Aller au contenu

Goblin à Paris


Messages recommandés

MrKlaus m'a dit qu'un mec avait hurlé "Inferno" entre deux morceaux!

 

Bon, sinon, c'était un peu dur par moment, et surtout, il manquait les BO de Contamination, Blue Holocaust, Action immédiate et le main title de Zombie.... surtout qu'il y avait pas mal de truc qu'ils n'étaient vraiment pas obligés de jouer. Par contre, quand ça joue Profondo Roso et Suspiria, c'est plutot pas mal, même si on sent que leur élément, c'est plutôt le studio.

Et par pitié, arrêtez les projections vidéo!!!!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai beaucoup aimé mais j'ai aussi eu très peur !

 

Arrivé en retard (2 heures de bouchon) mais pensant que Goblin, tête d'affiche, jouait en dernier, j'ai été rassuré avant de rentrer dans la salle en entendant les dernières secondes d'un immonde morceau jazzy guitareux "Ouf, j'ai raté le groupe inconnu merdique qui joue avant !"... évidemment c'était Goblin !!

 

Heureusement après ça a décollé (frissons sur "Profondo Rosso" et "Suspiria") et visiblement les membres du groupe étaient heureux d'être là (je précise car ce n'est pas toujours le cas...).

 

Sinon je suis tombé amoureux du groupe de japonaises qui suivait (Nisennenmondai : une putain de découverte) et surtout de leur batteuse ! J'ai choppé leur CD et me le suis fait dédicacer illico !!

 

Effectivement il y avait beaucoup beaucoup de monde, il y a même quelqu'un qui est venu me demander si on se connaissait et qui, devant mon amnésie totale, a reculé : si c'était quelqu'un du forum, désolé !

 

Anyway, l'histoire s'est répétée 1 heure après dans une soirée où je suis allé, mais là Emmanuel "Mr. Bande-annonces Nuit Excentrique" m'a non seulement reconnu mais m'a rappelé que nous nous étions connu à l'anniversaire de Jérôme !

 

ROCAMBOLE

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...