Aller au contenu

Lost Souls - T.F. Mou (1980)


Messages recommandés

La vie n'est pas facile pour les immigrants clandestins Chinois qui souhaitent rejoindre HK. Ils ont à peine le temps de débarquer sur la côte qu'ils se font malmener par des hordes de trafiquants mal intentionnés.

 

1BGWGKc2Mxw&hl

 

Un sujet sérieux pour un traitement 100% scabreux. Peut être pas jusqu'aux débordements gore de Camp 731, mais T.F. Mou se lache complaisamment sur la nudité et les viols. Il y a même un plan anus furtif qui a du en émoustiller plus d'un à l'époque sur un écran de cinéma.

Je me demande à quel point ce n'est pas un film de propagande chargé de dissuader les clandestins de se ramener. La vision de HK est quand même mortelle. En gros c'est remplis de connards armés de battes de baseball qui attendent l'arrivée de clandestins pour les violenter.

J'aime bien l'échelle de valeur dans le degré de monstruosité des pervers, bruler vive une jeune femme ça va mais sodomiser un homme c'est la torture ultime, en tout cas c'est ce que Mr. Mou nous réserve pour la fin...

De l'exploitation 1er degré qui déborde de violence et de jeunes femmes nues et pas farouche. Vraiment très bien.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Passionnant pour qui s'intéresse au cas T. F. Mou. On y voit l'impossibilité de l'auteur à choisir entre le drame politique au premier degré et l'exploitation outrée, position instable qui culminera avec Camp 731 et Black Sun: The Nanking Massacre. Du coup pour le spectateur c'est mirettes en soucoupe et bouche béante tant le mix est hallucinant.

La scène de punition qui voit les bourreaux faire sautiller des gus à oilpé, et forcer les filles à regarder est absolument

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...