Jump to content

La revanche de Freddy - Jack Sholder - 1985


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

Un vrai film d'Haribo ça

 

Revu, et force est de constater que je m'en souvenais parfaitement l'avis n'a pas changé, mais il y a toujours un petit plaisir (coupable ?) à revoir celui-ci. Enfin de toutes façons, j'aime tous les films de la saga, alors bon

 

La famille Walsh s'est installée dans la même demeure que la brave Nancy, apparemment devenue folle après un affrontement avec le croquemitaine crouté. L'aînée, Jesse, commence à avoir des cauchemars de plus en plus intense où l'affreux tueur d'enfant vient le hanter : mais celui-ci lui laisse la vie sauve, avec pour but d'utiliser son corps pour transgresser la frontière entre le rêve et la réalité...

 

Un concept audacieux et culotté, et ceci dès le second film : on pourra lui reprocher ou pas cette folie, ainsi qu'un look d'ensemble plus cheap et 80's que le premier film. Des meurtres très violents mais sans invention, des maquillages inégaux (les chiens ), un Freddy bizarrement exploité : tous ses défauts détachent en réalité ce Freddy là du lot, sans parler de l'ambiance bouillonnante. Et plus que ça, il y a evidemment l'homo-érotisme relativement appuyé : possession de corps adolescent, fouettage de fesse, cruising bar, bagarre cul nu sur terrain de foot, prof de sport SM, héros efféminé dans l'air du temps...eh ben

Link to comment
Share on other sites

Un très bon Freddy sous-estimé ! Une ambiance glauque, une musique sublimissime, des sous-entendus gays en veux-tu en voilà

 

Y'a que la fin qui est franchement tarte, le concept de Freddy qui débarque dans le réel qui fout un peu tout par terre et faut quand même avouer que le héros a une gueule super tarte, mais sinon je pense que c'est un film à réévaluer (voire à évaluer tout court pour certains )

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

Revu hier et je l'aime toujours bien moi ce Freddy là ! Le film est une bonne suite, dans une certaine continuité mais inventive. Le maquillage de Freddy est très bon, peut être le meilleur de la saga, l'ambiance globale est plutôt bien foutue, moite, angoissante, pesante... Il y a pas mal de bonnes idées, et même si tout ça ne fonctionne qu'un coup sur deux, je trouve cet opus vraiment intéressant. Même le final, quand Freddy vient dans le monde réel, j'en gardais un souvenir pas terrible, et à la revoyure, j'ai trouvé ça pas si mal. Un épisode bancal, où tous les essais ne sont pas transformés, mais avec une vraie personnalité, des bons moments, un efficacité non démentie, non, j'aime bien !

Link to comment
Share on other sites

Je l'ai découvert pour la 1ère fois il y a une semaine et je suis beaucoup plus froid que DPG. On est loin de la flippe et de l'onirisme du 1er. Au lieu du spectaculaire , le film se concentre trop sur le héros fadasse et sa folie galopante dont on a rien à secouer. Les attaques sont rares et seule l’attaque de la douche fait mal. Enfin, pour moi un freddy sans les univers parallèles se n’est plus un freddy. Les producteurs l'ont compris et corrigeront le tir avec le numéro 3 beaucoup plus imaginatif et fun.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Revu il y a deux jours.

 

Je partage l'avis de DPG sur le maquillage de Freddy qui est vraiment incroyable. Une sorte de visage fondu que Sholder à la bonne idée de garder dans la pénombre pour encore plus d'effet. En fait Sholder est le dernier à avoir filmé Krueger comme un songe, une menace impalpable, et j'adore le plan rapproché qui illumine le regard injecté de sang de Freddy.

 

Par contre... Le héro du film est über-antipathique, un scream-king (putain il passe le film a couiner et hurler avec une voix hyper aiguë) aurait pu être intéressant mais là c'est tellement une folasse que ça en devient navrant. Les personnages secondaires sont, pour le moins, échangeables.

 

Mais ce qui pèche vraiment c'est le pseudo-scénario idiot qui tient tout le film. On sent que chez Newline ça devait grave se creuser la tête pour rebondir sur le premier opus. "Tient si on faisait de Freddy un démon capable de posséder les gens par head-fucking ?". Je veux bien que dans le 1er, Freddy soit ramené à la réalité par Nancy, mais elle va le chercher. Là Freddy se ballade d'une dimension à une autre, et fini en pleine réalité, au bord d'une piscine à trucider comme un vulgaire Jason tous les gamins hurlants avec les bras en l'air qui passent à sa portée. Tout ce qui faisait la flippe du premier est réduit à un simple slasher de merde (pléonasme).

 

Je maintiens donc l'opinion que j'avais eu quand je l'ai vu en salle, c'est une méga bouse, mais je relativise grâce à la façon dont Sholder filme Freddy et grâce à son maquillage.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Je suis en train de me refaire tous les Freddy en blu-ray (le coffret uk coute peau de balle sur Play), et plutôt que de commencer par le 1 (dont je me souviens très bien), j'ai plutôt opté pour celui-ci

C'est toujours une séquelle aussi bancale (le temps de Freddy est énormément réduit, et on aurait pu se passer de l'oiseau explosif ), mais sa bizarrerie et son côté queer (j'avais oublié les hurlements aigüe du héros et...LE POSTER DE KATE BUSH DERRIÈRE LA PORTE ) en font un Freddy vraiment à part. C'est moyen oui, mais ça a son charme.

 

AjfAy917gHg

Link to comment
Share on other sites

Moi aussi je me suis refait tous les freddy le mois dernier sur le coffret uk.

 

Celui-là, je l'ai vu gamin et c'est rien de dire qu'il m'avait fait forte impression. J'ai lu plusieurs fois que c'était un des plus mauvais épisodes de la série (pour moi ce serait plus le 6). Certes c'est bien en dessous du premier, un classique mais Freddy est flippant, il fait pas le bouffon comme dans certains des épisodes suivants.

 

Alors j'aime beaucoup la scène d'intro quand Freddy prend le controle du bus (il me semble qu'on voit au début de la scène Robert Englund sans maquillage conduire le bus),

 

 

 

la scène où Freddy sort du corps du héros pour tuer son pote.

 

 

 

 

J'aime aussi quand Freddy déboule dans le monde réel pour foutre le bordel dans la petite fête : "You are all my children now". (J'ai aussi lu que cette scène était sacrilège):

 

 

Link to comment
Share on other sites

Je l'aime bien celui-là. So gay, so 80's ! La scène du bus m'avait marqué, de même que l'attaque des vestiaires. La BO est excellente en plus.

 

C'est vrai que c'est d'un goût douteux par moments, mais c'est ça qui est bon !

Link to comment
Share on other sites

  • 4 years later...
 Share

×
×
  • Create New...