Jump to content

La petite fille au bout du chemin - Nicolas Gessner - 1977


Basculo Cui Cui
 Share

Recommended Posts

Moi, je l'ai vu. (j'ai même le dvd à la maison, que j'ai pas regardé)

En le revoyant y a quelques années chez dionnet, j'avais une impression de déjà vu étrange... jusqu'à la scène du biiiiiiiiiiip dans la cheminée. Là tout s'éclairait, ce film était donc ce trauma d'enfance, dont je ne savais si je l'avais imaginé, vécu, fantasmé. Mort Shuman et Jodie Foster dans le même film, c'est pas une évidence rationnelle.

Link to comment
Share on other sites

  • 12 years later...

Un curieux thriller psychologique qui flirte avec l'épouvante, à la mise en scène sobre et sans artifices, qui s'efface derrière une direction d'acteurs impeccable et des dialogues ciselés.

 

C'est lent, atmosphérique, glauque, parfois dérangeant. Jodie Foster y est impressionnante et Martin Sheen terrifiant.

 

La présence de Mort Shuman, la bande originale qui alterne du Chopin et du funk discoïsant tout droit sorti d'un blaxploitation, cette ambiance automnale déprimante... Tous ces éléments réunis contribuent à l'étrangeté et à la poésie macabre qui se dégage de l'entreprise.

 

Une pure péloche 70's comme on en fait plus, sorte de mix improbable entre Le Limier et du Stephen King. C'est presque une anomalie que ça fonctionne aussi bien, surtout que le reste de la carrière de Gessner est quand même pas très intéressante.

 

Jodie Foster garde apparemment un très mauvais souvenir du tournage sinon ! :D

 

Dispo sur Prime. Master correct et uniquement en VF, de bonne facture et d'époque certes, mais je pense bien que c'est la version québécoise.

 

Il y a un BR chez Kino Lorber avec pas mal de bonus. Vo sans st et zoné. :(

 

 

Edited by Léo
Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...