Aller au contenu

A serbian film - Srdjan Spasojevic - 2009


Messages recommandés

J'aime bien la façon dont le responsable du festival accuse Cyril d'être derrière toute l'histoire (de façon sous-entendue), en sous-main.

 

Oui enfin bon, quand tu raconte n'importe quoi tout le temps tu commence à vraiment croire ce que tu dit.

Je reste persuadé que Michael pense réelement que tout ca c'est passé, qu'il y a vraiment eu une histoire de censure et un milliard d'autres petites histoires qu'il raconte, sauf que quand tu regarde de plus prêts il n'y a rien, juste des mirages dans la tête de quelqu'un. C'est mignon en fait et puis surtout c'est drôle quand tu le mets face à ces contradictions, il essaye de trouver des justifications toutes plus hallucinantes les unes que les autres sauf arriver à convaincre pour autant, sacré lui

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 77
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

Prochainement, vous aurez de plus amples informations sur les dates de la prochaine édition du festival mais surtout la nouvelle ville qui l'accueillera.

 

Donc ils se sont grillés à Sainte Maxime alors ils vont voir plus loin?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ca fait plaisir de voir des gens se sortir un peu les doigts du cul, merci Sylvain.

 

Bah mon but n'était pas de me taper du festival, mais de souligner que même si le cinéma ou la mairie peuvent avoir des tords, ce n'est en aucun cas la censure du film en France, comme on peut le lire partout...

 

Ce qui me fait peur c'est ça :

 

http://ultragore.cinebb.com/cinema-horreur-gore-trash-f1/a-serbian-film-srdjan-spasojevic-t1455-75.htm

 

Après si ils veulent remonter un festoche, c'est sincèrement et sans ironie que je leur dit bon courage. Tant qu'ils ne jouent pas avec leur public... Et comme dit Cyril, je pense aussi que ce sont des personnes sommes toutes très bien intentionnées au fond. mais ils s'y prennent comme des branques.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mais ils s'y prennent comme des branques.

 

Nan mais si seulement c'était que ca ! Pour moi ils sont juste complètement à coté de la plaque c'est tout.

 

Allez j'avais décidé de ne le garder que pour moi mais je le partage avec vous (histoire de montrer que des histoires marrantes sur eux j'en connais des tonnes)

 

Le dénommé Corvis, qui en a après moi apparemment et qui raconte aussi pas mal de n'importe quoi, a annoncé sur le forum de Mad Movies (donc publiquement) que Serbian Film était prévu d'être distribué en France par la compagnie le Pacte.

 

Entre temps il a modifié son message mais pas de bol pour lui j'avais fait un screenshot (vous pouvez cliquer pour le voir en plus grand)

 

 

Et voila le message sur le forum de Mad

 

http://www.mad-movies.com/forums/index.php?s&showtopic=26738&view=findpost&p=1418968

 

On peux d'ailleurs voir le forumeur "Aniya_san" qui quote son message deux ligne en dessous et qui reprends le terme "Le Pacte"

 

Sauf que bon, moi je connais bien des gens chez Le Pacte, et les ayants contacté ils n'étaient pas du tout au courant qu'ils devaient distribuer le film

 

Y a pas à dire, pour raconter n'importe quoi y a des champions

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En fait, indépendamment de la polémique autour du festival, un film peut-il être interdit de projection en France aujourd'hui? Sur quel critères? Je sais que si un film français n'a pas de visa CNC, il ne peut pas être distribué, mais je ne sais même pas si ça bloque les projections en festivals.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
En fait, indépendamment de la polémique autour du festival, un film peut-il être interdit de projection en France aujourd'hui?

 

 

Oui. Les classements sont régis par le décret N° 90-174 DU 23 février 1990 modifié plein de fois et consultable sur le site du cnc.

 

Le ministre chargé de la culture délivre le visa d'exploitation mentionné à l'article 19 du Code de l'industrie cinématographique après avis de la commission de classification. La commission émet sur les œuvres cinématographiques, y compris les bandes-annonces, un avis tendant à l'une des mesures suivantes :

a) Visa autorisant pour tous publics la représentation de l'œuvre cinématographique ;

b) Visa comportant l'interdiction de la représentation aux mineurs de douze ans ;

c) Visa comportant l'interdiction de la représentation aux mineurs de seize ans ;

d) Inscription de l’œuvre cinématographique sur les listes prévues aux articles 11 et 12 de la loi n° 75-1278 du 30 décembre 1975 entraînant l’interdiction de la représentation aux mineurs de dix-huit ans ;

e) Interdiction totale de l'œuvre cinématographique.

La commission peut proposer d’assortir chaque mesure d’un avertissement, destiné à l’information du spectateur, sur le contenu de l’œuvre ou certaines de ses particularités.

 

Article 3-1

 

La commission peut également proposer au ministre chargé de la culture une mesure d’interdiction de représentation aux mineurs de dix-huit ans pour les œuvres comportant des scènes de sexes non simulées ou de très grande violence mais qui, par la manière dont elles sont filmées et la nature du thème traité, ne justifient pas une inscription sur la liste prévue à l’article 12 de la loi du 30 décembre 1975 susvisée.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
En fait, le truc (hilarant) de Peeping Tom est une vanne ou pas ? Je veux dire, y'avait vraiment personne à ce festival ?

 

Si je puis me permettre, et sans vouloir tirer sur l'ambulance ni rentrer dans un débat qui ne me concerne pas, le terme "Festival" dans le nom d'un événement qui ne dure qu'un jour n'est-il pas un peu inapproprié par ailleurs?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Donc c'est ça, elle émet un avis, elle ne peut pas interdire un film.

 

Oui, on est bien d'accord, la commission n'émet que des avis, qui sont suivis ou non par le ministère de la culture.

Cependant MartinG demandait si un film pouvait être interdit, et la réponse est oui. Ce qui n'a rien à voir avec le cas Serbian Film bien sûr.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je reste persuadé que Michael pense réelement que tout ca c'est passé, qu'il y a vraiment eu une histoire de censure et un milliard d'autres petites histoires qu'il raconte, sauf que quand tu regarde de plus prêts il n'y a rien, juste des mirages dans la tête de quelqu'un. C'est mignon en fait et puis surtout c'est drôle quand tu le mets face à ces contradictions, il essaye de trouver des justifications toutes plus hallucinantes les unes que les autres sauf arriver à convaincre pour autant, sacré lui

 

On appelle ça le Draven staïle!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je reste persuadé que Michael pense réelement que tout ca c'est passé, qu'il y a vraiment eu une histoire de censure et un milliard d'autres petites histoires qu'il raconte, sauf que quand tu regarde de plus prêts il n'y a rien, juste des mirages dans la tête de quelqu'un. C'est mignon en fait et puis surtout c'est drôle quand tu le mets face à ces contradictions, il essaye de trouver des justifications toutes plus hallucinantes les unes que les autres sauf arriver à convaincre pour autant, sacré lui

 

On appelle ça le Draven staïle!

 

Oh non, je dirais la SNIHFF touch !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 weeks later...

Film d'ambiance un chouaia longuet au démarrage puis ensuite 2 ou 3 scènes volontairement choquantes puis un twist final un peu

Je le situerai en dessous d'un "Martyr" mieux gaulé mais restant dans le même esprit.

Pas été totalement convaincu par le rôle principal. Bref, je reste mitigé.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...