La Nuit Hallucinée 3 : la ter des ter

En partenariat avec Nanarland et le cinéma ComoediaZoneBis vous convie à en prendre plein les rétines durant une nuit entière. Après l’ouverture des portes, vous n’aurez plus aucun répit : Une avant-première, 3 films cultes, des invités, des courts-métrages et des cuts Nanarland. Des sandwichs et boissons seront en vente toute la nuit.

La Nuit Hallucinée 3 : la ter des ter

Cinéma Comoedia, 13 décembre 2014

affiche-nh-3-V2-WEB

 

Electric-Boogaloo-Cannon-Films-logo19H30 – Electric Boogaloo: The Wild, Untold Story of Cannon Films – Mark Hartley – 2014 – États-Unis – 107 min – VOSTF – DCP

L’autre documentaire cinéma sur Cannon Films et les nababs de la série B d’action, Golan & Globus.

Après avoir raconté l’histoire des cinémas d’exploitation australien et philippin dans « Not Quite Hollywood » et « Machete Maidens Unleashed« , Mark Hartley nous revient avec un film hilarant et extrêmement bien documenté sur la firme Cannon. Retrouvez, sans langue de bois, l’histoire incroyable de ces outsiders partis de rien pour régner en maîtres sur le cinéma d’action hollywoodien des années 80. De nombreux intervenants et extraits mettent en lumière l’obstination de Menahem Golan et Yoram Globus à proposer une alternative aux gros studios de l’époque. Incarnation d’un cinéma volontiers bourrin (voir pour s’en convaincre Le Justicier de New York, projeté dans la même soirée), leur style tapageur a eu un impact réel sur l’industrie ciné et la culture populaire. Sans eux, Chuck Norris, Jean-Claude Van Damme ou les films de ninjas ne seraient pas ce qu’ils sont !


aMqddIueOGphuv3BAT7VWrFI5Mx22H30 – Mad Foxes – Paul Grau – 1981 – Espagne/Suisse – 77 min – VOSTF – DCP  

Hal et sa petite amie se font sauvagement agressés au détour d’une boite de nuit par une bande de bikers nazis. Elle se fait violer et lui sauvagement castagner. Pas content, Hal prépare une terrible vengeance en rameutant des amis du club de karaté.

Un mauvais goût particulièrement non subtil émane de cette production Erwin Dietrich. Sexe et violence gratuite bien sur mais aussi kickboxing naturiste, castration, mamie en fauteuil roulant et nazis moustachus.
Un bon moment de convivialité sur une musique signée Krokus.

 


death-wish-3-DI01h00 – Le Justicier de New-York (Death Wish 3) – Michael Winner – 1985 – États-Unis – 92 min – VOSTF – DCP

Paul Kersey est injustement accusé du meurtre d’un de ses amis, tué par un gang de New York. Le commissaire lui propose un marché : sa libération, contre l’élimination des voyous.

Charles Bronson reprend du service dans ce 3ème volet des exploits sécuritaires du « justicier dans la ville », icône burinée du « vigilante movie », chantre de l’auto-défense et de la loi du Tallion. Décomplexé dans son discours, caricatural dans son traitement, ce film merveilleusement réac’ réussit l’exploit d’être tellement extrême qu’il en devient… drôle. Il faut savourer comme un cartoon live de mauvais goût cette croisade de Papy Bronson contre les punks, les loubards, les toxicos, les prostituées, les clochards, et plus généralement les jeunes. Avec son mépris habituel de la nuance et de la subtilité, la Cannon nous livre un spectacle inoubliable : un shoot’em up grandeur nature, avec un acteur de 64 ans au regard éteint qui « kärchérise » les rues de New York à l’arme lourde, sous les applaudissements des p’tits vieux du quartier ! Une pure pépite de cinéma déviant.


ilsa-harem-keeper-of-the-oil-sheiks-643866l04H00 – Ilsa, Gardienne du Harem (Ilsa, Harem Keeper of the Oil Sheiks)  – Don Edmonds – 1976 – Canada/États-Unis – 85 min – VF – 35mm

Ilsa femme de tête (et de corps) dirige à la baguette (un fouet en l’occurrence) le harem d’un sheik du pétrole quelque part au Moyen-Orient. Sa mission consistant à recruter et éduquer des esclaves pour son maître, notre responsable des ressources humaines va allégrement dépasser les bornes et les limites du bon goût et du sordide tout en s’amusant comme une folle. Et nous aussi.

2nd volet des exactions d’Ilsa après le camp nazi et avant le goulag l’année suivante.
Ilsa au Moyen-Orient est sans conteste le plus jouissif et le plus drôle de la trilogie sans doute grâce à certaines scènes particulièrement imaginatives et à son parfum d’exotisme pimenté d’un érotisme bienvenu.

Tarif unique pour la nuit : 16€, boissons & sandwichs en vente tout au long de la nuit.

Au Cinéma Comoedia – Lyon – samedi 13 décembre 2014 – 19h30

En savoir + sur le Comoedia, tarifs, infos pratiques

Rejoignez l’event Facebook !

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *