Blanche comme neige - Anne Fontaine - 2019

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
kevo42
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 4902
Inscription : 24 août 2009, 13:58
Contact :

Blanche comme neige - Anne Fontaine - 2019

Messagepar kevo42 » 23 avr. 2019, 22:08

Il y a du sang, des nichons, Isabelle Huppert. Le bis est incontestable. Ca mérite un sujet.




Image

Après le grand méchant loup, Blanche comme neige est le deuxième film du "partons d'un conte traditionnel pour parler de désir avec Benoît Poelvoorde".
Lou de Lâage est la belle fille d'Isabelle Huppert, qui vit avec Charles Berling. Quand ce gros porc de Berling regarde de trop près Lou de Lâage, Huppert décide de la faire zigouiller par une masseuse serbe. Problème, la masseuse se fait tuer dans la forêt par un chasseur qui passait par là et qui va recueillir Blanche neige dans sa maison au milieu de la forêt.
En gros, c'est blanche neige dans les pyrénées, avec les sept nains qui sont des hommes, et pas mal de cul. Lou de Lâage est jolie, le film pas trop.

Ca raconte pas grand chose, mais on ne s’ennuie pas trop. Poelvoorde est cool, il y a des figurants rigolos en arrière plan. C'est le 4ème film d'Anne Fontaine que je vois. A chaque fois c'est pas si mal mais on s'en fout.

A noter : c'est le deuxième film du challenge Isabelle Huppert qui est le fil rouge de mon année cinéma. Elle y joue encore assez mal. Ca m'interroge.
"Gambader dans la campagne, de préférence nu, semble être le projet n°1 du cinéma français" (Les cahiers du cinéma)

Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 13 invités