Jump to content

Ninja - Isaac Florentine (2009) Le retour de la cagoule !


Tomfincher
 Share

Recommended Posts

  • 9 months later...

Ben c'est vraiment pas mal, surtout venant de Nu Image qui nous a habitué à bien pire.

Le sang numérique reste assez discret, les séquences de baston sont bien chorégraphiées et lisibles.

 

Au final le truc le plus pourri du film c'est son générique avec une police qui donnerait des envies de suicide à n'importe quel graphiste.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

Bon bah c'est cool ce ninja. C'est le même réalisateur que undisputed II, et ce film en a les mêmes défauts et les mêmes qualités.

 

Le gros défaut c'est l'histoire clichée.

 

La grosse qualité, c'est qu'on s'en branle, c'est un film de ninja avec Scott Adkins, réglé comme un film de cul : une scène d'action toutes les dix minutes.

 

Ca charcle sévère au katana, y a des têtes découpées, la nana explose un type à la béquille, Scott Adkins comme toujours hyper impressionnant. Y a même du kata qui tache et des mecs qui font des prières ninja en craquant leur doigt.

 

Surtout, on a l'impression d'avoir affaire à une bonne adaptation de jeux vidéos : la scène dans le métro avec les thugs à bretelle fait penser au deuxième niveau de final fight, la baston sur le toit à virtua fighter, et le raid sur le dojo à ninja gaiden.

 

Seul regret, une opposition pas assez forte à Scott Adkins. Comme dans les beat'em all, les mecs attendent bien sagement, et attaquent à 5 - 6 maximum. Surtout, on a l'impression qu'à part le méchant (qui a quand même du mal à latter le mec qui jouait Togokai père dans Speed racer), personne n'a la moindre chance face à Adkins. Du coup les bastons sont pas aussi intenses qu'on pourrait l'espérer. On est plus dans une logique de masse (Adkins pète la gueule à plein de mecs), qu'à une logique d'affrontement avec des vrais combats.

 

Conclusion, faut pas en attendre trop, mais c'est une série b très très correcte.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Bien sympa ce film. Vu le budget (5 millions de $ il me semble), c'est assez dingue d'avoir un film aussi chiadé visuellement, y a un joli travail de lumières et un élégant cinémascope.

 

ça abuse des zooms/dezooms à la 300 et des décadrages au milieu d'un plan mais ça permet d'eviter le montage sauvage et d'apprécier les sympathiques chorégraphies. Le héros est quand meme plus charismatique que la moyenne des athlètes "acteurs" même si pas très expressif. Le scénario est basique mais au moins on perd pas de temps (1H20). On se croirait dans les meilleurs prods Besson sans l'humour à la con. La fille est chouquette. On en a pour son argent, merci Nu Image.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 years later...

Quand même on sent bien la prod. faite en Europe de l'est, les méchants ont tous des têtes de russes et toutes les scènes dans les rues de NY se situent sur le même plateau (les mecs ne changent même pas le nom des stations de métro).

Bon après c'est clair qu'Isaac Florentine sait bien mettre en scène et à chaque film la photo est classe.

J'attends le 2 avec le même réalisateur, tourné en Thaïlande j'espère que ça fera moins cheap que les studios Bulgares.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Sur Twitter, quelqu'un a demandé à Scott Adkins s'il allait faire un remake d'Americain ninja, et il a répondu, qu'en fait la série des ninjas était déjà plus ou moins ça, avec plus ou moins les mêmes producteurs.

 

Mais il pèse quand même plus que Michael Dudikoff, sauf le respect.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...
 Share

×
×
  • Create New...