Aller au contenu

Benj

Modérateur
  • Compteur de contenus

    10 473
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

Tout ce qui a été posté par Benj

  1. Benj

    Paterson - Jim Jarmusch (2016)

    Ah ouais ça se voit que Jarmusch ne prend pas le bus en banlieue, parce que je peux lui assurer que les conversations ne sont pas les mêmes.
  2. tF19bxM6qh0 Si l'intention de Jarmusch c'était de faire aimer la poésie c'est raté. Après je ne suis pas un adepte de cet art. Puis non Golshifteh est trop nunuche dans ce film que ça en devient énervant. Même Adam qui laisse tout passer on a envie de lui mettre un coup de botte au cul. Le chien pèse.
  3. Après j'ai revu à la baisse Planète Hurlante au niveau de sa réalisation, y a des trucs un peu cheapos dans les coins. Donc qu'il fasse des films avec Canet ça ne m'étonne pas. Je regrette de l'avoir revu même.
  4. J'avais envie de revoir le film pour lequel je gardais des putains de bons souvenirs. Et beh putain ça a mal vieilli et si c'est fauché sa mère Les CGI/SFX sont vraiment crados, ils ont mis tout le budget dans la séquence final full CGI 2000, du coup pour le reste il ne reste que de l'incrustation dégueu. Mais y a de chouettes bebettes en stop-motion et de jolis matte paintings. Ca sent aussi le manque de budget au niveau de l'image et des props. Mais après ça reste tout de même sympa à mater tous les 10 ans. Kikavu la suite ?
  5. C'est sympa niveau violence. Par contre niveau scénar c'est pas la folie. Guess what :
  6. J'avoue quand on est bien balèze et qu'on va trancher des gars c'est ultra jouissif. J'aurais aimé que GoW soit un peu pareil, un peu moins scripté et dirigiste.
  7. Apparemment c'est hardcore niveau difficulté.
  8. God of War - PS4 Fini et je reste sur ma faim, c'est quand même vachement léger niveau aventure. On parcourt bien plusieurs paysages mais c'est tout, on s'y attarde jamais et ça rempli le cahier des charges (la neige, la forêt, les mines, etc...) Un truc qui m'a gavé c'est de filer 2 bleds pourraves vers la fin dans lesquels il faut se taper en mode survie dans la brume ou sur un volcan, juste pour combler le vide. Passer après un Witcher 3 ça aide pas forcément niveau contenu. Surtout au niveau du craft/loot. C'est pas mon truc préféré mais là je me suis baladé avec la même armure presque du
  9. J'ai terminé mon cycle Gervais - Gervais/Merchant. J'ai préféré Extras à The Office. Mais comme dit dans le topic dédié j'ai le regard biaisé sur The Office. Outre le fait de voir des stars jouer les connards et les golmons, ce que j'ai aimé dans la série c'est le personnage de Maggie. Un vrai bon casting, un vrai décalage entre elle et le perso de Gervais qui râle, alors qu'elle, est dans la lune. Dans les derniers épisodes on voit Kerry Godliman dans un rôle de figu et qui deviendra plus tard Hannah dans Derek et Lisa dans After Life. Gervais sait s'entourer et ça doit être l'une des clé
  10. Benj

