Jump to content

Dunes de sang - Alex Turner - 2008


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

OH PUTAIN

J'avais gardé en souvenir de Dead Birds, un petit film sincère et intriguant, particulièrement chiant mais avec une atmosphère qui savait se détacher du tout venant. Beaucoup de défauts, mais je restais fixé sur le fait que Turner avait encore besoin de s'entraîner un peu pour trouver sa voie...

Eh ben mon salaud, c'est pas avec celui-ci qu'il va y arriver

 

Décidement, les Warhorror-flick deviennent de plus en plus fréquents, et ont tendance à se louper un peu tous au même endroit : dernier en date, Outpost pouvait se targuer au moins d'être un peu flippant et de proposer un visuel vraiment abouti. Après bon...

 

Red Sands raconte en gros la même histoire que les warhorror-flick récents : des soldats, un lieu hanté, boom. Ici, la guerre d'Irak sert de décor principal. Ce qui confirme qu'on a eu droit tout de même à un beau panel de décors à travers ce sous genre : les Carpathes, les rizières asiatiques, l'Afrique, l'espace (Aliens bon dieu ), jungle, tranchées allemandes...bref bref.

Les soldats de la bonne vielle amairikeu sont confrontés ici à des génies maléfiques, qui ont eu la bonne idée de prendre forme humaine au passage. Ben ouais, fallait pas tirer sur la statue de la madame là !

 

Les défauts de Dead Birds restent intactes et se retrouvent ici amplifiés : c'est moche (les scènes oniriques sont à s'arracher les yeux), les CGI sont moches et euh...le désert est moche

Plus sérieusement, Red Sands peine à décoller et collectionne les poncifs à une allure ahurissante (le mec qui sait tout avant tout le monde, le salaud, les otages ambigus, signes avant coureur par le rêve, les cache-cache...), pompant au passage pas mal de trucs à The thing et à d'autres films du même rayon. Donc c'est moche, c'est mou, et ça fait pas peur.

Tchao

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
 Share

×
×
  • Create New...