Jump to content

Comment se faire virer de l'hosto ? - Georges Cachoux - 1979


Basculo Cui Cui
 Share

Recommended Posts

A.K.A. Le chouchou de l'asile A.K.A. Adolpho, fils du Fuhrer

 

avec Daniel Derval dans le role du fils de Mussolini et Brigitte Lahaie

 

copier coller de l'ami ROTOR de nanarland :

 

 

 

Difficile de parler d'un film comme ça....

Là seule réaction logique face à ce film pourrait se résumer à

 

 

 

Certains me diront "oui mais, moi j'ai vu Chômeurs en folie, alors hein, faut pas m'la raconter !". Sauf que je viens aussi de voir Chômeurs en folie, en double programme avec ce film, et donc je peux comparer les deux. Et après analyses, schémas et moult diagrammes, l'expertise est sans appel : "Comment se faire virer de l'hosto" est pour encore plus nawak que "Chômeurs en folie". Dans "Chômeurs en folie" il y a un semblant de scénario, une certaine logique avec cette histoire de vole et d'héritage. Alors que dans "Comment se faire virer de l'hosto" il n'y a aucune logique ! J'ai beau chercher je vois pas. Du coup je reste seul avec ma question : Pourquoi ? Pourquoi un tel film ? Pourquoi infliger une telle punition à mon pauvre cerveau déjà mal en point ? Et des pourquoi il y en aurait à presque chaque plan.

Pour l'instant mon maitre étalon en matière de nawak restait "La guerre des espions", mais là j'avoue que celui là le talonne de près, voire le dépasse allègrement. Je ne sais plus quoi penser. Je reste sans réponse avec ma question

 

 

et j'attends, et espère, que quelqu'un, un jours, regarde ce film et réponde à ma question. Mais d'ici là

 

 

IL VA LE FALLLLLLOOOOOIIIIIIRRRRRRR !!!!

Link to comment
Share on other sites

copier coller de l'ami tubbytoast de psychovision :

 

Au contraire, je trouve que le film de JLVB que tu cites et ce film de Cachoux sont plutôt à l'opposé. Dans LA GUERRE DES ESPIONS (aka Bastos), le comique fonctionne à 150% et je ne m'y suis pas ennuyé une seule seconde contrairement à celui-ci. :dort:

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...
  • 1 year later...

 

Je connais ça ! C'est un label/asso de harsh noise chez lequel j'ai acheté des k7 audio remplies de déchets auditifs à dégueuler par les tympans à une certaine époque quand je voulais de l'extrême de chez extrême

 

Quant au film, ça fait le même effet : il m'a rongé chaque pore de la peau et m'a empêché de respirer avec aisance pendant 1h30 ! Chaque "gag" ou plutôt tentative de chute était tout simplement à vomir par les cinq sens. Pas de ligne directrice, un pur capharnaüm.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...