    Achipé achopé

    Vu aussi. Y a quand même une propension chez les Américains ou juste le show biz de monter des trucs en épingle alors qu'au fond c'est pas non plus la folie. Le tatoueur a du talent, mais c'est pas de l'orfèvre ce qu'il fait, et il a percé parce qu'il a tatoué tel ou untel. Après il a inventé un style ça je ne peux pas lui enlever.
  11. Je continue ma découverte de l'oeuvre de Gervais et Merchant. Ce The Office original j'ai pas réussi à rentrer dedans. J'ai dû mettre 10 ans avant de lancer cette version, ayant kiffé la version US, je ne voulais pas avoir trop d'à priori. Mais je ne sais pas, peut être que je n'ai pas accroché au perso de Brent qui n'a aucun coté positif, à l'inverse de Michael Scott (ou des futurs persos de Gervais). Je pense vraiment que j'aurais dû la voir avant l'US, qui est bien plus policée. Là y a beaucoup de sorties homophobes, racistes et misogynes. J'aime bien hein, ça va jusqu'au bout du concept
  12. Ca faisait longtemps que je n'avais pas pris une claque. Derek est à des km devant After Life. Ça me sidère comment ce gars qui doit être multimillionnaire aujourd'hui a pu écrire une série sur des gens modestes sans jamais tomber dans la caricature, le jugement et sans pathos. Comment arrive-t-il à créer un personnage comme Kevin, qui est un ressort comique, et réussir à traiter son alcoolisme aussi brillamment. Ça se sent qu'il a besoin du format de la série pour développer ses personnages, parce que les films qu'il a écrit sont pas ouf. Je ne me suis jamais intéressé à Ricky Gervais mais
  13. Et La Môme ? C'est bien sorti en 2007, faut pas me dire que les millenials étaient l'une des cibles. Après à l'export Piaf c'était gagné d'avance. Mais je ne sais pas, à toujours tourner autour des mêmes trucs c'est pas comme ça qu'on avance. Peut être qu'on serait un peu plus "fier" de notre culture si on s’intéressait à d'autres personnages bien plus intéressants... On connait tout de sa vie, c'est pas comme si le gars avait des zones d'ombres à la Cloclo. On va nous montrer quoi ? qu'il a sacrifié sa vie de famille pour sa carrière ? Big Deal !
  14. Genre on a besoin d’un biopic. Le gars était tous les jours à la TV, à la radio et dans les journaux. On connaît tout de sa vie. Y a pas des français oubliés (genre Frehel) qui auraient besoin d’un biopic ?
  15. Bah c'était pas top. Ti West nous fait un John Wick tout nase dans un décor vide. Et il nous le justifie tellement bêtement que ça prend pas. C'est con parce qu'Ethan qui se balade en causant à son cheval et son chien pourquoi pas, mais West a l'air d’être un expert du remplissage par le vide. A tel point que j'ai coupé avant la fin. Et j'ai dû confondre Ti West par un autre réalisateur qui s'appelle Ti machin et qui lui avait pondu un truc bien.
  16. Ah oui visionnaire, à la fin quand on lui file son show, j'ai pas eu de mal à faire un parallèle entre ça et l’élection d'un gros beauf.
  17. Revu hier, et à la fin je n'avais plus envie de faire de comparaisons avec Joker. Il y a effectivement beaucoup de choses qui rappellent l'autre purge, mais les deux n'ont rien à voir. Le Scorsese est bien plus fin sur la psychologie du perso de De Niro. Même sa pote qui pète un plomb est bien plus crédible que Joaquin et ses danses de golmon.
  18. Je crois que je préfère la 2ème saison. Elle est plus équilibrée, y a moins de scènes tires l'arme et de remplissage. Puis l'ajout du petit gros qui se chie dessus moi ça me plait, j'ai des plaisirs simples. Et le psy qui raconte ses merdes putain il me scie lui. Du coup là j'attends la saison 3. Ricky Gervais a foutu le betisier de la s2 sur Youtube et c'était plus drôle que le show. AAeGQKVMyMY
  19. Revu hier, et nique sa mère Clint Eastwood avec ses films politiques actuels, le vrai cinéma c'était celui là ! A presque 40 ans je me rends compte que Lara Flynn Boyle était bien choupi. Je ne la connaissais que de Wayne's World et son rôle de gogol.
  20. Revu hier, j'aime toujours autant. Par contre j'avais jamais fais gaffe, mais les streumon utilisent le PKE détecteur de fantômes comme talkie. J'imagine que c'est pour une question de pognon qu'ils ont utilisé cet accessoire, mais Charpentier il en parle à un moment de ça ?
  21. c-7ZgacLxR8 C'était de la merde en branche. J'ai même pas fini. Faut aimer Chris Rock et ses vannes, parfois ça passe, mais là non. C'est vraiment écrit pour qu'il sorte ses conneries. Et c'est d'une flemmardise sans nom, Joel fait le minimum et Anthony ronfle dans un coin. Le summum arrive quand Chris Rock doit bidouiller une bombe nucléaire et qu'il explique aux terroristes Tchèques qu'il utilise un protocole inventé par un docteur... Dr Dre et une procédure Shaq, la Shaq Attack, etc... Forcément en Tchéquie les gars ne connaissent pas le reste du monde. Y avait un truc avec du potentiel
  22. J'arrête avec Baumbaaaaaaaaaarg. Pendant tout le film je me suis demandé à quoi il servait son film. Il a le droit de le faire hein mais à quoi elle sert son histoire, c'est à peine divertissant et ça raconte rien. Autant aller à la CAF y'a des vies plus intéressantes à écouter. Le gars est coincé entre Wes Anderson et Todd Solondz, et il se débat comme il peut. Et j'en peux plus de ses univers de blancs riches intellos qui se rongent le gland sur leur mal être. Il va nous faire comme sujet après le mariage et le divorce ? L'adoption, la césarienne ?
  23. La saison 1 malgré quelque fulgurance comme tu dis prend son temps, et parfois j'ai un peu piqué du nez. Du coup j'ai pas envie de lancer la saison 2.
×
×
  • Créer...