Aller au contenu

riton

Staff ZoneBis
  • Compteur de contenus

    3 098
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par riton

  1. riton

    Daimajin - Kimiyoshi Yasuda (1966)

    Un excellent souvenir aussi, tout à fait indépendemment de l'époque à laquelle il a été tourné.
  2. Ben justement, les personnages ne m'ont pas touché, et d'ailleurs je n'ai pas eu l'impression que c'était le but de l'affaire. J'ai cru voir un panier de crabes frivoles qui au final n'obtiennent que ce qu'ils méritent. Hélas le film lui-même n'échappe pas à cette frivolité, atteint lui-même par son propos cynique. Enfin c'est mon impression Quoiqu'il en soit en matière de BO, mon coeur va bien plus à la guimbarde qu'au Bontempi.
  3. Je l'ai revu il y a quelques mois, et pas convaincu du chef d'oeuvre même si ça se laisse regarder. Pour un film d'action d'accord, mais pour un film noir c'est très léger sur les personnages à mon avis. Mais ce qui reste le gros mystère pour moi c'est la BO, qui semble hypnotiser tout le monde tandis que je trouve que c'est le ras des paquerettes du Bontempi-like 80's. En tout cas, ça a bien nui à ma vision du film Désolé.
  4. riton

    Vos lectures du moment

    Lu y'a pas très longtemps, et malgré que ce soit seulement le deuxième bouquin de Connelly que je me fais, ça sent déjà bien fort la formule. Sinon et Beaucoup, beaucoup plus consistant.
  5. Ca a l'air bien Umezu, faut peut-être que je m'y mette.
  6. Oui, Le Regard Moderne est une librairie incontournable. Les prix sont parfois un peu élevés, mais quand on voit ce qu'il stocke dans sa boutique, c'est bien compréhensible.
  7. Alléchant en effet. Surtout que si ce qu'on peut lire sur le sitre Severin est vrai, on va peut-être éviter les traditionnelles migraines sur les questions de versions cut/uncut.
  8. ben oui Riton qu'est-ce que tu fais dans ce thread les autres je comprend Tout le monde souhaite la bienvenue à Tubby svp...
  9. Haha ! Intéressant, mais viewtopic.php?t=1864&highlight=tagame
  10. Une grosse déception pour moi. Oui, c'est soigné, mais j'ai trouvé ça parfois ridicule (la scène qui ressemble à une pub pour bagnole, à moins que ce soit de l'humour...), et parfois irritant (certains mouvements de caméras qui sont franchement appuyés gratuitement). Le personnage principal m'a laissé parfaitement froid, comme le film que j'ai trouvé ennuyeux et clinquant. Tant pis.
  11. riton

    Prime Cut - Michael Ritchie - 1972

    Même si je trouve que Joe en rajoute un peu, j'ai quand même été déçu par ce qui avait été présenté ici comme un film méchant et malsain. Au final, c'est plutôt un collage de scènes réussies pour certaines, un peu plates pour d'autres, au détriment de l'impact global de l'oeuvre. Les personnages sont caricaturaux à l'extrême et tout ça a des airs de tour de manège un peu grotesque au pays des bouseux qui craignent. C'est divertissant, mais c'est pas un grand film noir non plus.
  12. Pour la fin tragique, il faut lire le roman dont est adapté le film : Le lien conjugal de Jim Thompson. Non seulement ça finit mal, mais en plus les personnages sont bien plus noirs. Bien que ce Peckinpah soit bien foutu et très bien dans son genre, j'adhère tout à fait aux regrets de Flo en ce qui concerne le coté "positif" du film, surtout au regard du matériau de base.
  13. Sortie annoncée le 03/10, présents depuis ce matin à Joseph Gibert Lyon.
  14. A la limite, je comprends qu'il soit difficilie voire impossible de trouver une version compête en bon état vu le merdier que ça semble être au niveau conservation des éléments à HK. Mais une copie composite aurait été bienvenue, ou au moins les scènes avec un montage alternatif en supplément était le minimum qu'on puisse attendre de HK Video. Néanmoins, même dans cet état le film reste à découvrir absolument pour les amateurs de trash et de bon goût néophytes en cat III. Pour le reste de la collection, j'ai aussi choppé Run and Kill, mais là il faudra attendre une vision complête pour sa
  15. Oui, il est sur les genoux de Superfly.
  16. J'ai acheté le DVD ce matin, et donc j'étais impatient de savoir si le film était uncut ou non. Du coup j'ai fait un survol direct en direction du passage du massacre au ciseau. Et le verdict est que le film est cut . La séquence est même moins gore que sur le vcd universe fullscreen puisqu'il en manque le plan large final. En revanche, le passage "gateau à la crème" est bien entier alors qu'il était coupé sur le vcd. Je ne connais pas la dernière version DVD sortie par Universe et décrite souvent comme "almost uncut", donc je ne peux pas comparer. Mais quoiqu'il en soit cette édition Metrop
  17. riton

