Les connexions entre le bis et le X

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
Dragonball
En sursis
En sursis
Messages : 5280
Inscription : 10 mai 2005, 19:35

Les connexions entre le bis et le X

Messagepar Dragonball » 10 juil. 2005, 22:23

Voilà, j'aurais voulu parler des connexions qui éxistaient entre le bis et le X, c'est dire des réalisateurs de film X qui sont ensuites passés à la réalisation de film de genre comme Jean Rollin par exemple, des films de genre comportant des éléments X comme Calligula (même si là, on se raproche un peu du topic "Insert hard" ou encore des films hybrides qui marient les 2 genre (il me semble que c'est un peu le cas de Sexandroide, mais bon, je l'ai pas vu !).

Enfin bon, comme je ne maitrise pas trop le sujet, je laisse la place aux spécialistes ! :)
Image

Avatar de l’utilisateur
The Mollusk
Bruno Mattei
Bruno Mattei
Messages : 102
Inscription : 13 mai 2005, 17:45
Localisation : floating on my tin can

Messagepar The Mollusk » 12 juil. 2005, 17:55

Je crois que pour Riollin c'est l'inverse. Il a d'abord fait des films "classiques" avant de tourner des boulards.

A confirmer
"Fish heads, fish heads
Rolly polly fish heads
Fish heads, fish heads
Eat them up
Yum !"

Avatar de l’utilisateur
Blame
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 1464
Inscription : 06 mai 2005, 13:27

Messagepar Blame » 12 juil. 2005, 18:40

Lustig avait réaliser des pornos avant Maniac il me semble.
Image

Avatar de l’utilisateur
Dragonball
En sursis
En sursis
Messages : 5280
Inscription : 10 mai 2005, 19:35

Messagepar Dragonball » 12 juil. 2005, 18:53

Oui, je crois bien, tout comme Abbel Ferrara avec son fameux "Nine lives of a pussy".
Image

Avatar de l’utilisateur
meltingman
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 6986
Inscription : 18 mai 2005, 16:41

Messagepar meltingman » 12 juil. 2005, 20:07

Wes Craven et Coppola aussi mais c'était plutot des zérotik
"Tout le monde est d'accord pour critiquer la pensée unique"
"Cake or Death ?"
"You don't eat pigs, we don't eat pigs, seems it's been that way forever.
So if you don't eat pigs, and we don't eat pigs, why not, not eat pigs together ?"

Avatar de l’utilisateur
Tomfincher
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 7107
Inscription : 10 mai 2005, 20:16
Localisation : Grenoble / Toulouse / Agen
Contact :

Messagepar Tomfincher » 13 juil. 2005, 09:20

Alors déjà Coppola, c'est pas du bis ! (et Craven non plus...) Tu :arrow:
Non c'est bon tu peux rester. Si tu vas par là, Sonnenfeld a aussi été cadreur pour des films de boules avant d'être le chef op n°11 à Hollywood. :wink:
Image

Avatar de l’utilisateur
NickLezob
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 6309
Inscription : 29 avr. 2005, 21:17

Messagepar NickLezob » 13 juil. 2005, 09:40

Sexandroïde c'est quand même assez naze! (et très soft, pas du porno gore)

Sinon, à part du porno John Love / Alain Payet a aussi touché à la comédie (L'émir préfère les blondes, un des films les moins drôle du monde) au WIP rural (Helga la louve de Stilberg entre autres, amusant pour la présence de Richard Allan et Alban Ceray et des filles moches) et certainement d'autres trucs...

Jean François Davy a aussi touché au genre fantastique avec Le seuil du vide, film d'atmosphère pas mal du tout et aussi des comédies comme le très sympa Ca va faire mal avec Guibet et Menez

Frederic Lansac / Claude Mulot a commencé par du film de genre (fantastique avec La Rose Ecorchée, polar avec la Saignée) pour passer au porno (le fabuleux Sexe qui parle) pour enfin revenir au film de genre (le thriller Un couteau sous la gorge)

Michel Caputo a commencé par le porno pour enchainer sur des comédies et du bien burné avec "l'Executrice"

Max Pecas a quand même fait le super bourrin Brigade des moeurs, polar bien putassier et violent (voire gore)

Phillipe Clair a touché au film d'horreur avec "Merguez Holocaust", à la SF avec "Invasion of the killer giant merguez from space", au Post Nuke avec "2019 après la chute de Bab El Oued" aux Kung Fu avec "Mon Nunchaku c'est pas des merguez", au western avec "Trois merguez pour Joe", au hardcrad avec "Tais toi quand t'avales ma grosse merguez"... quel touche à tout!
Dernière édition par NickLezob le 13 juil. 2005, 09:42, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
meltingman
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 6986
Inscription : 18 mai 2005, 16:41

Messagepar meltingman » 13 juil. 2005, 09:40

:D :D :D :D Ah oui "bis" :D


Bon ben Ed Wood alors !!!
Ed qui sur la fin s'est jeté à corps et à pull dans la réalisation de pornos (que je mourerirais d'envie de voir d'ailleur soit dit en passant hop)
"Tout le monde est d'accord pour critiquer la pensée unique"
"Cake or Death ?"
"You don't eat pigs, we don't eat pigs, seems it's been that way forever.
So if you don't eat pigs, and we don't eat pigs, why not, not eat pigs together ?"

