Jump to content

alfie

Membre ZoneBis
  • Posts

    3,292
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by alfie

  1. Non je parlais de la difference entre la R Rated et Netflix. 98/102, 3-4 mn de différence qu'on observe sur les longs métrages quand on compare le 25i/s et le 24i/s. Donc effectivement, ça doit être la même.

  2. Au-delà de répondre pertinemment à des questions de budget, l'influence revendiquée d'"Halloween" dans les choix de mise en scène permet de donner un aspect instantanément plus cinégénique à un environnement banal. La sobriété du découpage et du montage permet aussi de mettre en avant les acteurs et leur interaction puisque c'est presque uniquement là-dessus que va se concentrer le scénario. Les motivations de la baby-sitter ne sont pas vraiment source de suspens dans la mesure où un flash-back dans le premier tiers du film (à travers une maligne idée de narration) nous explique le pourquoi du comment. L'action est gardée pour la fin et là encore, le budget ne permet pas de folies mais empêche peut-être les banalités d'usage (malgré les attentes, aucun trébuchement dans les escaliers à noter puisqu'il aurait nécessité l'emploi d'un cascadeur !). Le réalisateur ménage ses effets et le malaise s'installe progressivement entre la baby-sitter et l'ainé, au moyen d'idées de divertissement de plus en plus tordues et jouissives, même si certaines auraient pu être mieux ou plus exploitées. Toutefois, le film jouant la carte de la suggestion, on est plus ici dans le registre de l'humour noir et du drame plutôt que du film d'horreur traumatisant, ce qui se révèle assez efficace pour éviter que le film ne sombre involontairement dans le ridicule. Sans être follement surprenant, le film se suit pourtant agréablement en évitant le superflu et bouclant son intrigue au terme de ses 80 petites minutes. La fin ouverte n'était cependant pas nécessaire.

  3. Effectivement, un ratage qui ne mérite pas son chef opérateur. Mis à part le travail professionnel de Dean Cundey, tout transpire le semi-amateurisme. Les acteurs en font trop (Kal Penn m'en a fait beaucoup) ou pas assez (l'héroïne si effacée qu'elle en est insignifiante). Le scénario s'éparpille pour arriver nulle part et ne provoque jamais l'effet recherché : Les scènes "malsaines" ne sont qu'un amas de clichés que même les films tournés au caméscope familial n'osent plus faire et les passages plus "légers" sont sont plutôt lourdingues. Et ce n'est pas le montage qui sauvera les meubles, évoquant par moment un simple "rough cut" au mixage finalisé. Instigateur de la mise en chantier du film après avoir joué les mentors pour le scénariste/réalisateur, le producteur exécutif Wes Craven nous quitte d'une bien mauvaise manière.

  4.  

    XZoLut2Ti0U

     

    Afin de célébrer leur treizième anniversaire de mariage, Dan et Joyce décident d'aller dîner en ville en laissant leurs trois enfants à la maison. Comme la baby-sitter qui les garde habituellement se désiste au dernier moment, les Thompson font appel à une autre jeune fille, Anna, pour la remplacer. Tout au long de la soirée, les enfants vont s'apercevoir qu'Anna n'est pas exactement celle qu'elle prétend être…
  5. http://www.cinemablend.com/new/6th-Inside-Out-Emotion-Got-Cut-From-Movie-72055.html

     

    In reflecting on all the details they had to cut from the film, chief among them was the inclusion of an emotion called Logic. As the pair explained, they chose their core emotions based on research from Dr. Paul Ekman. He discovered that there are 3-27 different emotions that can be measured and observed in a person. The team at Pixar made their main character selections from this crop. Logic, which they also referred to as Reason, was up for consideration, but he was eventually cut out of the story because his presence had unforeseen implications.

     

    As we previously reported, there were a number of other casualties in the battle to edit the story down to the necessities. In earlier drafts, Inside Out featured a number of different settings, like the hidden Secrets Vault that holds all of Riley’s secrets, Music Cognition for understanding music, and a place called Hobo Camp for all the forgotten doodles and imaginary friends Riley thought up when she was little.
×
×
  • Create New...