Jump to content

naldo

Members
  • Posts

    12
  • Joined

  • Last visited

Converted

  • INTERESTS
    me coller des truites des sables sur les couilles !
  • OCCUPATION
    schyzophrène de bureau
  • WEBSITE
  • LOCATION
    planète Kaladan

naldo's Achievements

Rob Zombie

Rob Zombie (1/6)

0

Reputation

  1. AVERE VENT'ANNI est un film intéressant, surtoût si on se laisse embarquer dans son atmosphère "flower power": tout d'un coup la fin arrive comme un coup de hache brutal, au moment où on s'attendait pas, et qu'on peut ionterpréeter comme la fin du rêve de toute une génération post-soixanthuitarde. Trés bon casting des deux actrices principales, spécialement Lilli Carati, qui personifie admirablement cette insouciance irresponsable et terriblement sexy en même temps.
  2. En effet, on a affaire ici à un film très intéressant, à mi-chemin entre un giallo traditionnel et un polar italien aux relents de critique sociale. Certains considèrent qu'il s'agît d'une suite (plus ou moins avoué) d'un film précedent de Dallamano, COSA AVETE FATTO A SOLANGE? (Qu'est-ce que vous avez donc fait à Solange?). Les deux films partagent le point du départ du scénario: des jeunes adolescentes qui disparaîssent et se font éliminer. Apparamment, Dallamano était mal à l'aise avec le côté racoleur et franchement explicite du premier film (qui avait fait un carton partoût en Europe), et décida d'en tourner un autre sur le même sujet, mais cette fois-ci avec plus d'ambition. Remarquable l'interprétation de Giovanna Ralli en chef de police chargée de l'enquête (fait assez rare dans le cinéma italien des années 70, une femme flic!!!), rythme trépident, suspense halétant, et quelques scènes choc... à ne pas réveler.
  3. Ce film n'est pas mal du tout, malgré certaines critiques. Christopher Lee apparaît dans un rôle inhabituel, et il s'en tire pas mal. Petite anecdote: peut-être est-ce dû au titre original (La nuit de la grande chaleur), toujours est il que certains distributeurs avaient décidé de ressortir ce film agrementé de quelques scènes "hard" dans quelques pays en Europe, comme si c'était d'un vrai porno avec de stars dans la distribution!!!! Jess Franco eût l'occasion de visionner cette version "batarde", et il ne tarde pas à communiquer à son ami Christopher Lee qu'il l'avait vu jouer dans un porno (connaîssant très bien Lee, notre ami Jess ne s'en doutait pas qu'il allait devenir fou de rage!) Et en effet, Christopher Lee étant très puritain, il fût très fâché...
  4. SILVIA SOLAR est une actrice espagnole d'origine française. Elle est restée très active pendant les années 60 et 70, toujours dans des coproductions et séries B (parfois Z). Actrice très discrète, elle n'avait presque jamais des rôles importants, souvent elle devait se contenter d'être le second ou troisième rôle féminin. Western spaghetti, giallo, films policiers s'enchaînent de manière désordonnée dans une filmographie qui se dilue petit à petit à l'aube des années 80 pour disparaître dans le néant. Il faut dire que ce n'était pas avec TERREUR CANNIBALE (1980) (dans lequel, pour une fois, elle est la protagoniste) qu'elle allait pouvoir relancer sa carrière. Ce film a été récemment édité en DVD en édition française. Quant à Silvia, son physique avantagé l'a souvent cantonnée dans des rôles de séductrice et femme fatale. MALISA LONGO a eu une carrière un peu plus intéressante (mais pas beaucoup, il faut bien l'avouer). Italienne, elle a dû aussi se contenter presque tout au long de sa filmographie des rôles très secondaires. Par exemple, elle était l'une des victimes du mystérieux assassin dans NUDE SI MUORE (1969), ou bien la bonne de Silvia Dionisio dans LA RAGAZZA DI NOME GIULIO (1970). Elle était aussi la fille italienne qui se fait sauter par Bruce Lee dans LA FUREUR DU DRAGON (1972), l'une des nombreuses putes au service du 3ème Reich dans SALON KITTY (1975) et la jeune demoiselle en chaleur dans une kyrielle des copies du Decameron pasolinien. Elle rate sa grande occasion quand Michelangelo Antonioni veut l'engager pour le rôle principale dans son film ZABRISKIE POINT, mais elle finit par se faire écarter à cause de sa méconnaissance de la langue anglaise. Malisa trouve des rôles plus consistants vers la fin des années 70, notamment dans ELSA FRAULEIN SS et UN GATTO NEL CERVELLO (de Lucio Fulci).
  5. Moi aussi j'aime beaucoup ce film (que ce soit Mario ou Lamberto, peu importe pour moi- il porte la signature du père, ce qui équivaut à dire qu'il acceptait l'oeuvre comme sienne). Très intéressante le parallelisme que Flo06 fait sur "Schock" et le cinéma asiatique. J'ai trouvé également que la tension monte en permanence et qu'on sent la folie arriver de manière insidieuse. Quelqu'un a dit que la photographie est moche, mais je pense qu'il serait plus juste de dire "réaliste": cette qualité ne fait que renforcer le virage vers le délire final. Très bonne interprétation de Daria Nicolodi et lancinante musique des Libra.
  6. J'ai vu ce film (je possède même une cassette vidéo) et je dois dire qu'il s'agit d'une véritable merde. Moi aussi je me suis dit "tiens, voilà un casting intéressant... et le scénario, ça promet" et pourtant... L'histoire hésite tout le temps entre le polar, le film fantastique à tendance surnaturelle et le giallo, sans arriver à développer quelque chose d'intéressant à aucun niveau. Le rythme du film est équiparable à une dhiarrée de chat malade et le metteur en scène apparamment ne savait pas ce que ça voulait dire "créer du suspense". Mais le pire handicap du film est sans doute le choix du protagoniste: l'acteur Jorge Rivero. Il s'agit d'un bel acteur mexicain, musclé et inexpressif, habitué à jouer les durs et les machos dans une pléiade de films qui se contentaient d'exhiber son physique. Et quant on pense qu'ici il s'agit dû rôle d'un jeune névrotique avec des pouvoirs surnaturelles, et une tendance psychotique... il fallait être débile pour le choisir!
  7. Salut à nouveau! NIEVES NAVARRO (alias SUSAN SCOTT) Actrice espagnole très active dans le cinéma bis des années 60/70, elle est partie en Italie au début des années 70. Elle a rencontré le producteur et réalisateur Luciano Ercoli, avec qui elle a tournée plusieurs films, et avec qui elle a eu une longue relation sentimentale. J'ignore s'ils se sont mariés... Nieves a tenté un retour au cinéma espagnol au début des années 80 (quand le cinéma italien traversait une crise très grave), mais à l'époque personne en Espagne ne se rappelait d'elle... Au début des années 2000 elle rentre définitivement en Espagne avec son mari italien. Elle a fait une aparition dans la télévision publique, et je dois dire qu'elle a encore des beaux restes!
  8. un peu plus d'infos sur Marisa Mell: Non, elle n'a pas eu d'enfants. Elle s'est vanté publiquement d'avoir été la maitresse du Sha d'Iran. Au beau milieu des années 60 elle fût victime d'un spectaculaire accident de la route, qui la laisse défigurée et même faillit perdre un oeil. Elle dût subir des nombreuses opérations de chirurgie esthétique pendant 2 ans avant d'être rétablie. J'ignore tout ce qui concerne sa "possible" chute professionnelle dans la prostitution, mais des ennuis à cause des drogues, elle en a eu, ça c'est certain. Au moment de sa mort, elle n'avait plus un rond, et à son enterrement il n'y avait presque personne.
  9. naldo

