The Forest of Love - Sono Sion - 2019

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
Jeremie
Gens Poutre
Gens Poutre
Messages : 6772
Inscription : 07 avr. 2008, 13:25
Contact :

The Forest of Love - Sono Sion - 2019

Messagepar Jeremie » 14 oct. 2019, 22:34

Image

Années 90 à Tokyo : trois jeunes mecs délurés veulent réaliser coûte que coûte un film. En cherchant des actrices et plus si affinités, ils font la rencontre de Mitsuko et de Taeko, deux filles torturées ayant un passé sanglant en commun. Et voilà que arrive Joe Murata, un chanteur/dragueur/escroc/sadique qui entend bien prendre tout ce monde sous sa coupe...

J'ai eu un peu l'impression que Sion allait devenir le nouveau Miike, à tourner plein de trucs que personne n'allait regarder et en laissant quelques gros films derrière lui. Mais il faut croire que c'était aller un peu vite en besogne...la preuve avec ce film pourtant tourné pour Netflix, et qui se relève être l'antithèse parfaite de son titre.

C'est simple, on se croirait à nouveau devant la hate trilogy (Cold Fish/Love Exposure/Guilty of Romance) avec le même lyrisme, la même rage punk, la même envie de taper sur tout ce qui bouge, avec son lot de lycéennes pas innocentes, de délires méta, de retournements de situations, de perso barrés...
C'est épuisant, bouleversant, parfois bien crado (les scènes de découpages de corps :shock: ), totalement pessimiste...franchement ça fait plaisir de voir que le bougre bouge encore :)
Tout comme Love Exposure, j'ai cru lire que le film était plus long qu'il ne l'est déjà (2h30). Bizarre justement que ce n'est pas cette version drama qui soit dispo sur Netflix (tout comme Tokyo Vampire Hotel d'ailleurs). Un des meilleurs films de l'année pour moi en tout cas.

Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : kevo42 et 23 invités