, sans doute trop au final. Son background, son ascension, sa famille, son poids ds l'administration Bush, la guerre en Irak, ses arrangements avec la Constitution, etc, etc... ça faisait pt être trop pour un seul film, en l'état, je trouve que ça part un peu dans tous les sens sans être bien structuré. Ca montre pas mal de choses, à chacun de voir ce qu'il faut prendre pour argent comptant et ce qui tient de l'opinion de l'auteur. L'administration Bush a sans doute un milliard de tords et de casseroles sur le dos, mais là, à voir le film, on croirait du Michael Moore avec des acteurs. Notamment un sublime montage d'images à la fin où on te mets 500 trucs à la suite, sans aucun rapport les uns aux autres, et limite tu penses que si le prix de la baguette a augmenté à Cherbourg ou si tu t'es coupé le doigt avec ton éplucheur ce matin, c'est la faute de Dick Cheney ! Voilà, pour le reste, c'est bien emballé, des moments assez ludiques, mais aussi des longueurs. Bale ou Carrell semblent crier "Oscar !" à chaque plan, Amy Adams sauve les meubles, Rockwell est bluffant en Bush. On n'apprend finalement pas grand chose de bien neuf, certaines piqures de rappel font qd même mal au cul, mais bon, les autres sont-ils franchement plus cleans ? J'en sais rien. Sur un plan cinématographique en tout cas, pas de quoi se relever la nuit.


Image

"Vous allez finir par me la donner cette putain de statuette !"
"Alors que la plupart des choses finissaient par m'ennuyer, la vodka jamais." (Errol Flynn)

Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 17 invités