Jump to content

The Box - Richard Kelly (2009)


Steve
 Share

Recommended Posts

 

Norma and Arthur Lewis, a suburban couple with a young child, receive a simple wooden box as a gift, which bears fatal and irrevocable consequences. A mysterious stranger, delivers the message that the box promises to bestow upon its owner $1 million with the press of a button. But, pressing this button will simultaneously cause the death of another human being somewhere in the world; someone they don't know. With just 24 hours to have the box in their possession, Norma and Arthur find themselves in the cross-hairs of a startling moral dilemma and must face the true nature of their humanity.

 

WJmpNROTw5g

 

C'est marrant, je m'attendais vraiment a autre chose, en lisant les interviews ici et la de Richard Kelly, j'espere donc que c'est juste la bande-annonce qui ne met pas en valeur le film.

 

Quoiqu'il en soit, Arcade Fire et Owen Pallet (Final Fantasy) a la musique, ca va etre grand...

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Pas aimé du tout. Les premières 35-45 minutes intriguent. L'ambiance fonctionne bien, on se demande où on va nous emmener, et au final, on va...... NULLE PART ! On lance des pistes ici ou là, qu'on laisse tomber les unes après les autres sans en avoir plus rien à foutre. J'ai trouvé la deuxième moitié du film absolument interminable, j'ai strictement rien compris, et j'avais vite envie de me barrer de la salle....

 

Après c pas mal filmé, pas mal joué, mais c tellement creux, vide et ça tourne à vide quasiment d'un bout à l'autre.... Vraiment déçu....

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Comme les messieurs du dessus

 

Alors que j'adore Donnie Darko et Southland Tales, la c'est dur à aimer tant c'est bof. Cameron Diaz ruine le film avec sa face inexpressive, tout est figé dans son visage...en plus on l'a prend plus pour la mère de son mari que pour sa femme.

 

Je sais pas si il y a eu des coupures mais il y a des gros trous dans le scénario. Bref on comprend rien. Et même la mise en scène est basique, normal me direz vous une (toute petite) série B.

 

Voilà LA grosse déception de l'année avec Gomorra.

Link to comment
Share on other sites

j'ai strictement rien compris, et j'avais vite envie de me barrer de la salle....

ARF, je me suis demandé si c'étais juste moi qui n'avais rien compris, étant donné que je l'ai vu en VO sous-titré en espagnol, et que des fois à force de vouloir comprendre ET l'anglais ET l'espagnol, y'a des trucs qui finissent par m'échapper...

 

La première demi-heure fonctionne à plein régime, c'est lent, beau, la photo est superbe (même si les décors "réconstitution 70's" craignent), les choses se mettent en place tranquillement, on sent qu'on va être face à un truc puissant. Ça rappelle les grands moments de Donnie Darko, le petit film qui va vous en mettre plein la vue.

 

Puis vers le milieu on perd pied, on est paumés mais on reste confiant en se disant que Kelly va tout nous expliquer. Malheureusement, le film s'enfonce petit à petit, n'explique rien, s'enfonce dans du "mystère gratuit" qui finit d'abord par nous ennuyer, ensuite par nous agacer. Plein de scènes "bízarres" ne fonctionnent pas

(le teenager a la tête chelou qui éclate de rire dans la pré-soirée de mariage)

, des scènes n'ont carrément aucun sens

(le mari qui se fait culbuter au milieu de la route parce qu'il refusait d'écraser le Père Noël et qu'on retrouve dans un hangar entouré de bidasses).

 

Ajoutez là-dessus la sale impression que Kelly colle toutes ses petites obsessions

-gadgets habituelles (pour faire auteuuuuuuuuur, sauf qu'au bout de trois films, ça commence à tourner un peu en ronds) sur un film déjà confus

(la porte vers une autre dimension, les vessels)

, vous aurez un film qui aurait pu fonctionner mais qu'on a tenté de "gonfler" avec des idées scénaristiques mystérieuses/mystiques. Sauf que la sauce ne prends pas, on a un peu l'impression de voir un film massacré au montage (alors que ce n'est pas le cas).

