Jump to content

De battre, mon coeur s'est arrêté - Jacques Audiard (2005)


Cyril
 Share

Recommended Posts

Syno:

A 28 ans, Tom semble marcher sur les traces de son père dans l'immobilier véreux. Mais une rencontre fortuite le pousse à croire qu'il pourrait être le pianiste concertiste de talent qu'il rêvait de devenir, à l'image de sa mère.

Sans cesser ses activités, il tente de préparer une audition.

 

Bon j'ai vaincu mon aversion de voir un jour ce film (et en général la filmo de Jacques Audiard), et j'ai bien fait de laisser mes préjugés de coté car c'est hachement bien.

 

Je m'attendais a un scénario forcement négatif avec une descente aux enfers d'un personnage antipathique mais rien de tout ca, bien au contraire c'est de renaissance dont parle le film.

 

Effectivement c'est juste magnifique visuellement, Duris est pour une fois sobre et impeccable et la musique de Desplat m'a juste fait halluciné même si on sent qu'il c'est pas trop démarqué de ce qu'il produit d'habitude, en tout cas il reste le plus grand compositeur français contemporains.

 

Bon il me reste a voir Sur mes lèvres et Regarde les Hommes Tomber en attendant Un Prophéte le mois prochain.

Link to comment
Share on other sites

Si t'en avais vu aucun, ca venait d'où l'aversion pr le ciné d'Audiard ?

 

Juste pr etre rebelle et aller à contrecourant de tt le monde qui trouve ça bien ?

 

SInon "De battre", oui, chef d'oeuvre pr moi. Tout est mortel de bout en bout, et d'une façon subjective, le film m'a totalement parlé. Les revisions depuis n'ont pas alteré la claque prise en salles !

Link to comment
Share on other sites

Putain moi j'ai trouvé ça CHIANT comme la pluie. C'est ouf. Comme l'avait dit je sais plus qui dans le topic des promesses de l'ombre, c'est un peu l'histoire d'un homme à mystères dont on se fout des mystères. C'est pas nul, car ce n'est pas un film ridicule ou honteux, mais j'avoue ne pas comprendre toutes les louanges qui l'entourent, car je ne lui trouve vraiment rien de grand. C'est un drame passe partout. Par contre, j'aurai clairement donné son césar à Romain Duris, plutôt qu'au reste du casting, car il sort vraiment du lot. J'avoue ne pas avoir compris le césar du meilleur espoir féminin donné à la prof de piano chinoise, qu'on doit voir à tout casser 10 minutes dans le film et qui doit prononcer 3 phrases. J'ai trouvé que c'était quand même méchamment du foutage de gueule.

Link to comment
Share on other sites

Vu en salle...plus aucun souvenir...si ce n'est que Duris veut faire dégager des noirs à coup de batte de base ball...

 

J'ai vu Regard les hommes...plus aucun souvenir... voilà, de la à dire que son cinéma ne m'intéresse pas il n'y a qu'un pas...et pourtant tout ce que j'ai pu entendre, lire et voir sur un prophète donne envie...wait & see

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...