Jump to content

Birdemic - James Nguyen, 2009


Kerozene
 Share

Recommended Posts

  • 3 weeks later...
  • 6 months later...

Y a une interview hallucinante de Nguyen qui traîne, genre ici : http://www.screenjabber.com/interview-birdemic-director-james-nguyen où il explique tout sérieux que des gros studios veulent lui donner 20 millions de dollars pour la suite.

 

Le mec est même pas capable de faire un raccord son et il aurait un budget conséquent ?

 

Pourquoi pas confier le prochain Alien à Jeff Leroy ?

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
  • 11 months later...

De retour du PIFFF, j'ai regardé "Birdemic" dans le train sous le regard horrifié de ma voisine qui a du me prendre pour un gros débile. Putain, c'est quand même du costaud. Il ne se passe strictement RIEN pendant 47 minutes, après quoi, et sans aucune transition, t'as des piafs qui jouent les kamikazes sur des pompes à essence! Totalement effarant de la première à la dernière image, auditivement condamnable, définitivement dangereux, "Birdemic" est une arme de destruction massive, une sorte de punition pour toutes personnes qui oseraient se risquer à apprécier autre chose que du cinéma hollywoodien. Car j'en suis persuadé, Nguyen est payé par les majors et "Birdemic" est une sorte d'"inside job" crapuleux, un acte terroriste dans le but de tuer le cinéma indépendant dans l'oeuf.

vivement la suite!

Link to comment
Share on other sites

  • 8 months later...

Assez difficile de mettre moins de rythme que ça dans une bande-annonce. Au moins, elle ne sera pas mensongère. On remarquera la fascination de James Nguyen pour les tables de réunion.

 

On notera aussi qu'il y a un réalisateur, une actrice, mais pas de chef opérateur dans la bande-annonce et ça se voit un peu.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...