La bûche - Daniele Thompson - 1999

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
DPG
Extincteur dans l'anus
Extincteur dans l'anus
Messages : 15931
Inscription : 30 avr. 2005, 00:09
Localisation : South Side

La bûche - Daniele Thompson - 1999

Messagepar DPG » 03 janv. 2020, 10:22

À la suite du décès récent de son deuxième mari, Yvette est invitée au réveillon de Noël par les trois filles de son premier mariage avec Stanislas, violoniste russe à la retraite, séducteur impénitent. Autour des préparatifs, les remises en question et les révélations vont bon train pour Louba, la danseuse de cabaret, Sonia, la bourgeoise moins conformiste qu'il n'y paraît, et Milla, la rebelle assoiffée de tendresse. Au coeur des fêtes de Noël les trois filles se découvrent un attachement inconditionnel à leur enfance et à leur père.

Le film choral made in France pour terminer les fêtes en apothéose ! :blased:

C'est assez chiant. Les petites histoires de chacun valent ce qu'elles valent, mais on reste dans du convenu à tous les niveaux (machine va quitter son mari, machin va-t-il quitter sa femme, untel va-t-elle vaincre ses névroses, etc...). Les acteurs font ce qu'ils peuvent, ds l'ensemble, ils sont plutôt corrects, même si tout ne colle pas ds le casting (Sabine Azema soeur de C.Gainsbourg, bon c'est possible, mais 22 ans d'écart qd même...). Au final, on a l'impression d'avoir déjà vu tout ça cent fois, en mieux, en plus drôle, en plus touchant, bref... J'avais jamais vu de films de Daniele Thompson, et j'ai eu exactement ce que j'attendais. Pas spécialement honteux ou quoi, mais juste absolument pas ma came. J'ai tenté...

Image
"Alors que la plupart des choses finissaient par m'ennuyer, la vodka jamais." (Errol Flynn)

Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 17 invités