Jump to content

Apocalypse 2024 - L.Q Jones (1975)


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

Il a suffit de cinq jours pour que la quatrième guerre mondiale explose : quelques missiles nucléaires plus loin, le monde ne ressembla plus à rien.

Vic tente de survivre dans cette vaste étendue désertique qu'est devenue les states ; il est accompagné de Blood, un chien avec lequel il entretient une communication télépathique permanente ! Frustré jusqu'au bout du gland, le jeune vagabond recherche désespérément une jolie fille à tringler, le sexe faible étant devenu une espèce particulièrement rare dans ces contrées sauvages. Or un jour, il rencontre Quilla dans un bâtiment désaffecté...

 

Un beau fleuron de la SF 70's, se plaisant à décrire un futur impitoyable anticipant furieusement celui de la trilogie Mad Max, avec ces renégats poussiéreux, ces pillages intempestifs, ces déserts barbares ; un héritage venu sans aucun doute du Western Spaghetti.

Passé le fait que le duo vedette soit totalement improbable, le film irrigue un humour noir grinçant à souhait, doublée d'une misogynie éclatant dans une dernière image...impensable

Quelques problèmes de rythme, mais un scope éclatant, sans parler d'un changement d'ambiance qui en dérangera plus d'un (

Vic est entraîné dans une société souterraine le plongeant en plein cauchemar rétro

), mais qui participe lui aussi à la singularité ambiante.

Link to comment
Share on other sites

Ca a un quelconque rapport avec :

Vic And Blood - The Chronicles Of A Boy And His Dog de Richard Corben ?

 

Harlan Elison au scenar des deux.

 

Complètement. Sauf que le comics va un peu plus loin et ne s'arrête pas où le film s'arrête. Le comics est un peu plus pervers aussi, mais ça n'enlève rien aux qualités du film.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...
  • 3 months later...
 Share

×
×
  • Create New...