Aller au contenu

NIFF 2010


Messages recommandés

 

 

Rétrospectives et programmes spéciaux

 

 

Pour son 10ème anniversaire, le Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel s’offre une semaine entière de cinéma de genre. La sélection complète sera dévoilée le 15 juin, mais 3 programmes spéciaux peuvent déjà être annoncés: un regard inédit du NIFFF sur le cinéma fantastique suisse ; une rétrospective dédiée à Sogo Ishii et son incontournable cinéma punk japonais; un focus sur le cinéma fantastique québécois. Par ailleurs, en plus de l’open air et des 4 salles habituelles, un 5ème lieu de projection pourra accueillir 450 spectateurs supplémentaires.

 

 

 

 

L’ombre d’un doute : quand le cinéma suisse devient fantastique

 

Oui le cinéma fantastique suisse existe ! Pour la première fois dans l’histoire de l’Univers, le NIFFF le dévoilera tel que vous n’osiez l’imaginer : audacieux, mystérieux, déjanté, pop, poétique, inquiétant, violent parfois, toujours étonnant. Des films rares de 1930 à aujourd’hui réunis dans un programme totalement inédit et puissamment étrange qui défie tous les à priori. Ne craignez donc ni l’ennui, ni la peur elle-même et venez découvrir ce qui arrive quand le coucou débloque !

 

 

 

 

Sogo Ishii : 100'000 volts punk cinema

 

Lors du renouveau qui s’opère dès les 80’s dans le cinéma japonais, Sogo Ishii s’impose comme le cinéaste de l’intensité. Autodidacte complet, il cite la scène musicale punk comme source d’inspiration majeure. Et parallèlement à sa carrière cinématographique, il fonde plusieurs groupes de rock’n’roll qui composent la musique de ses films. Le NIFFF propose une grande rétrospective de cet incontournable virtuose au style hallucinant qui électrisera cinéphiles et rebelles.

 

Le cinéma fantastique québécois a le gras dur !

 

On est tannés: le cinéma québécois est trop rare. Pourtant avec ses 7 millions d’habitants et un statut de province, le Québec a le toupet d’être le 2ème pays producteur de toute la francophonie. Et si le Québec s’imposait comme la terre promise qui réussit la trop rare alchimie entre le savoir faire made in Hollywood et le cinéma d’auteur? Ne restez pas assis sur votre steak et venez vous immerger dans l’actualité de l’une des cinématographies les plus dynamiques du moment. Câlice!

 

Sogo Ishii

 

http://www.nifff.ch/

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sogo Ishii ! Comme j'aimerais y être !

Comme j'aimerais voir sortir les coffrets integrale en France...

 

je crois que dans un de tes messages tu évoquais que le label Celluloid dreams avait les droits, je cite ça de mémoire peut être que je me trompe

 

ils sont pas dispo

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...

compte rendu facon operation militaire : seance ouverture ondine, conte de fee pseudo realiste, un peu beaucoup chiant mais pas catastrophique - the door : tres bonne surprise bien mené, super musique, the killer inside me : quelques longueur et un peu trop bavard mais 2 3 scenes chocs, une bonne ambiance et mise en scène, des compositions d'acteur plutot dementes et bien sur une histoire assez excitante et un peu tordu demarrage simple et bon.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ayé , superbe édition terminée, je regrette pas une seule seconde d'y etre allé par rapport à la selection de gerardmer (selection uniquement, car effectivement, la bonne raison d'aller à geradmer c'est de voir vos tetes de gland)

pour en revenir au nifff, aucun film ne m'aurait fait fuir de la salle (bon pas loin pour 2 ou 3, sur 32 films en 6 jours), sélection très éclectique, très riche, et hormis quelques grosses deceptions (shelter, raging phoenix, house of the devil) et quelques perles (wig, dream home, black death... et un autre qui sera devoilé dans quelques jours ) une selection de haut niveau !

