Jump to content

Yatta-Man

Members
  • Posts

    3,842
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Yatta-Man

  1. jNvDDwTFWz0 Kool Shen a sorti un nouveau single. Je vous laisse juge (moi je trouve ça vraiment affreux).
  2. Film absolument fantastique que "Le garçon et la bête". Bonheur visuel de tous les instants et thèmes profonds (abandon, mortalité, isolement, voire même dépression) bien abordés. C'est d'ailleurs un peu dommage que la promo FR se base beaucoup sur "y'a des zanimorigolo". Les enfants en bas âge s'agitaient sur leurs siège. Non pas que le film ne s'adresse pas aux enfants, bien au contraire, mais c'est pas "pouet pouet les zanimo i font les foufou". Avec le recul le film est même volontairement peu drôle, et traite son sujet de manière plutôt sérieuse et sombre, à l'inverse de son univers radieux et coloré. Chose quand même amusante: langage très fleuri des persos assez inattendu (beaucoup de gros mots). On pouvait entendre les parents pousser des "rooooh". Enfin bref, si vous avez l'occasion de le voir, faut foncer sans hésiter, VO ou VF. Meilleur anime vu depuis longtemps au ciné.
  3. saHzng8fxLs C'est la surprise du chef J.J. Abrams: un Cloverfield 2! Apparemment tourné dans le plus grand secret, il sort prochainement puisque la date de sortie est pour mars! La b-a en tous cas, est hyper alléchante, et laisse entrevoir un film dans l'univers Cloverfield dans un style huis-clos, et abandonne le found footage. Et le casting n'est pas des plus déplaisants puisqu'on y trouve John Goodman aux côtés de Mary Elizabeth Winstead et John Gallagher Jr. Ayant plus qu'apprécié le premier, il me tarde de voir tout cela!
  4. J'ai vu la bande annonce hier, j'ai failli m'étouffer de rire.
  5. Tiens vu la semaine dernière, et j'ai trouvé ça cool. J'ai particulièrement apprécié l'ambiance et l'univers dans lequel ça se déroule. Egalement à l'arrivée, je me suis retrouvé un peu perdu (= j'ai rien compris), et j'ai adoré la fin abrupte même si elle m'a encore plus perdue. Mais je crois que j'ai toujours aimé ce genre de films un peu puzzle à reconstituer afin de le comprendre après sa fin (tant que ça ne devient pas pas surcaricatural). BRef j'ai plutôt aimé. Et je ne sais pas pourquoi, ça m'a beaucoup fait penser à "Réalité".
  6. C'était cool. C'est juste dommage que la première partie sur l'installation des persos soit INTERMINABLE. Largement +d'une heure pour ça, c'est non, on aurait pu aller plus vite à l'essentiel. C'est pas nul, mais trop long. Une fois passé ça, la partie "Cluedo" est très cool, elle passe toute seule. Ca charcle, les acteurs tiennent bien l'intrigue, c'est bien filmé. Rien de spécifiquement nouveau chez Tarantino, mais pour moi c'est toujours plaisant. Un bon film donc mais qui aurait mérité d'aller plus vite à l'essentiel.