Avatar de l’utilisateur
Prodigy
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 7349
Inscription : 10 mai 2005, 21:01
Localisation : avec mon ptit Harry !

Messagepar Prodigy » 13 juil. 2005, 09:43

Du porno-angora ?

Fabrice
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 6404
Inscription : 28 avr. 2005, 20:13

Messagepar Fabrice » 13 juil. 2005, 09:45

meltingman a écrit :Wes Craven et Coppola aussi mais c'était plutot des zérotik


Le film de Craven c'est un vrai boulard !

Sinon y'a Francis Leroi qui a fait le Démon dans l'Ile, un film fantastique pas mal du tout (sauf la post-synchro un peu pourrave des fois), et Gérard Kikoïne et son Edge of Sanity avec Anthony Perkins, que j'ai pas vu.

Avatar de l’utilisateur
Superwonderscope
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 2724
Inscription : 02 mai 2005, 12:58
Localisation : DeCoteau City
Contact :

Messagepar Superwonderscope » 13 juil. 2005, 10:21

NickLezob a écrit :
Frederic Lansac / Claude Mulot a commencé par du film de genre (fantastique avec La Rose Ecorchée, polar avec la Saignée) pour passer au porno (le fabuleux Sexe qui parle) pour enfin revenir au film de genre (le thriller Un couteau sous la gorge)

!


et aussi sous le nom d'Andrée Marchand!

on oubliera pas non plus l'excellent Claude Bernard Aubert, un grand réalisateur (si, si!) dont l'excellent Charlie Bravo -et ses plans gore-, ... (et l'exécrable les Filles du régiment :shock: ) qui signa sous le pseudo de Burd Trandbaree les pornos qui défoncèrent le box office cinéma des années 70-80 (dont les Veuves, le retour des Veuves et les Bas de Soie Noire, le champion de 1981!)
"I want a man who can fuck all night
and talk about Shelley Winters filmography in the morning"

Avatar de l’utilisateur
tubbytoast
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 5345
Inscription : 06 mai 2005, 15:34
Localisation : Oui
Contact :

Messagepar tubbytoast » 13 juil. 2005, 11:31

Superwonderscope a écrit :et aussi sous le nom d'Andrée Marchand!



Andrée Marchand est l'un des pseudos de claude Pierson (qui au passage a fait des comédies avec Paul Préboist)...

Pour Craven, son film n'est pas un hard mais un soft et il a bien été aidé par sean cunningham.
Je croyais que le sujet du topic était les gars qui ont commencé par le porno pour finir dans le bis.....parce que sinon y a un paquet de réal. qui ont surfé sur la vague porno au milieu de leur carrière (vaguement incognito) pour revenir à un genre plus respectable......

Avatar de l’utilisateur
Dragonball
En sursis
En sursis
Messages : 5280
Inscription : 10 mai 2005, 19:35

Messagepar Dragonball » 13 juil. 2005, 11:43

tubbytoast a écrit :Je croyais que le sujet du topic était les gars qui ont commencé par le porno pour finir dans le bis.....parce que sinon y a un paquet de réal. qui ont surfé sur la vague porno au milieu de leur carrière (vaguement incognito) pour revenir à un genre plus respectable......

Ben, c'est le sujet de départ, mais après, on peut dévellopper ! :)

Et puis, si on se limitait juste aux mecs qui ont commencé par le porno pour allez ensuie vers le bis, on ne pourrait pas parler de Joe D'amato. (qui a fait le contraire il me semble ! :mrgreen:)
Image

Fabrice
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 6404
Inscription : 28 avr. 2005, 20:13

Messagepar Fabrice » 13 juil. 2005, 11:56

tubbytoast a écrit :Pour Craven, son film n'est pas un hard mais un soft et il a bien été aidé par sean cunningham.


T'es sûr de ça ?
Faudrait que je fouille dans mes compils de boulards pour le retrouver, mais il me semble bien que le film contenait quelques turlutes et pénétrations ...

Avatar de l’utilisateur
tubbytoast
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 5345
Inscription : 06 mai 2005, 15:34
Localisation : Oui
Contact :

Messagepar tubbytoast » 13 juil. 2005, 13:23

Buralo66 a écrit :
tubbytoast a écrit :Pour Craven, son film n'est pas un hard mais un soft et il a bien été aidé par sean cunningham.


T'es sûr de ça ?
Faudrait que je fouille dans mes compils de boulards pour le retrouver, mais il me semble bien que le film contenait quelques turlutes et pénétrations ...


certain ! J'en ai fait une chronique pour un zine il y a quelques années....peut-être que tu as une version caviardée mais quoiqu'il en soit je crois qu'il n'existe qu'une copie en version allemand....
Idem pour le père Ed Wood qui n'a à ma connaissance jamais franchi le cap du hard...


Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 30 invités