 

Bref, le film est vraiment frustrant car le pitch de base est très bon, les éléments qui composent le film sont très bon, mais tout est tellement mal agencé que les faiblesses d'écriture deviennent très vite flagrantes.

Kelly est un bon réal. Peut-être devrait-il se contenter de réaliser des commandes plutôt que des films persos boursouflés.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
  • 2 months later...

Plutôt trés déçu.

Une première heure vraiment envoutante et à partir de la bibliothèque ça devient du grand n'importe quoi. J'ai espéré jusqu'au dernier 1/4 d'heure qu'une explication lumineuse allait tomber et puis rien.

C'est vraiment dommage, la première partie étant parfaite, on est d'autant plus surpris du dérapage.

Je rejoint complètement l'avis détaillé de BLACK CAT BONES sur l'incohérence de certaines scènes, la bibliothèque frise la caricature, tout le passage de la nuit du mariage est incompréhensible, les mystères le sont tellement qu'au final on s'en fout

Je lui redonnerais sa chance étant plutôt très client de Kelly jusqu'à présent mais contrairement a ses deux précédents, je ne pense pas en comprendre plus a la revoyure. Il s'agit simplement d'une histoire très classique de sf (très bonne au demeurant), caviardée d'inserts hard mystico-techniques. En se limitant a 80 mn et en virant toute ces conneries, ca aurait sans doute fait une très bonne adaptation de la nouvelle de Matheson.

Mais bon, la première heure est vraiment excellente, il faut le souligner

Link to comment
Share on other sites

J'avais presque oublié que je l'avais vu, celui-là - mon cerveau l'ayant opportunément qusi effacé de ma mémoire...

 

Rien à ajouter avec les avis du dessus si ce n'est une sympathique anecdote lors de sa vision en salle (à l'UGC Bercy, pour parfaitement situer la chose) : pas un bruit alors de la part du public, sans que je puisse tout d'abord savoir s'il s'agissait d'un respect pénétré ou d'un profond ennui.

Jusqu'à la scène particulièrement croquignolette de la bibliothèque au cours de laquelle un gars (placé au rang juste derrière moi) s'étonne (à voix basse, mais tout le monde a entendu, vu le silence qui régnait) auprès de son pote : "Mais... il est nul à chier, ce film !".

 

D'où un libérateur éclat de rire de la part d'une bonne partie des gens placés autour (dont ma pomme), soulagés qu'un quidam ait osé proféré tout haut ce que chacun pensait tout bas.

Grace lui soit rendue...

Link to comment
Share on other sites

  • 8 months later...

Bon bah vu cet aprèm et bon j'ai pas détesté, mais c'est clair que c'est carrément anecdotique.

 

Je suis d'accord avec quasiment tous les points abordés ici, ça n'aboutit sur rien, l'intrigue finit par tourner à vide, il y a des scènes complètement WTF et inexpliquées (effectivement l'accident suivi de la scène du hangar...), et Cameron Diaz est vraiment mauvaise dans ce film. Par contre j'ai pas trouvé ça vraiment incompréhensible dans l'ensemble, malgré effectivement des scènes venu s'insérer dans l'histoire sans que l'on comprenne leur utilité, on comprend que Kelly veut d'avantage mettre l'accent sur les conséquences et l'expérience elle-même plutôt que ce qui est en est la cause et les principaux instigateurs. Mais c'est ça qui fait que, du coup, le film perd de son intérêt, ça manque clairement de profondeur. Le film veut jouer au malin par son issue finale du genre

"hohoho t'as vu ce n'est qu'un éternel recommencement"

, mais dans ce genre de histoire de SF, le mystère gratuit, ça ne marche pas je trouve... C'est dommage, car ça commence plutôt bien, l'ambiance est plutôt bien foutute, une belle photo, un bon univers... Mais voilà, l'histoire ne suit pas. Bref, pas nul, mais manque pas mal le coche qu'une telle histoire peut apporter. Si je devais lui mettre une note, ça serait la moyenne, pas plus.