  7. Oui en général quand les frais de port sont aussi élevés, ça veut dire que -normalement- ça part et ça arrive vite. Sinon pour ceux qui veulent choper la B.O. de Street Fighter 2 (boxset 4 vinyles), il reste du stock pour les futurs repress. Dans les 90 euros avec les frais de port : http://store.bravewave.net/album/street-fighter-ii-the-definitive-soundtrack
  8. BEST 2015 It Follows Réalité Kumiko The Treasure Hunter TRES BON Ex Machina Lost River Whiplash The Voices Kingsman Mad Max Fury Road Vice Versa BIEN Star Wars 7 A Hard Day Birdman Victoria Shaun le mouton The Lobster DOPE Straight Outta Compton SYMPA Cold in July A most Violent Year The Final Girls BOF Imitation Game Inherent Vice Presque bof mais bon faut pas non plus déconner: Terminator Genysis Chiasse: Jurassic World
  9. Bonne petite surprise que ce "Turbo Kid", après l'ultra-vain "Kung Fury", autre film à surfer sur la vague "80's porn". Alors oui, c'est moins joli, y'a moins d'argent, mais le film a un parti pris plutôt cool. Y'a un bon équilibre entre hommage au post-apo Italien et la mise en scène et le rythme très typé "film d'auteur". Du coup, c'est effectivement pas très effréné, mais rien de gênant, faut juste savoir à quoi s'attendre, c'est pas vraiment un pop corn movie. Car là où le film m'a cueilli, c'est sur un côté assez sombre, morose assez inattendu. Bref, pas très turbolol. Ca se ressent encore plus en réécoutant la B.O. toute seule. Du coup c'est un peu dommage, vu le parti pris, de pas avoir davantage poussé ce côté sombre et déprimant, aussi bien dans l'écriture que dans l'aspect visuel, mais je chipote. Et au final, c'est pas hyper 80's porn, donc pas trop lourdingue à ce niveau. Et Michael Ironside semble s'amuser comme un gamin en méchant cabotin. C'est donc très Grease 2: c'est sympa. 7/10
  10. La dégaine du batman à la fin qui tient une mitrailleuse m'a fait éclater de rire. Le Lex Luthor a l'air insupportable (on dirait un sidekick comique). A bientôt pour d'autres critiques.
  11. C'est désormais le + gros succès français de l'année. Voilà, passez une bonne semaine.
  12. Bon bah c'était cool. Très joliment filmé et interprété. Pour qui a baigné la dedans c'est du miel. Après c'est un biopic avec tous les défauts inhérents au genre (compile d'anecdotes dramatisées), c'est un poil long et ça vire parfois au vulgaire fan service (HO HE SALUT 2 PAC DE QUOI TU AS ENREGISTRE CALIFORNIA LOVE ET TU VEUX ME LE FAIRE ECOUTER ? MERCI POUR CETTE SCENE INUTILE). Mais globalement c'est un très bon moment. Mes salutations à ce couple de sexuagénaires venus à cette séance s'encanailler avec le gangsta rap. Ha tiens d'ailleurs tres bon choix le fils d'Ice Cube. J'étais sceptique au départ mais c'est le meilleur acteur du film.
  13. BOn bah un peu pareil que Jérémie, sauf que pour moi c'est pas trop des défauts. C'est certes un poil long et prévisible, mais c'est pas non plus outrageusement mauvais, comme je le lis un peu partout (j'ai lu pas mal de critiques négatives à son sujet). C'est un peu long et convenu mais ça se suit bien, c'est bien interprété mais surtout, qu'est-ce que c'est putain de beau. Ca faisait bien longtemps que j'avais pas vu des décors de cinés aussi sublimes, le tout bien mis en valeur par une photo à tomber. Rien que pour ça, ça vaut le coup. Bref, un film sympathique et recommandable.
  14. Bah non mais j'ai pas dit le contraire hein et je le précise bien à la fin de mon message en plus. J'aime bien le 1er mais en même temps je suis pas sur de la qualité aussi longtemps apres. Le 1er correspond à une certaine époque et je suis pas sur qu'une suite 14 ans + tard sur le même postulat soit aussi cohérent. J'attends de voir mais bon je ne donne pas ma confiance aveuglément d'emblée. J'adore E&R mais ils peuvent être capable du meilleur comme du pire.
  15. Après avoir fait du méta dans Platane saison 2 en mettant en scène le tournage chaotique d'une Tour montparnasse infernale 2, il semblerait que le vrai film soit proche d'être montré, puisque la date de sortie est arrêtée au 10 février 2016. Une affiche teaser: Et visiblement c'est Eric Judor qui s'y colle à la réal. Curieux de voir ce que ça va donner mais en même temps très craintif...
