House (Hausu) - 1977 / Nobuhiko Obayashi

Du Praxinoscope au DCP
Robe Bottine
Bruno Mattei
Bruno Mattei
Messages : 105
Inscription : 21 juin 2005, 23:58
Localisation : Veni, vidi, reparti

House (Hausu) - 1977 / Nobuhiko Obayashi

Messagepar Robe Bottine » 05 mars 2006, 22:30

Si on peut volontiers s'interroger parfois sur la santé mentale des japonais (et ce n'est certainement pas ce film qui va nous rassurer là dessus), on ne peut en revanche nier qu'en matière d'avance sur leur temps, ils se posent là.
Hausu a déjà 30 balais et pourtant, il épouse une telle richesse inventive et visuelle qu'on jurerait que le film n'a pas plus de cinq ans d'ancienneté.
Bien sur je suis surement pas en train de dire que les films d'antan sont systématiquement pauvres artistiquement et les oeuvres récentes des modèles de prouesse artistique.
Non, c'est juste que les faits sont là : Hausu n'a pas pris une ride trente années après sa création.
Une inventivité de tous les instants se traduisant par une multiplication sans cesse grandissante d'effets de lumières, de filtres de couleur, de montage, de photographie, de trucages bluffants...
Paradoxalement, l'intrigue principale s'avère très superficielle : une jeune lycéenne accompagnée de six amies se rend dans la maison de campagne de sa tante, une demeure bien entendu hantée et pire que ça : vivante...
L'ambiance du film est absolument inqualifiable. On navigue quelque part entre le manga, la bande-dessinée "live" (les personnages évoluant parfois dans des décors dont l'arrière plan peint fait office de "trompe-l'oeil"), l'horreur cartoonesque anticipant sur les Evil Dead de Raimi, et on a même droit à de drôles de séquences musicales joyeuses à l'imagerie hippie (la musique fait d'ailleurs penser à du Jefferson Airplane de la grande époque).
Malheureusement, ce mélange étourdissant de thèmes n'est pas sans conséquence fâcheuse : c'est un peu "trop beaucoup" au bout d'un moment, si bien qu'on frôle l'indigestion, en particulier lors du final horrifique totalement dément, d'une hystérie rarement vue au cinoche : les meubles prennent vie, un piano dévore une câtin, une autre découpée en morceaux parvient à faire virevolter ses membres, les portes claquent, une tapisserie de chat dégueule du sang, des spectres apparaissent et disparaissent, des vortex spatio-temporels entrainent les jeunes filles dans des limbes sans fin, etc.
Etourdissant, et moi qui suis pas trop friand en temps normal de cinéma nippon, j'avoue avoir été un chouia gâvé par le côté manga parfois un peu trop prononcé à mon goût.
Quoiqu'il en soit, que l'on soit hermétique au cinéma asiatique ou bien un fan acharné, ce film est à découvrir absolument, histoire de se ramasser quand même malgré ses quelques défauts une bonne tarte dans la gueule.
Un film malheureusement difficile à trouver puisqu'uniquement dispo en dvd sur le continent asiatique.


ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage
ImageImage

Avatar de l’utilisateur
Cyril
Administrateur
Administrateur
Messages : 24706
Inscription : 26 avr. 2005, 13:15
Localisation : Sur Mafiameme
Contact :

Messagepar Cyril » 05 mars 2006, 22:52

Et beh ! :shock:
Je suis sur le cul, merci de la review.
Quelqu'un a le dvd ?
"Comme disait mon ami Richard Nixon, mieux vaut une petite tâche sur la conscience qu'une grosse sur l'honneur. Allez en vous remerciant bonsoir."

Avatar de l’utilisateur
guncrazy
Jess Franco
Jess Franco
Messages : 900
Inscription : 05 mai 2005, 16:20

Messagepar guncrazy » 05 mars 2006, 22:55

Allan Theo a écrit :Et beh ! :shock:
Je suis sur le cul, merci de la review.
Quelqu'un a le dvd ?


Je l'ai sous une forme que la morale réprouve, si ça te branche. :D :wink:
Image

Avatar de l’utilisateur
Cyril
Administrateur
Administrateur
Messages : 24706
Inscription : 26 avr. 2005, 13:15
Localisation : Sur Mafiameme
Contact :

Messagepar Cyril » 05 mars 2006, 23:02

guncrazy a écrit :
Allan Theo a écrit :Et beh ! :shock:
Je suis sur le cul, merci de la review.
Quelqu'un a le dvd ?


Je l'ai sous une forme que la morale réprouve, si ça te branche. :D :wink:


Tu sais que je t'ai toujours aimé ! :D
"Comme disait mon ami Richard Nixon, mieux vaut une petite tâche sur la conscience qu'une grosse sur l'honneur. Allez en vous remerciant bonsoir."

Avatar de l’utilisateur
riton
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 3060
Inscription : 28 avr. 2005, 16:05

Messagepar riton » 05 mars 2006, 23:02

Des sous-titres ? :D

Robe Bottine
Bruno Mattei
Bruno Mattei
Messages : 105
Inscription : 21 juin 2005, 23:58
Localisation : Veni, vidi, reparti

Messagepar Robe Bottine » 05 mars 2006, 23:23

Bah de toute façon, pour espérer le voir, y'a pas 36 solutions.
Méthode réprouvée approuvée par moi aussi :D

Concernant les sous titres, ils n'existent pas.
En revanche, dispo chez Mr Donkey et tous ses amis, il existe une espèce de traduction en anglais faite par un occidental, se présentant sous la forme de sous-titres expliquant les grandes lignes du film à divers moments clés.
C'est un fichier .nfo de 2 Ko.
Vivement conseillé mais bon, comme expliqué plus haut, l'histoire est superficielle...peu de dialogues, c'est surtout le visuel qui prime ici.

