Jump to content

Hostel - Eli Roth (2005)


Steve
 Share

Recommended Posts

  • Replies 425
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

De toute façon, ce forum est plein de petits zizis frustrés, et d'hétéros refoulés!!

 

Parle pour toi !!!!

Ahh merde c'est vrai que les filles n'ont pas de zizis !!!

Enfin pas sur elles

Mais toi aussi tu peux être frustrée

Je m'enfonce là !!!!

 

Gaffe RHOD est modo maintenant.. y va te foutre une interdiction si tu dis du mal de Flo.. tu vas voir..

 

Dis des compliments genre : Flo, on voit tout de suite que t'es comblée !!!

Link to comment
Share on other sites

De toute façon, ce forum est plein de petits zizis frustrés, et d'hétéros refoulés!!

 

Parle pour toi !!!!

Ahh merde c'est vrai que les filles n'ont pas de zizis !!!

Enfin pas sur elles

Mais toi aussi tu peux être frustrée

Je m'enfonce là !!!!

 

Les filles peuvent en effet être frustrée... mais moi, merci ca va plutot bien.

 

Et ne t'inquietes pas, tu t'enfonces, mais si peu!!!

 

Bon allez j'arrete là cetet conversation à haute teneur graveleuse!

Link to comment
Share on other sites

Merde , c'est bien Hostel les gars .... Tomtom a des couilles au moins de vous attaquer comme ca , il faut bien lui reconnaitre ca , comme eli roth en a de faire un film d'une telle violence et si tendancieux en 2006

 

c'est pas parceque les filles de l'est sont montrées comme des putains et les mecs comme des barbares qu'il faut critiquer ... Dans ce cas on regarde plus de Delivrance ( salop de rednecks vive les citadins ) , de Bronson ( salops de loubards ) , de dirty harry ( flic qui ire d'abord ) de films cannon ( salops de russes ) ou meme de blaxploitation ( salops de noirs ) ....

Link to comment
Share on other sites

Merde , c'est bien Hostel les gars .... Tomtom a des couilles au moins de vous attaquer comme ca , il faut bien lui reconnaitre ca , comme eli roth en a de faire un film d'une telle violence et si tendancieux en 2006

 

c'est pas parceque les filles de l'est sont montrées comme des putains et les mecs comme des barbares qu'il faut critiquer ... Dans ce cas on regarde plus de Delivrance ( salop de rednecks vive les citadins ) , de Bronson ( salops de loubards ) , de dirty harry ( flic qui ire d'abord ) de films cannon ( salops de russes ) ou meme de blaxploitation ( salops de noirs ) ....

 

Merde c'est beau ce que tu dis !!!!!

Link to comment
Share on other sites

Merde , c'est bien Hostel les gars .... Tomtom a des couilles au moins de vous attaquer comme ca , il faut bien lui reconnaitre ca , comme eli roth en a de faire un film d'une telle violence et si tendancieux en 2006

Mais tout le probleme est la, ce film n'est (a mes yeux) ni tendancieux, ni violent. Il essaie, il suggere, mais il est a mille lieues d'un Devil's reject (pour ne citer que lui) par exemple, autrement plus derangeant.

 

Certes, c'est une question de gouts. Pour moi, ce film est tellement roublard que j'ai eu l'impression de me faire rouler dans la farine du debut a la fin, et j'apprecie moyen d'etre pris pour une cruche.

Enfin bon, je considere avoir deja passe trop de temps sur le thread d'un film que je n'aime pas du tout, alors que j'ai deja a peine le temps de parler des films que j'aime.

Link to comment
Share on other sites

Mais tout le probleme est la, ce film n'est (a mes yeux) ni tendancieux, ni violent. Il essaie, il suggere, mais il est a mille lieues d'un Devil's reject (pour ne citer que lui) par exemple, autrement plus derangeant.

ben en même temps on me dit que The Descent est violent et je me suis fais chier devant ... les goûts et les couleurs ...

Link to comment
Share on other sites

Mais tout le probleme est la, ce film n'est (a mes yeux) ni tendancieux, ni violent. Il essaie, il suggere, mais il est a mille lieues d'un Devil's reject (pour ne citer que lui) par exemple, autrement plus derangeant.

ben en même temps on me dit que The Descent est violent et je me suis fais chier devant ... les goûts et les couleurs ...

Je suis tout a fait d'accord.

J'ai avance mes arguments, parle de mon ressenti sur le film de Roth, je n'y peux rien si je n'aime pas (j'aurais bien voulu).

Par contre, qu'on ne me sorte pas que j'en fais une affaire personnelle et que j'en veux a mort a Eli Roth parce que sa gueule ne me revient pas...

Link to comment
Share on other sites

 Share


×
×
  • Create New...