  16. Bon bah je vais encore passer pour le râleur de service mais j'ai trouvé ça complètement navrant de bout en bout. Je ne suis pas "fan" de Jurassic Park. J'aime bien le un, comme pas mal de gens j'imagine, mais voilà ça ne compte pas parmi mes films "de chevet" ou que je revois souvent. Quand au 2 et au 3, c'est clairement à oublier, anecdotique et assez ennuyeux pour le 1er, et assez consternant pour le second. Et là aussi je pense que beaucoup pensent la même chose au sujet de ces deux suites. C'est donc un peu surpris que j'ai pu constater que l'attente autour de ce 4ème était assez énorme et que les gens y ont répondu présent, sachant que vraiment un seul film avait marqué les esprits. Mais bon, soit, ce n'est pas "choquant", juste un peu surprenant. Du coup, pour ma part, je l'ai visionné sans autres attentes particulières que d'avoir un bon divertissement. La réponse est clairement non à tous les étages. La réalisation, déjà. Pas que ce soit spééééécialement moche ou quoi (encore que...), si on excepte quelques incrustations dégueus (mais bon ça c'est un peu le problème de la 3D dans les films en général: ça se voit toujours), je ne reprocherai pas non plus le fait que ça soit quelque peu anonyme, un blockbuster de ce genre laisse rarement la place à l'interprétation personnelle, surtout quand l'univers de base existe depuis bien longtemps. Mais il y a des plans putain. C'est "stabilo, le film". Plus surligné tu meurs. Et ça attaque dès le début avec le gag surmoisi de la patte d'oiseau. Et ça enchaîne sous plusieurs aspects, sur la relation Pratt/Raptors (je ne sais pas si c'est l'idée qui est pétée où la manière dont c'est montré dans le film (probablement les 2) mais c'est très lourdingue), le fameux plan habituel avec le thème de Williams, qui veut tirer sur la corde sensible, mais ne montre finalement rien de renversant (juste le parc), certains plans du combat de fin (quand un des derniers raptors revient façon "glorious royal canin"), le fait que le T-Rex se ramène façon caméo de Chuck Norris dans Expandables 2, ou le tout dernier plan, complètement grotesque et inutile. Je passe également sur les références appuyées au premier d'une pénible lourdeur. C'est vraiment indigeste. Ensuite, le plus gros point noir, les persos. J'avais envie qu'ils meurent TOUS. A force d'enchaîner les décisions toutes plus débiles les unes que les autres, d'aligner des dialogues complètement indigents, et d'être des putains de surcaricatures sur pattes, entre les gosses insupportables, la boss qui aligne ses cours de commerce pour montrer que c'est la boss, le militaire maléfique, Chris Pratt le gros redneck et sa caravane de bouseux qui ne comprend que les animaux gentils... Au secours. On ajoute à ça des personnages complètement inutiles (Omar Sy en tête. Et c'est pas parce que c'est lui, hein je vous vois venir. Retirez le du film et rien ne change). D'ailleurs c'est vraiment chiant, parce que les quelques bonnes scènes d'action du film sont quasiment TOUTES provoquées par des décisions à la con, et cette accumulation est vraiment pénible. Les mecs sont jamais attachants et c'est épuisant. S'ajoutent à cela plein de détails vraiment irritants: les quelques tentatives de blagues vraiment ratées (toutes les scènes avec le gros geek à lunettes de la salle de contrôle), des idées de plans ou de scènes risibles (la mort du diplodocus, bordel, en plus d'être interprétée par une tête de dino moins crédible que le plus petit des dinos du 1er film), une esthétique de téléfilm SyFy (d'ailleurs la principale idée (le dino OGM), et le combat de fin m'ont d'ailleurs pas mal fait penser aux trucs genre "Crocosaurus VS Shark-mes couilles"), des clichés qui auraient pu s'avérer comiques mais qui n'ont rien de drôle et finalement exaspérants (Bryce Dallas Howard qui parcourt la totalité de l'île en talons hauts sans jamais se fouler la cheville, ou échappe à un T-Rex façon Usain Bolt), un discours un peu rance sur la famille (pour le coup j'ai trouvé les débats à ce sujet totalement justifiés), des scènes inutilement sadiques par rapport au reste du film très gentillet (la scène avec l'assistante, inutilement cruelle. Paradoxal où tout le reste du film ne présente quasi pas une goutte du sang quand les mecs se font croquer face caméra), et plein, plein, plein d'autres trucs qui vont pas. Bref, c'est jamais attachant, jamais divertissant (c'est pas fun, les rares bonnes scènes d'action sont dégoupillées par des enchainements de défauts, c'est pas grisant, ni touchant...) et ça prend l'eau de partout. A part quelques scènes d'attaques de dino, je n'y ai pris vraiment aucun plaisir. En résumé, pour paraphraser ce bon vieux Ian Malcolm: PZjaoZdrW6k Ho, et j'avais oublié cet HORRIBLE caméo de Jimmy Fallon, complètement gênant à plein de niveaux.
