Jump to content

Defendor - Peter Stebbings (2009)


FUCK YOU BILL MURRAY
 Share

Recommended Posts

 

la réalité et l'illusion se croisent dans l'esprit d'Arthur Poppington, un homme simple qui endosse le costume de super héros, Defendor, une fois la nuit tombée et qui arpente les rues de la ville à la recherche de son ennemi juré : Captain Industry. Dans ses tentatives de combattre le crime, de faire tomber le Captain Industry et de coincer les trafiquants coupables d'avoir vendu la drogue qui a causé la mort de sa mère, Defendor sera aidé d'une prostituée, Katerina Debrofkowitz (Kat Dennings). Avec ses armes peu conventionnelles, il va montrer que n'importe qui peut faire ce qu'il fait. Mais Arthur Poppington ne distingue bientôt plus le rêve de la réalité et commence une thérapie pour être certain qu'il n'est pas schizophrène.

 

Dans la lignée de Kick Ass, une histoire de super héros sans pouvoirs, avec un budget assez dérisoire. Mais avant tout et surtout un drame, une histoire triste, noire, un petit film indépendant pas casse-couille, mais pas transcendant non plus. Heureusement que Woody Harrelson joue dedans (il est... parfait dans ce rôle du simple d'esprit, jamais agaçant dans un rôle tout sauf sur-joué, ce type est un génie), car le reste du casting traine un peu la patte (l'actrice qui joue la pute surtout, Elias Koteas est... bof, un peu pas vraiment là).

 

On sent le premier film, certains trucs auraient pu être creusés, d'autres aspects sont moins réussis que d'autres, mais ça se laisse regarder sans ennui. En fait, ça m'a presque rappelé les derniers "films noirs" de Stuart Gordon, dans l'esthétique, le choix des acteurs, les choix de mise en scène, sa facture "petit film indé petit budget mais qui veux quand même en découdre".

Bref, un bon petit DTV des familles.

Link to comment
Share on other sites

Mouais, c'est quand même sacrément long alors qu'il ne se passe rien. Il y a très peu d'action, très peu d'humour et au final je me suis quand même emmerdé par moment. Il y a 15mn de trop dans ce film. Le personne n'évolue pas et reste le loser qu'il est au début. Bof. Ne pas savoir se battre c'est sympa 10s mais bon ça ne rempli pas le film. Au final un petit film bien joué (tous les acteurs sauf effectivement Koteas) mais mal branlé dès le début et l'impression que le réal se foutait un peu de son sujet.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...
  • 1 year later...

Ben perso j'ai trouvé ça pas si mal, Harrelson est vraiment excellent dans son rôle, et je trouve Elias Koteas impeccable aussi. Le fait est que dans l'ensemble, il me semble que les auteurs sont allés au bout de leur idée et sont parvenus à livrer un petit film finalement assez gonflé - même s'il aurait mérité d'être graphiquement plus brutal (car quitte à se chopper un R rating, autant y aller plus franchement). La mise en scène n'est pas parfaite, mais il y a des questions finalement plus pertinentes qu'elles n'y paraissent. La démarche m'a parue bien plus honnête qu'un "Kick Ass" pas désagréable mais bancale... Au final, ma préférence continue d'aller à "Super", mais "Defendor" viendrait juste derrière..

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...