Aller au contenu

The Secret - Pascal Laugier (2012)


Messages recommandés

Le nouveau film de Jessica Biel sera tourné par Pascal Laugier:

 

Le réalisateur de Saint-Ange et Martyrs est actuellement en pré-production d'un film intitulé Tall Man, tourné en langue anglaise et produit par SND pour 15 millions de dollars. L'histoire raconte les aventures d'une femme qui part à la poursuite d'un homme ayant kidnappé son fils. Laugier vend pour le moment son film comme "un Panic Room en extérieur, un film avec beaucoup de rebondissements". Mais le meilleur reste à venir ! Le personnage principal du film sera incarné par la belle Jessica Biel que l'on a pu voir dans Blade Trinity, Les lois de l'attraction et Massacre à la tronçonneuse. Après Virginie Ledoyen, Morjana Alaoui et Mylène Jampanoï, on peut dire que Pascal Laugier a le chic pour s'entourer de jolies comédiennes !

 

Le tournage devrait débuter en septembre prochain à Vancouver.

 

Source: filmsactu

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 62
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

  • 5 months later...
  • 1 year later...

Y avait pas des comiques qui avaient fait un sketch sur le thème :"la musique et les bruitages sont-ils importants dans un film ?" en bruitant n'importe comment un film d'horreur ? Parce que ce promo-réel me fait très précisément penser à ça.

 

Après pour ce que ça vaut, j'ai un ami qui avait lu le script et m'avait dit que même si c'était de l'horreur plus mainstream que martyrs, ça s'annonçait bien quand même. Donc en attendant mieux, je vais faire comme si je n'avais pas vu cette pub pour le café de Colombie, et j'espère voir vite une vraie bande-annonce.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 months later...
  • 3 months later...
  • 4 weeks later...
  • 2 weeks later...
  • 4 weeks later...

On est loin, très loin des débordements de Martyrs. Mais là où Laugier commence à apporter sa patte, outre la fascination (entre sadisme et tendresse) pour les héroïnes qui en bavent, c'est la construction en poupée russe qui rend le film infinement surprenant et innatendu. Le vendre n'a pas dû être une mince affaire, tant le résultat final n'a au final

rien d'horrifique

. Un beau film, moins rentre dedans mais plus racé et maîtrisé encore.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis mitigé. Difficile de dire si j'ai apprécié ou non. Laugier aime déstabiliser son public, l'amener sur de fausses pistes, son but n'est pas de divertir. Certains crieront au foutage de gueule, d'autres au chef d'oeuvre. En tout cas, comme Martyrs mais dans un tout autre registre, ça ne laissera pas indifférent.

 

C'est vendu comme un film d'horreur, mais démarre comme un thriller quelconque pas franchement passionnant, même si l'ambiance y est assez pesante et la mise en scène ainsi que la direction d'acteurs, comme on pouvait si attendre, sont d'un très haut niveau.

 

La seconde partie est plus interessante quoique se trainant un peu en longueur

du coup on attend sagement la fin que j'avais grillé (mais peut-être est-ce voulu ?) qui en laissera plus d'un perplexe mais n'est pas inintéressante, Laugier évitant soigneusement de prendre parti.

 

 

Et sinon j'ai bien aimé comment Jessica Biel s'en prends plein la gueule aussi bien physiquement que mentalement ! Ça donne quelques scènes qui font bien mal. Laugier aime faire souffrir ses héroïnes !

 

Bref, le film à le mérite de prendre des risques et c'est payant vu qu'à la surprise général, il a fait un beau démarrage aux US.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un petit film assez élégant, que je dois dire avoir préféré aux débordements un peu vains de Martyrs. Petite ville américaine, légende urbaine, lourd secret, on se croirait parfois dans un bon vieil X Files des familles. D'ailleurs la présence de William B Davis, sans sa clope certes, ne doit pas être anodine.

 

Assez ironiquement, après ses rendez-vous manqués à Hollywood, Laugier signe à ce jour son film le plus américain dans l'âme. On navigue entre Stephen King, Jeepers Creepers, les histoires de croquemitaines...

 

Sinon, c'est du Pascal Laugier pur jus, même si c'est que son trosième film : les femmes, les enfants, le dernier acte en puzzle, la fin au goût bizarre...Thématiquement, c'est dans la droite lignée de St Ange et Martyrs. J'ai quand même peur qu'il finisse par tourner en rond ce garçon...

Du coup, je me demande si de toute façon il aurait été la bonne personne pour Hellraiser, oeuvre purement homosexuelle...

 

C'était sympa, un bon film.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans la longue interview qu'on peut voir plus haut, il explique qu'il avait écrit un script avec beaucoup de scènes homosexuelles, et la première demande du studio a été d'enlever cela, alors que c'est l'essence de l'oeuvre de Barker.

 

Ca et dans les vidéos pour Premiere, il explique que son prochain film aura un personnage principal masculin, qu'avant il se sentait pas la maturité pour écrire de tels personnages et qu'il restait dans quelque chose d'assez mystérieux pour lui : les femmes (dans le sens où il ne peut pas écrire en partant de lui).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...