 

j'aurai bien aimé continuer les micro reviews au jour le jour et pourquoi pas poster les videos au fur et a mesure, mais le rythme festival 9h du mat > 4h du mat pendant une semaine avec 5 films jour c'est à croire que c'est plus de mon age

j'ai besoin de vacances ! ! ! ! !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

PALMARES

 

 

COMPETITION INTERNATIONALE

 

LE JURY INTERNATIONAL

Douglas Trumbull (réalisateur et producteur, USA), Nancy Allen (actrice, USA), Greg Broadmore (artiste et designer conceptuel, NZ), Vérane Frédiani (productrice, FR), Mans Marlind (réalisateur, SE), Ueli Steiger (chef opérateur, CH), Sébastien Tellier, (musicien, FR) décerne le prix suivant :

 

Le prix H.R. Giger «Narcisse» du meilleur film à: Enter the Void de Gaspar Noé, France

 

Mention spéciale à : Dream Home de Pang Ho-Cheung, Hong Kong

 

 

LE MAD JURY

Gilles Esposito (journaliste, Mad Movies, FR), Alexandre Poncet, journaliste (Mad Movies, FR), Anne-Lise Dall’Agnola (lectrice, Mad Movies, FR) décerne Le prix du film le plus «Mad» à: Dream Home de Pang Ho-Cheung, Hong Kong

 

 

Le PRIX DE LA JEUNESSE DENIS-DE-ROUGEMONT

distingue: STRAYED de Akan Satayev, Kazakhstan

 

 

Le PRIX TITRA FILM

est attribué par le public à: VALHALLA RISING de Nicolas Wending Refn, Danemark

 

 

LE JURY MELIES

Rachel Schmid (responsable MEDIA Desk Suisse, CH), Martin Iseli (journaliste, CH), Chris Niemeyer, (réalisateur, CH) décerne le prix suivant:

 

Méliès d’argent du meilleur long métrage européen à : STRIGOI de Faye Jackson, Grande-Bretagne

 

Le film est ainsi nominé pour le Méliès d’or, qui sera décerné lors de la 43e édition du Festival Internacional de Cinema Fantàstic de Catalunya à Sitgès en octobre 2010.

 

 

Le PRIX TSR DU PUBLIC revient à:

 

Black Death de Christopher Smith, Grande-Bretagne

 

 

Le PRIX DU MEILLEUR FILM ASIATIQUE est attribué par le public à: WIG de Renpei Tsukamoto, Japon

 

 

 

COMPETITION SSA/SUISSIMAGE DE COURTS METRAGES SUISSES

 

 

 

LE JURY SSA/SUISSIMAGE

Mihàly Györik (réalisateur, CH), Patrick Graber (producteur, CH), Eva Vitija, (déléguée Suissimage, CH) décerne les prix suivants:

 

Le prix H.R. Giger «Narcisse» du meilleur court métrage suisse à : DANNY BOY de Marek Skrobecki

 

Le prix Taurus Studio du meilleur film à : DANNY BOY de Marek Skrobecki

 

Le Prix Taurus Studio à l’innovation à: ICH BIN’S HELMUT de Nicolas Steiner

 

 

CONCOURS DE COURTS METRAGES FANTASTIQUES EUROPEENS

 

La nomination pour le Méliès d’or du meilleur court métrage européen va à: TRY A LITTLE TENDERNESS de Benjamin Teske, Allemagne

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...

[vimeo]14023236[/vimeo]

 

Murderer mine de rien ca donne envie

Et du coup le film chiant a prononcer me donne bien envie (surtout que Gilles a bien apprécié ... A moins qu'il ne déconne )

Et Primal le trailer donne envie, dommage que ca soit pourrie

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

murderer ca donne presque envie de le revoir mais je sais pas en fait

the disaperancezedezded of alice creed en y repensant c'est vraiment pas mal du tout, la remarque de gilles par contre c'est pour murderer (c'est juste que ca m'a fait marrer de la placer au milieu de rien )

primal j'ai pas vu et c'est vrai que la bande annonce complète fait envie finalement. C'est curieux comme presque tous les films, du jour au lendemain on a un avis plus tempéré dessus. c'est un peu traitre les micro reviews en sortie de séance.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...