Jump to content

There was a little girl - Ovidio G. Assonitis - 1981


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

Content de voir DarkSky ressortir ce film ma foi fort sympathique, pour qui j'ai toujours eu une petite affection

 

Une réalisation (ça nous change !) de Assonitis totalement inédite en France, ici quelque peu aidé par la vague des psycho-killer et autres slashers, et sans doute inspiré par un déjà lointain Sisters.

 

Belle femme, Julia enseigne à des enfants sourds et muets et cache, sous un sourire éclatant et une beauté sans faille, un lourd fardeau. Appelée à l'hôpital d'urgence, elle tombe nez à nez avec le trauma de son enfance, sa propre soeur, difforme et sadique, qui lui a toujours voué une haine ordurière. La bougresse s'enfuit alors de l'établissement et déjà, l'entourage de Julia cède à la lame de la terrible frangine et de son molosse patibulaire.

 

Ce n'est guère révolutionnaire tout ça, ni vraiment dérangeant (bien que la scène où l'horrible Mary surgit d'un couleur obscur en criant à pleins poumons, c'est pas rien...), en fait juste très bien emballé. Le film a ses petits bavardages mais se révèle d'une féroce brutalité dans ses scènes horrifiques (visages et gorges déchiquetés, dos explosé littéralement à coup de hache...) et d'une grande classe dans sa réalisation, avec un Scope délicieux. En plus, Trish Everly a de très beaux cheveux.

Intro bien dans le ton : chanson langoureuse (Ortolani ) entre la comptine giallesque et le slow 50's, alors que deux petites filles se trouvent face à face, l'une d'elles s'empare d'une pierre et fracasse la tronche de son ainée

L'effet est grossier, totalement gratuit, mais bon

 

De peur sans doute d'essouffler tout ça, Assonitis provoque un retournement de situation un peu barjo à 1h du film, avec l'ajout d'un personnage hystérique qui donne tout le sens au titre anglais c'est vraiment n'importe quoi quand même

 

Bien que disponible depuis un certain temps dans des dvd moches comme tout (en Angleterre et en Allemagne), le film a trouvé un joli support sous le titre de Madhouse. A découvrir

 

 

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...