  17. ATTENTION QUELQUES SPOILERS J'ai trouvé ça ultra bandant, du début à la fin. La vraie flippe au ciné pour moi c'est ça: faire monter une pression, tout du long. Pas foutre de l'imagerie super attendue à tout bout de champ (Cf. The Conjuring). Dire qu'il ne se passe rien est assez injuste, car la mise en place débute assez rapidement, avec ce coup de fil à une cabine qui commence à éveiller les soupçons. Les éléments ne manquent pas, l'éloignement de la maison, un lieu peu accueillant sans pour autant être repoussant, ses occupants qui semblent louche mais sans savoir pourquoi, des soupçons sur des petits détails (au début je croyais que le mec n'avait pas de femme, que c'était un zinzin solitaire), quelques jumpscares bien amenés et des petits pièges bien installés (le coup du livreur de pizza!). Ca se construit petit à petit, mais ça n'arrête pas, et ça marche! Mais le principal ressort de flippe qui a vraiment fonctionné sur moi, c'est ce sentiment d'être tout seul dans un endroit où l'on ne voudrait pas être. Ca j'ai trouvé que ça fonctionnait vraiment bien. L'héroïne agit comme on le ferait dans un lieu pareil: elle a peur et essayer de le dissimuler, non pas parce qu'elle soupçonne un truc, mais sur le fait d'être seule dans un lieu aussi peu accueillant. Jusqu'à ce moment où elle soupçonne vraiment un truc louche et tout bascule. La transition se fait de manière assez intelligente et efficace. Jusqu'à cette dernière séquence qui tranche effectivement avec le reste, mais ça ne m'a pas choqué plus que ça. J'ai davantage ressenti ça comme une sorte d'explosion de la pression qui arrivait ici à son paroxysme. C'est moins "suggéré" que le reste du film, mais je n'ai pas trouvé ça "en trop" ou que ça cassait l'ambiance, ça faisait même un peu de bien, ça apporte de la diversité, d'autant plus que c'est assez court, et que ça ne se perd pas dans des explications dont on se branle la tartine. Tout ça pour s'achever sur un petit soupçon de fin ouverte, et non sur un truc super évident à base d'une menace qui n'a pas été arrêtée pour annoncer de manière tonitruante un second volet. Quand à la réalisation, c'est aussi impeccable. Bien sûr le côté 70's est très réussi dans les moindres détails. Ca peut faire un peu trop penser à un exercice de style, mais quand c'est aussi réussi, difficile de faire la fine bouche. Mais au delà de ça, c'est très bien réalisé, simplement, avec de subtiles idées et une très belle photo. "House of the devil" est vraiment ce que j'attends d'un film d'horreur, jamais te lâcher les couilles tout du long, surprendre, et pas le considérer comme un divertissement d'attardés. Bref, j'ai vraiment beaucoup aimé.