Avatar de l’utilisateur
Kerozene
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 6475
Inscription : 28 avr. 2005, 22:22

Messagepar Kerozene » 06 mars 2006, 01:02

Wow, ça a l'air magnifique !!

Le Chat qui pète veut pas faire une série "nipponnerie" ? :D

Avatar de l’utilisateur
guncrazy
Jess Franco
Jess Franco
Messages : 900
Inscription : 05 mai 2005, 16:20

Messagepar guncrazy » 06 mars 2006, 01:15

Allan Theo a écrit :Tu sais que je t'ai toujours aimé ! :D


:kiss:
Image

Avatar de l’utilisateur
Jeremie
Gens Poutre
Gens Poutre
Messages : 6470
Inscription : 07 avr. 2008, 13:25
Contact :

Re: House (Hausu) - 1977 / Nobuhiko Obayashi

Messagepar Jeremie » 09 avr. 2008, 00:23

la surfrapance psychédélique à son meilleure :consternation: :consternation: :consternation:

Découvert l'année dernière (et moi j'ai des sous-titres :mrgreen: ) et on tient là un putain d'OVNI. C'est sûr, Raimi a dû prendre bien des notes pour sa trilogie Evil dead...
Un film d'horreur pop et acidulé sans aucune limites, ça part dans tous les sens (et tiens je te fous du pinku, du gore, de la comédie musicale, du shojo, des arts martiaux... [inlove] [inlove] ), ça veut rien dire et c'est tant mieux.
Et en plus c'est quand même loin d'être d'un total mauvais goût, ça fait quand même du bien aux yeux :lovely:

LA B.O EST IMMENSE ET COMPLET INTROUVABLE :crazymeuh: :consternation:

Allez le chat qui foume, faites-péter la galette :mrgreen: [inlove] [inlove]

[youtube]<object width="425" height="355"><param name="movie" value="http://www.youtube.com/v/NN0HVJ5tkIM&hl=fr"></param><param name="wmode" value="transparent"></param><embed src="http://www.youtube.com/v/NN0HVJ5tkIM&hl=fr" type="application/x-shockwave-flash" wmode="transparent" width="425" height="355"></embed></object>[/youtube]

Avatar de l’utilisateur
Kerozene
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 6475
Inscription : 28 avr. 2005, 22:22

Re: House (Hausu) - 1977 / Nobuhiko Obayashi

Messagepar Kerozene » 09 avr. 2008, 09:00

Je confirme: un chef ultra surpuissant, un film qui te flingue les rétines de A à Z et fait passer toutes les niponneries onirico-prétentieuses actuelles pour de gros boulets indigestes (ce que ces films sont souvent).

Un véritable bol d'air frais enrobé de joyeuses subversions filmiques entre psychédélisme et surréalisme exacerbé (ça veut rien dire, mais c'est beau).
Image

Avatar de l’utilisateur
Cyril
Administrateur
Administrateur
Messages : 24706
Inscription : 26 avr. 2005, 13:15
Localisation : Sur Mafiameme
Contact :

Re: House (Hausu) - 1977 / Nobuhiko Obayashi

Messagepar Cyril » 09 avr. 2008, 09:18

Doublon les gars :wink:

viewtopic.php?f=8&t=3547
"Comme disait mon ami Richard Nixon, mieux vaut une petite tâche sur la conscience qu'une grosse sur l'honneur. Allez en vous remerciant bonsoir."

Avatar de l’utilisateur
Kerozene
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 6475
Inscription : 28 avr. 2005, 22:22

Re: House (Hausu) - 1977 / Nobuhiko Obayashi

Messagepar Kerozene » 09 avr. 2008, 09:39

:shock:


Je crois que Cyril se drogue.
Image

Fabrice
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 6465
Inscription : 28 avr. 2005, 20:13

Re: House (Hausu) - 1977 / Nobuhiko Obayashi

Messagepar Fabrice » 09 avr. 2008, 09:54

ENORME !!!! :banane: :banane: :banane: :banane:

Avatar de l’utilisateur
Cyril
Administrateur
Administrateur
Messages : 24706
Inscription : 26 avr. 2005, 13:15
Localisation : Sur Mafiameme
Contact :

Re: House (Hausu) - 1977 / Nobuhiko Obayashi

Messagepar Cyril » 09 avr. 2008, 09:55

Tain je suis fatigué !
"Comme disait mon ami Richard Nixon, mieux vaut une petite tâche sur la conscience qu'une grosse sur l'honneur. Allez en vous remerciant bonsoir."

Avatar de l’utilisateur
tubbytoast
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 5359
Inscription : 06 mai 2005, 15:34
Localisation : Oui
Contact :

Re: House (Hausu) - 1977 / Nobuhiko Obayashi

Messagepar tubbytoast » 09 avr. 2008, 09:59

Vu aussi y a longtemps (mais sans sous-titres :( ) et pareil une bombasse ce film :shock:

A relire effectivement ici : http://www.zonebis.com/forum/viewtopic.php?f=8&t=3547
ou là : http://www.zonebis.com/forum/viewtopic.php?f=8&t=3547














et un p'tit ici : http://www.zonebis.com/forum/viewtopic.php?f=8&t=3547


Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 13 invités