    Janine Reynaud

    Il paraît que Janine Reynaud s'est marié`avec un milliardaire américain; elle est partie vivre avec lui au Texas.
  10. Quelques infos sur Marisa Mell: Elle avait connu son heure de gloire vers la fin des années 60, elle travaille avec Ken Russell, Mario Monicelli et Marcello Mastroianni (sans oublier son rôle le plus marquant dans DIABOLIK de Mario Bava). Sa notorieté la fait remarquer aux Etats Unis, et elle se fait engager par Vincente Minnelli pour jouer en star le rôle (très convoité) de Mata Hari dans une pièce musicale à Broadway. Vu la magnitude du projet, tout le monde annonce un triomphe incontestable, et pourtant... ce fut un bide monumentale. Le jour de la première, avec tout le tralala du showbiz américain présent pour fêter l'évènement, le gros appareil du changement des décors s'enrailla et provoque un chaos pendant la représentation. Pour couronner le tout, à la fin du spectacle, quand Mata Hari est fusillé, Marisa Mell s'est relevée du sol avant que le rideau ne tombe et les lumières soient éteintes. Les gens sont très embarrassés, les représentations sont annulées après une semaine, et Marisa retourne en Italie encore sous le choc. Bien qu'elle continue à tourner des films, elle ne s'en remettra jamais de cet échec, et commence à s'enfoncer dans la vie nocturne mondaine à Rome. Son déclin s'amorçe lentement, et à l'aube des années 80 elle est réduite à jouer des rôles secondaires dans des piètres comédies avec Alvaro Vitali et autres. Elle doit se dénuder de plus en plus, et la cerise sur le gateau arrive vers 1984, quand elle rejoint le troupeau des starlettes has-been qui posent pour des revues pornographiques italiennes. Il s'agit des reportages photos, dans lesquels la star se trouve à poil au milieu des figurants porno qui baisent à tout va. Marisa va se retrouver accompagnée de Tina Aumont dans une pseudo-orgie romaine très kitsch et très "hard" (sans doute inspirée par le succès du CALIGULA de Tinto Brass). Puis, elle quitte Rome et s'installe à Viena, où elle retrouvera la mort.
  11. Full access please! J'ai mes bouts des doigts qui brûlent d'aller poster quelques réponses! S'il faut se reconvertir dans un rite initiatique, dites-le moi, je suis prêt à tout...
  12. Bonjour à tous! Je viens récemment de découvrir ce site et le forum. Cool! Je vais trouver mon bonheur... J'ai choisi un pseudo discret, mais en réalité je suis le fils illégitime de Marisa Mell et Mario Bava. Vous dévinez donc que je suis accro á tout le cinéma bis italien des années 60-70, mais aussi un fanatique de Jess Franco. Félicitations à toute l'équipe pour l'encyclopédie des starlettes!!!!!!
×
×
  • Create New...