  18. Holala bah moi j'ai vraiment pas accroché. C'est joli et tout, mais principalement, qu'est-ce que je me suis ennuyé! Contrairement à un film comme It Follows où le rythme lent sert le propos et se maintient de manière cohérente, ici, c'est juste qu'il se passe 10 plombes de choses peu passionnantes entre des scènes horrifiques hyper attendues (et qui n'ont donc pas du tout fonctionné sur moi). On peut toutefois saluer le fait de ne pas forcément tomber dans le jumpscare à outrance. Au-delà de ça, tout est vu 30000 fois, ce qui désamorce tout effet de surprise ou de peur, le tout lié à cette désagréable sensation de vouloir mélanger quasiment tous les ingrédients des films d'horreurs produits ces 15 dernières années: maison hantée, esprits frappeurs, enfants effrayants, exorcisme, poupée diabolique... Y'a même du found footage, putain! Ce qui m'a fait repenser à l'excellent "La Cabane dans les bois", mais traité avec le plus grand sérieux. En plus, on dirait que c'est intégré de manière random. La poupée est ultra inutile, et donne davantage l'impression d'être une pub déguisée pour le film Annabelle qui a suivi... On pourrait la retirer, ça ne changerait pas grand chose à l'intrigue. Des éléments sont abandonnés en cours de route ou donnent le sentiment d'être insérés à la truelle dans un cheminement aléatoire. Autre problème, j'ai pas pu m'empêcher de penser tout du long à Poltergeist (l'original) dont j'ai eu l'impression de mater une pâle copie sans inspiration. On retrouve globalement les mêmes éléments, l'inspiration en moins, avec davantage une sensation de remplir un cahier des charges. Poltergeist raconte globalement la même chose, mais avec mille fois plus d'idées à son compteur (visuelles et narratives), et qui fonctionnent encore aujourd'hui. Et c'est pas une question d'être un vieux con ou quoi, j'ai visionné Poltergeist pour la première fois il y a seulement une poignée d'années... Ce Conjuring paraît vraiment fade à côté, et son statut de film d'horreur efficace de ces dernières années me laisse franchement dubitatif.
  19. Ce qui m'énerve en fait dans cette bande annonce, c'est pas tellement les acteurs ou quoi, c'est que c'est blindé de trucs que j'en peux plus de voir dans une comédie. Par exemple le gag "Rejoins le coté obscur de la force", déjà ça suffit les références qu'on voit 30000 fois, mais la chute du gag "c'est à coté, ha ok", c'est vraiment nul à chier. C'est de la fainéantise d'écriture. Et pas mal de trucs montrés se reposent là dessus. Je pense pas que ça soit le fait de ne "pas être la cible", ce sont vraiment des gags qui ont fait leur temps, je trouve ça vraiment ringard. On a vraiment l'impression que la comédie française n'évolue pas, c'est désespérant.
  20. Tiens du coup je suis en train de lire le bouquin, qui est plutôt pas mal (très foutraque mais vraiment plaisant), et du coup ça me donne envie de revoir le film après pour le réévaluer, car l'aspect trop cheap du truc, notamment sur la fin m'avait pas mal rebuté (et histoire de voir s'il y a pas des passages du bouquin qui ont été zappés dans le film, que je ne me rappelle absolument pas avoir vu dedans).
  21. J'ai pas trouvé ça nul, ça serait de la mauvaise foi. Mais par contre ouais c'est pas mémorable: trop de longueurs et des scènes un peu gênantes. Heureusement il s'est brillamment rattrapé sur Django Unchained!
  22. Alors attention hein perso, par rapport à ma remarque, j'ai ABSOLUMENT RIEN contre Tarantino, déjà parce que je dois aimer la plupart de ses films (à l'exception de Jackie Brown et de Inglourious Basterds que je trouve assez chiants - Pas vu Death Proof), et parce que c'est aussi pas du tout un tâcheron. C'est juste que voilà, le trailer ne m'a pas laissé un goût de surprenant. On me l'aurait montré sans me dire de qui était ce film, bah ouais Tarantino y'a pas photo, on y retrouve toutes ces bonnes habitudes. Et ça ne veut pas dire que c'est pas bien. J'irai le voir sans problème, et sans du tout traîner les pieds.
×
×
  • Create New...