 

Ha et sinon, j'ai eu l'impression que le principal message du film c'était que les femmes sont vénales, et n'ont que ce qu'elles méritent. Merci, bonsoir.

Link to comment
Share on other sites

  • 7 months later...

Je vous trouve bien terre à terre. Même si le film patauge un peu après la 1ère heure, pourquoi vouloir absolument savoir le pourquoi du comment. Kelly comme dit plus haut raconte surtout les conséquences. C'est une belle histoire d'amour entre 2 personnes qui est détruite par un homme. Chose que l'on retrouve dans les oeuvres de Lynch. Et pour parler de ce dernier, la scène du hangar n'aurait pas choqué dans un de ses films. Mais chez Kelly si. Bizarre.

Donc une oeuvre un peu bancale je suis d'accord avec des moments à côté de la plaque mais une belle oeuvre romantique malgré tout ...

Link to comment
Share on other sites

La scène du hangar n'aurait pas choqué dans un film de Lynch, parce que si on se met à compter les scènes inexpliquables dans un film de Lynch, on n'a pas fini! Je dis ça,alors que j'adore Lynch, mais pour paraphraser, ça aurait participé à un ensemble plus cohérent de sa démarche artistique, tandis que le film de Kelly a une volonté d'être un peu plus "mainstream", plus accessible. Alors forcément voir débouler au milieu de nulle part une scène complètement incompréhensible, qu'on n'arrive pas à rattacher au reste à première vue, ben ça colle pas vraiment.

 

Quand à connaître le pourquoi du comment, effectivement c'est un parti pris assumé que de ne raconter que les conséquences, mais quand justement ce parti pris s'avère un tantinet ennuyeux et bancal, bah du coup on aimerait bien passer à autre chose. Enfin pour ma part, je le ressens comme ça.

Link to comment
Share on other sites

Ben disons que l'œuvre de Kelly est remplie de petites scènes qu'on ne comprend pas, des trucs décalés. Être choqué par le hangar et pas par les cubes d'eau c'est bizarre ... Moi je trouve ça cool. Après j'ai trouvé quelques parties un peu ennuyeuses car vide. Je ne reverrais pas le film demain mais j'ai apprécié la fin même si on la devine un peu. Le film aurait gagné à être condensé c'est vrai...

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Vu en blouré.

 

Je sais pas trop quoi dire. Rien ne m'a dérangé, mêmes les moments WTF passent bien. Mais bon ça ne va nulle part ou alors je suis trop con pour comprendre. Et Diaz a vraiment le charisme d'une anguille.

 

Voilà, j'ai vu le film.

 

La musique est chouette.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...

Etrange film.

Le postulat de base est très bon et je dois dire que j'ai beaucoup aimé la fin également.

Du moins d'après la conclusion que j'en tire.

 

 

Qu'appuyer sur le bouton n'enclenche absolument rien.

Et que si le couple attendait 5 minutes de plus à la fin, il récupérerait le gosse en pleine santé et ils vivraient heureux jusqu'à la fin de leur jour avec leur pognon.

Autrement dit personne ne sait faire les bons choix, et surtout pas les femmes qui entraînent tout le monde dans la merde... M'enfin ça c'était déjà expliqué dans la Bible quand l'autre gourdasse bouffe la pomme.

 

 

En revanche, toute la dimension SF me passe complètement au-dessus de la tête. Je n'ai pas compris grand chose et elle ne me semble surtout pas être utile.

Link to comment
Share on other sites

je ne me permettrai pas d'exprimer un avis sur le film car je n'en ai vu qu'une demi-heure.

après quoi j'ai sombré dans un doux sommeil dont je ne me réveillais que par intermittence tiré de ma torpeur par une scène plus bruyante qu'une autre : j'ouvrais un œil, ça avait l'air chiant et je me rendormais aussi sec.

 

en lisant vos commentaires, je me dis que je me suis épargné une lyncherie vaine et casse-couille.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...