Aller au contenu

Rampage - Uwe Boll (2009)


Messages recommandés

Voila la réponse de Uwe Boll à tout ces détracteurs, ça + Rampage bien évidement.

 

C'est de loin le film le plus jouissif et intéressant que j'ai vu lors de mon dernier festival de Cannes.

D'ailleurs je ne suis pas le seul à être dithyrambique, cf la superbe critique de Francis sur Devildead

 

http://www.devildead.com/indexfilm.php3?FilmID=1906

 

Le scénario part d'un principe super basique (mais hautement efficace) pour nous montrer ce qu'aurait réellement du être Falling Down.

 

Du bonheur à l'état pur

 

Mon avis à chaud et en video

 

http://www.zonebis.com/news/index.php?post/2009/05/21/Cannes-2009-Jour-4

 

Et en plus j'ai pus serrer la main à dieu après la projo et lui dire tout le bien dont je pensais de son film.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...
  • 1 month later...
  • 1 month later...
  • 7 months later...
  • 3 weeks later...

Vu et beaucoup aimé! Le film n'est pas un claquage de beignet, et n'est pas parfait: comme l'a souligné Peter, la première demie heure aurait gagné à être plus directe. Ce n'est pas du vide, car ça aide à bien poser la situation, mais le fait de reprendre des images passées et à venir du film aide un peu à gagner du temps... De même que la shaky cam rend ces scènes un peu épuisantes. Autant sur les scènes d'action, ça aide bien, autant sur des dialogues, c'est assez inutile. Après, cette demie heure n'est pas du tout nulle, et s'inclut bien dans le film, mais aurait mérité à être mieux travaillée. Une fois le massacre débuté, là c'est très prenant. Ca réussit l'exploit de ne pas tourner en rond, on sent bien le cynisme de la situation, on ne s'ennuie pas, ça tient bien en haleine. Le score du film et l'ironie du personnage peuvent même provoquer un certain dérangement. Seul regret, la fin un peu brusque, ça aurait mérité d'inclure quelques minutes supplémentaires pour vraiment conclure le tout, plutôt que de l'arrêter sur un écriteau évasif. Mais globalement, le film est un très bon moment, j'ai beaucoup aimé, et je ne peut que conseiller, même venant du père Uwe!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mouais ... mouais. Un peu lourd quand même. Quand j'ai entendu parlé du film je me disais que cela allait être un mec qui pète les plombs et s'amuse à buter tout le monde sans but, jusqu'à sa mort. C'est souvent ce qui se passe. Là en fait le perso à un but, il a tout prévu avant. J'ai trouvé ça ridicule et ça casse totalement le ton nihiliste que le film aurait du avoir.

 

Faut de plus se taper 30mn de dialogues un peu lourd pour 15mn de bonnes fusillades avec des mecs qui courent devant lui pour se faire buter. Personne ne tente de l'arrêter (par exemple avec une voiture), les flics étant mort on assiste quasiment à aucune fusillades avec eux. J'aurais adoré voir ça. Un mec armé, protégé, au milieu d'une grosse fusillade, le mec passant de bâtiment en bâtiment. Là rien. Il avance dans quelques rues, va se venger pour un café pourri et basta. Pour finir durant les 20 dernières minutes dans sa bagnole et dans une foret. Super.

Alors c'est bien filmé, bien joué mais putain que c'est mou du gland. On est loin du grand film nihiliste qu'il aurait pu être avec un réal un peu plus burné.

 

PS: encore une fois il faut se méfier des critiques réalisées durant un festival.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non y a toujours un but. Rambo ne butent pas d'innocents, il a une mission. Terminator c'est un robot

Voir un mec qui pète les plombs, prend une arme se pointe dans une rue et tire dans le tas. Sans état d'âme, juste pour se défouler...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est le premier film de Boll que je vois depuis Amoklauf il y a une quinzaine d'années.

Au regard des réputations qu'on lui colle et des controverses qu'il suscite, j'étais quand même un peu excité : est-il aussi nul qu'on le dit ? Ou bien derrières ces ragots se cache-t-il un auteur méprisé ?

 

Dans l'exécution technique c'est honnête, mais sans plus.

Dans le fond en revanche j'ai trouvé le film totalement immature, voire un peu puant. J'ai eu le sentiment que Boll jouissait de la toute puissance de son personnage, sans contrepoint.

- les scènes de shoot-em up de rue en caméra subjective (avec contrechamp sur les yeux du tueur) : on voit à peine les victimes, silhouettes insignifiantes sur lesquelles éclatent des taches rouges avant qu'elles ne s'effondrent.

- les scènes de la banque, et surtout du loto qui montrent le pouvoir absolu du tueur, du point de vue du tueur, genre totale coolitude.

- le final twist moisi

Tout ça, me semble-t-il, fait un film à l'image de son personnage principal. Et on n'est pas dans une proximité froide mais tétanisante comme dans le Angst de Kargl.

 

Bref, j'ai peut-être des tendances de vieux con moraliste, mais je marche pas là dedans. Ce serait fait par un ado de 15 ans ce serait crétin mais prometteur, là c'est juste navrant.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 months later...
  • 1 month later...

effectivement. Techniquement ca se tient bien, y'a quelques bonnes idees, et on oublie vite que c'est Boll derriere. C'est dommage que la fin vienne un peu pourrir l'entreprise : j'aime bien Boll dans son cote jusqu'au boutiste irresponsable, mais sur sa filmo ce Rampage est quand meme coince entre Darfur et Auschwitz. Une trilogie a la belle continuite thematique, mais j'avoue que ca me rend parfois.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 months later...
×
×
  • Créer...