Jump to content

Chaotic Ana - Julio Medem - 2007


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

Petit up puisque j'ai entendu dire que le dernier film de Medem, Habitacion on Roma, était de passage à Cannes cette année. Encore faut-il rappeler que son avant dernier film est resté inédit mystérieusement chez nous...et ça fait bien trois ans !

 

Il faut dire qu'en effet le travail de Medem ne parlera certainement pas à tout le monde, véritable ballet des sens conjuguant passions alambiquées, érotisme solaire, sensations extrêmes et un incroyable sens de l'image.

En 10 parties, le spectateur part à la rencontre d'Ana, une très jolie ingénue qui a vécue près de vingt ans de sa vie avec son père dans une grotte aménagée. Remarquée par un mécène, elle part pour Madrid dans un établissement pour jeunes artistes. Elle aura un coup de foudre pour Said, un beau berbère qui disparaitra de la circulation, peut-être effrayée par ses malaises : au cours de séance d'hypnose, la jeune fille découvre en effet qu'elle porte plusieurs vies antérieures en elle...

 

De la comédie dramatique sensuelle, Chaotic Ana se mue en thriller fantastique désespéré, affolé et affolant, parfois un peu crispant à force de se chercher, mais séduisant par sa singularité, son lyrisme étonnant (la b.o de Jocelyn Pook est un émerveillement ). Medem filme diablement bien son actrice (on ne doute pas de la puissance érotique de ses œuvres passées), bifurque là où on ne l'attend pas : à ce titre, la dernière séquence vire à la transe scato-gore comme surgissant d'un autre film On nage dans un tourbillon d'une liberté folle, une véritable course aux rêves et aux cauchemars. On est pas très loin de la claque...

 

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...