Aller au contenu

chatterie royale

Membre ZoneBis
  • Compteur de contenus

    2 404
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

Tout ce qui a été posté par chatterie royale

  1. je n'ai pas lu la bd d'origine et je sais bien que je ne suis pas le public-cible donc il me sera certainement difficile d'en parler avec justesse. ça démarre comme une sorte de Parker Lewis dans un monde post-apo avec des (rares) zombies et des clans bigarrés façon Warriors. l'ombre de John Hugues plane parfois lourdement, la série n'hésite pas à loucher très fort sur Breakfast Club et Matthew Broderick, aka Ferris Bueller, se voit attribuer le rôle de proviseur du lycée. En soi ça aurait pu être vachement cool, mais on est sur netflix en 2019 et les choses ne peuvent pas être aussi simple
  2. j'ai oublié : - ils ont repris la fin de dark knight rises, twist inclus, sans une once de vergogne - pour illustrer leur parfait amour, à un moment clark kent rejoint lois lane dans son bain tout habillé. il garde même ses pompes avec lesquelles il a marché dans toutes les merdes de chiens de metropolis, c'est dégueulasse putain
  3. J'avais maté Man of Steel uniquement pour ne pas être à la ramasse sur celui-ci. Bien m'en a pris parce que là ce ne sont même plus des films mais des gros épisodes de série. L'épisode du jour s'appelle batman vs superman, tu sais que tu viens pour ça. Tu sais aussi que les mecs vont pas lâcher l'affrontement au bout de 10 minutes. Mais quand même, 1h30 d'attente c'est long, surtout quand il ne se passe presque rien à part quelques brèves escarmouches avec des terroristes musulmans et russes. Et quand le combat arrive, il dure pas bien longtemps, se conclue sur un "oups malentendu, on est co
  4. Cas d'école du film de super héros de 2h30 qui dure une bonne heure de trop. Ça commence par krypton. Une demi heure pour nous raconter ce qu'on sait déjà tous : supernourrisson est envoyé sur terre et la planète est foutue. Fallait-il vraiment caser des acrobaties à dos de dragon et des plongées dans les piscines de foetus pour raconter ça ? Une fois sur terre c'est un festival de niaiseries qui culmine évidemment avec le coup du clébard, sacrifice gratuit et risible par excellence. Heureusement tu as droit à deux séquences de baston pour compenser. Là le film vire au DBZ live avec une
  5. Au gibet ! (A en croire son frère, il faudra une potence robuste)
  6. je suis en train de me faire la discographie de Lime et j'ai bloqué sur ce titre qui change pas mal de leur style habituel : chVNQqw9kC8
  7. "facebook" le voilà votre problème
  8. Plus beaucoup de souvenir à part que j'avais bien aimé. De la bonne série b des 80s qui met la pêche.
  9. Et bathman dal pianeta eros, c'est du poulet ?
  10. Eh bien ça peut paraitre fou mais il se trouve que ça c'est tiré d'une histoire vraie.
  11. Les mecs ont vu que le public (pas spécialement moi, mais le vrai public quoi) avait vachement aimé les scènes d'action surdécoupées et les réflexions pompeuses du 2e épisode et ils se sont dits : ouhla on va en mettre moins Ça commence sur une prise d'otage totalement over the top pour introduire le méchant. Ca vaut pas le braquage du joker, mais on fait avec. Le début du film est plutôt intéressant : catwoman dans le rôle d'arsene lupin, rené la taupe/bane qui fait ses galeries partout sous la ville et surtout bruce wayne handicapé, ruiné qui se fait casser le cul et voler son matos. Mo
  12. Tu mesures aussi à ce genre de topic la hype qui pouvait exister au lancement d'un film : 9 pages avant le premier avis
  13. J'avais pas aimé à l'époque et j'aime toujours pas. Ok le joker est cool et je pense qu'on le doit autant à ledger qu'à ses maquilleurs et son dialoguiste, mais il est noyé dans un tas de trucs qui se téléscopent. Certains disent le film dense, moi je dirais trop chargé. On dirait parfois qu'on a essayé de faire rentrer au forceps plusieurs films en un. Ça donne des scènes comme celle du parking au début avec la pègre, les chiens, l'épouvantail, les faux batmans, le vrai batman et on capte rien à qui fait quoi. Au final les faux batmans servent à rien et l'épouvantail aussi. Et on nous re