    Que sont elles devenues?

    Je crois qu'il faut l'imaginer un peu plus brune, un peu plus nue, accessoirement un peu plus jeune, et faire le lien avec la page précédente. J'ai bon ?
  18. Je ne suis pas un spécialiste de l'exercice, mais pour l'occase j'ai fait une paire de captures : le X-Rated : Le No Shame US : le X-Rated : Le No Shame US :
  19. Le majeur problème du DVD X-Rated est qu'il n'est pas au format, et que ça se voit. Mieux vaut s'orienter vers la box No Shame US qui pour une 20aine d'euros propose Evelyn, La Dama Rossa et une figurine en plastoc qui pue. Giallo atmosphérique tendance vieilles pierres avec morceaux de fustigation, pour moi hautement appréciable.
  20. riton

    [Hk Video]

    Une pas très bonne nouvelle au sujet de la box Sex and Zen. Vu sur le forum d'Asiandvdguide, la galette de Sex and Zen 2 contiendrait la version salles, coupée. A suivre... A propos des DVD cat 3, les comparaisons que j'ai faites entre les durées de mes VCD et celles anoncées sur le site asia diffusion ne présagent rien de bon. Rien de concluant ni de définitif puisque ces spec ne sont probablement pas super fiables, mais j'attends de voir avec impatience. Croisons les doigts.
  21. riton

    RIP Mickey Hargitay

    Le muclé est parti retrouver la poumonée dans l'au-delà. Je sais, il était ricain, mais moi je l'ai vu que dans des films italiens.
  22. riton

    Hard Candy - David Slade (2005)

    Franchement faiblard. Au lieu de jouer la finesse et le réalisme pour les dialogues, on se retrouve avec des textes qui donnent l'impression que la gamine est l'alter-égo de l'inspecteur Harry. Ce qui pourrait être délirant, mais d'un autre côté le film se la joue sérieux à la mode, avec une esthétique de pub pour bagnole. Le déroulement des évennements ne donne lieu à aucune surprise, la fin est flop, bref tout ça c'est bof-bof. C'est trop chic pour être un produit télé, mais on se verrait bien somnoler là-devant un dimanche après-midi, suivant l'affaire en faisant la sieste.
  23. riton

    [Hk Video]

    Difficile. En dehors de Raped by an angel qui est un cran en dessous sur le Dingue-O-Meter, ce sont tous de grosses pointures du genre. Peut-être faut-il éviter de commencer par Ebola Syndrom, qui s'il est un gros morceau n'en pas un moins un film à part. Red to kill, Run and Kill et Daughter of Darkness sont construits sur des bases de (mélo)drame qui tourne au carnage, de façon assez premier degré tandis que Ebola Syndrom est une grosse provoc cradingue et décomplexée. Mais bon, à 13 euros tu vas pouvoir y aller franco
  24. riton

    [Hk Video]

    Pour raison de "Il n'existe pas de messages pour ce sujet", démarrons un nouveau thread consacré à HK Video. Pour rappel, l'ancien est ici : viewtopic.php?t=1589&postdays=0&postorder=asc&start=0 La dernière intervention :
×
×
  • Créer...