Jump to content

Stupeflip


Cyril
 Share

Recommended Posts

Stupeflip, je les avais vu lors de la sortie du premier album. Y avait que des gosses de 14 ans dans la salle à part moi. Je me suis senti vieux.

 

Et en fait ça ressemblait un peu à du Ludwig, et je me suis senti encore plus vieux.

 

Mais sur disque, chez moi, dans mon fauteuil, en train de fumer la pipe, peut-être.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

L'album défroque, ça sent bon la connerie générale et y'a des morceaux excellents et vachement bien écris comme Le Spleen des Petits et Gem Lé Moch'.

Il s'essouffle un peu vers la fin mais il vaut largement l'achat.

 

Par contre pas compris pourquoi au Virgin c'était rangé dans Rock Français alors que c'est plus rap, m'enfin bon j'imagine qu'ils l'auraient foutu dans les rayons rap personnes l'aurait acheté, à part moi qui croyait qu'ils faisait du rap...

Link to comment
Share on other sites

Ah bah tiens j'avais complètement oublié d'en parler, alors que je l'ai depuis 3 semaines et que je l'ai surécouté.

 

Bon bah comme Benj, ça pèse lourdement, même si je trouve pas que ça baisse de régime sur la fin. Il y a juste deux morceaux que j'aime pas trop ("Sinode Piboin", qui renoue avec le trip de "Stup Religion" mais en un peu moins réussi (un peu trop "cheap" à mon goût) et "Le coeur qui cogne", morceau de Pop-Hip vraiment imbitable même au second degré (sans doute dû à la voix féminine)), mais à part ça c'est du tout bon, y'a vraiment des grosses instrus mortelles comme Stupeflip Vite (gratuit jusqu'a demain sur Itunes!) "Le spleen des petits" ou Haters Killah". "La lettre à Mylène" m'a bien fait rire dans son genre, et le générique de fin, comme à son habitude, très bon. La première écoute est assez déstabilisante, car on sent qu'ils ont voulu partir dans une autre direction que les deux précédents, mais c'est indéniablement bon, et ça s'améliore même au fur et à mesure des écoutes. Bref les fans peuvent foncer dedans sans problèmes. Il est d'ailleurs surprenant que l'album obtienne un accueil aussi positif, même venant des gens qui ne s'intéressaient pas spécifiquement à Stupeflip. Visiblement le retour était attendu, mine de rien.

 

Quand au rangement dans les rayons des magasins, dans ma Fnac il était rangé... dans la varièt', entre Stromaé et Patrick Sébastien! Le son est clairement hip hop, mais je sais pas si les gens auraient été les chercher dans ce rayon, vu que les précédents albums étaient un peu moins rap. Ils ont toujours eu des influences rap, surtout dans le premier album, mais ça n'a jamais vraiment été considéré comme du pur "son" hip hop. Donc même s'il est vrai qu'il aurait mérité à être classé dans le rayon rap, je trouve ça quand même logique de le classer dans rock français, pour que tout le monde le cherche ici en premier lieu.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
  • 1 month later...
  • 1 month later...

stupeflip j'avais lâché l'affaire dès le premier album.

il faut dire que j'avais vraiment trippé sur leurs maxis et que j'ai attendu avec un peu trop d'impatience leur premier opus. grosse déception puisqu'il contenait extrêmement peu de nouvelles "vraies" pistes (les intermèdes à la con, c'est sympa une fois, mais ça ne devrait même pas apparaitre dans le tracklisting) et parmi celles-ci peut-être 2, voire 3 max du niveau des maxis.

 

avec ce nouvel album tellement populaire qu'ils en parlent dans le 20 minutes( ), j'ai eu envie de rattraper le temps perdu.

mouais, il était peut-être pas si perdu : sur Hypnoflip comme sur Religion, pas plus de 2-3 pistes qui donnent envie d'être réécoutées et toujours cette désagréable impression de remplissage facile à coups d'intermèdes qui "développent un univers imaginaire décalé" . 10 ans à recycler les mêmes private jokes, quoi.

 

je trouve la comparaison de kevo42 à ludwig très judicieuse : la même lignée de groupes indé/humoristiques bien sympas au moment de la découverte mais dont l'originalité s'essouffle très vite.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...
  • 4 years later...

 

Bon bah il est là, et ça s'écoute légalement ici:

 

Annoncé à grand renfort de campagne Ulule en fin 2016, il a réalisé l'exploit de péter un des records européens de crowdfunding. Mais bon c'est pas très intéressant.

 

Et je vais pas y aller par 4 chemins: c'est pas terrible, voire limite nul. C'est mou, ça se répète, c'est un album qui n'a rien à dire (une bonne moitié des morceaux qui répètent que le stup stup crou crou cric crac c'est super), l'univers qui faisait la force des précédents est aux abonnés absents. Les anciens comparses de King Ju se font cruellement absents (ils sont là mais chacun sur un morceau), on s'ennuie, c'est trop long pour ce que ça a à dire, les instrus sont pas top, on dirait des démos ou des versions de travail d'anciens morceaux (y'a même des morceaux où il recase des phrases et des couplets entiers de vieilles chansons ). Quelques moments sympas quand même, genre les morceaux planants, plus calmes, plus psychédéliques, mais ça fait maigre. Bref, j'en attendais pas grand chose à la base (j'ai découvert plein de trucs entre deux), mais je ne demandais à qu'a être agréablement surpris en bon fan. Mais il n'en n'est rien. Je déconseille, et ça me fait mal de le dire.

Link to comment
Share on other sites

Ouaih c'est pas terrible par rapport à ce qu'il fait d'habitude, je sauverais quand même 2/3 morceaux comme Under Stup par exemple.

Mais à l'écoute (une dizaine de fois ce WE) j'ai l'impression d'une parodie en fait, on dirait des gens qui veulent faire du Stupeflip mais qui n'y arrivent pas.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...