  14. je ne sais pas pour ce disque en particulier, mais j'avais lu un témoignage d'une chanteuse sur bide et musique qui expliquait que, c'était la première fois qu'elle enregistrait et personne n'avait pensé à lui dire de ne mettre le casque que sur une oreille pour qu'elle entende sa propre voix. Les mecs du studio en avaient rien à foutre et ne lui ont rien dit, elle a découvert qu'elle était totalement décalée en écoutant le disque. enfin ça c'est sa version des faits, parce que j'ai retrouvé son nom et je suis allé voir sur youtube si cette excuse tenait la route : je vous la
  15. le Joker m'a donné envie de faire la trilogie Nolan que j'avais laissé de côté (le 2e épisode m'avait suffi, j'y reviendrai sur le topic dédié). Donner à Batman un ton plus sombre et réaliste après les errances disco de schumacher était une bonne idée, mais le concept n'est pas non plus poussé jusqu'au bout. Notamment il reste des gros morceaux de kitsch comme l'entrainement ninja ou la super arme censée détruire la ville qui n'est ni plus ni moins qu'un méga four à micro-ondes magique qui cible l'eau des canalisations. Les bastons sont pas très lisibles mais ça passe encore. Pour un film de
  16. tu m'as mis le doute et je suis allé revérifier : bah non, je crois pas sinon j'ai trouvé aussi la musique originale un peu redondante par contre le thème des temps modernes est bien utilisé, ça m'a donné envie de re-re-re-revoir le film et ça tombe bien parce que france 5 le rediffuse ce soit
  17. Un thriller dramatique bien troussé mais déjà vu mille fois. Alors c'est sûr que dans le petit monde souvent puéril des films de super héros, ça détonne un peu. Je pense que la hype autour du film c'est surtout qu'il entre en résonnance avec son époque : il parle d'une société en crise, de déclassement, de solitude, de recul des services publics, d'écarts de richesse, de tensions sociales. Résumer cela à une histoire de puceau frustré, ça me semble trop réducteur. Comme dit DPG, si ça pouvait motiver hollywood à se sortir les doigts et remonter le niveau, ce serait cool. Mais n'est-ce pa
  18. Je ne comprends pas trop ce qui vous choque. C'est clairement dit à la fin "ma version de l'histoire est différente du conte qu'on vous a raconté" ou un truc comme ça. Comme tous les contes populaires, il n'existe pas de version officielle. Les plus connues et donc "canoniques" sont celles de Perrault et Grimm, puis donc Disney. Mais dans des versions antérieures il n'y a même pas de méchante fée et la belle au bois dormant se fait violer et mettre enceinte dans son sommeil, c'est limite un trip nécrophile
  19. les effets m'ont paru étrangement datés pour un film à budget confortable de gros studio sorti il y a 5 ans. et je me suis également dit que NWR avait bien du talent d'avoir transformé elle fanning en beauté troublante dans neon demon. là elle a juste l'air d'une courge blonde à nez retroussé. pour le reste, c'est un disney téléphoné destiné aux petites filles. forcément, je ne suis pas le meilleur public
  20. Comment je m'etais fait chier devant ce truc.
  21. j'ai ramassé un tas de disques sur le trottoir l'autre jour, principalement du classique, russe et klezmer, il y avait ça dans le lot : http://www.diggersdigest.com/shop/product/tristan-murail-ondine-10/ ayé je suis riche
  22. StSEXZcwOB4 j'aime beaucoup cette chanson de weyes blood elle a le mérite de répondre à question que tout le monde se pose : "si joan baez avait collaboré avec air, ça aurait donné quoi?"
  23. Quand je lis cette critique du huffpost, je crois qu'ils n'en sont même pas là. Il sont apparemment juste fiers de leur geste militant consistant à caser un maximum "d'arabes" au casting : https://www.huffingtonpost.fr/entry/les-sauvages-un-exemple-trop-rare-de-diversite-a-la-television-francaise_fr_5d91bfc6e4b0ac3cddab314c Cet article c'est le dérapage complet : 3 pages sur une série, sans parler de la série en elle-même, juste de statistiques et quotas ethniques chez les acteurs
×
×
  • Créer...