Aller au contenu

The Human Centipede - Tom Six (2009)


Messages recommandés

n'écoutez pas cyril !!!

 

c'est juste un

 

 

pas d'humour

ya pas mal de moments ou j'étais vraiment mal a l'aise

le concept du centipede est immonde

la villa claque, je dirai meme que ca m'a fait penser parfois a schizophrenia

pratiquement pas de musique, ou elle est minimaliste

 

pas d'heroisme improbable, du moment que les heros sont "collés" c'est évident qu'ils ne vont pas s'en sortir

 

et surtout le Dr.Heiter qui enfonce tout

PUTAIN CET ACTEUR EST TERRIBLE !!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui le docteur est terrible mais putain, avec un pitch pareil se résumer à une course poursuite à deux à l'heure entre le mille patte et le savant fou j'appelle ca une arnaque.

 

Le pitch de film le plus hallucinant qu'il soit massacré par un téléfilm poussif, quel gâchis !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

normal que la course-poursuite soit a 2 à l'heure

ils ont les genoux niqués aussi bien le docteur que le mille pattes

 

 

et c'est justement ce coté téléfilm allemand qui m'a plu, ca rend le film plus froid, plus clinique, pas de bling bling, de tape a l'oeil

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il est dispo le film????

Il l'est.

 

Ouais, c'est pas mal, mais bon, à part l'idée de la chenille humaine, ya pas grand chose (si ce n'est l'acteur qui joue le savant). La première demie-heure est carrément bien, bien tendue et inquiétante (le fait d'anticiper et de savoir ce qui va arriver à ces deux ptites poules fout la chair de poule).

A partir du moment où la créature est créée, c'est moins bon, on dirait que voilà, ils ont mis à l'écran leur idée forte, et qu'ils n'en ont plus beaucoup d'autres et qu'ils meublent un peu (les scènes dans le jardin...). C'est con, y avait pas mal de bonnes idées à exploiter.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je l'ai vu (tanx pete ) et en effet la 1ère partie est la meilleure. La scène la plus dure étant quand le "savant" explique son opération diapo à l'appui aux victimes ligotées à leur lit. En plus les 2 filles sont toutes mimi ce qui rend le supplice encore plus douloureux. Une fois la créature créé, le film perd en impact, même la scène du caca dans la bouche est moins percutante que prévue, je dirai même moins bien jouée par l'actrice que ne réagit pas beaucoup . J'ai pas tout vu mais je me demande si on a droit à une scène avec le dernier maillon qui se fait chier dans la bouche.

 

Sinon, par curiosité, je vois pas comment exploiter une idée pareille passé le côté cracra?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sinon, par curiosité, je vois pas comment exploiter une idée pareille passé le côté cracra?

 

Le côté perte d'humanité (évident mais pas vraiment développé ici, même si c'est pas facile pour les acteurs lorsque l'on a le nez dans les fesses de son partenaire), la perte d'individualité avec 3 types qui deviennent un (j'aurais bien aimé qu'ils leur fassent un seul système cérébral, en plus d'un seul système gastrique) ou un peu de bon vieux comportement facho des familles, avec le leader qui traiterait les deux autres comme de la merde du fait de son statut particulier de tête. Enfin là de façon générale, les types, ça a pas l'air de trop les perturber d'être devenu une chenille humaine.

 

Et puis plus de glaire, mucus et autres humeurs diverses.

 

Y avait de quoi faire!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Du même avis que Cyril (même si j'en attendais rien de particulier). Très accrocheur durant la première partie mais une fois l'expérience aboutie, ça n'avance plus (ou alors de manière peu intéressante). Reste l'aspect très éprouvant du concept (la fin ) et Laser, hallucinant.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai eu par 2 fois des hauts le coeur m'obligeant même à faire une pause de plusieurs minutes!

 

 

d'abord la longue séquence dans la piscine quand une des nanas fuit et se retrouve pris au piège dans l'eau et qu'elle essaie de se noyer, la bouche bien open plutot que et là, j'ai failli me noyer à sa place lol puis celle à la fin dans l'escalier, où ils essaient de s'enfuir et la douleur qu'est de monter pour eux m'a obligé à faire un break d'1/4 d'heure tellement ct répugnant à regarder!

 

 

De fait, j'ai kiffé avoir été torturé par ce film et j'attends la suite avec impatience! Certes, le sujet est putassier mais a le mérite d'être maitrisé et de nous avoir remuer tt le long, qui plus est sans twist pourri au bout!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...

Quasi un claquage de beignet pour moi. J'ai été mal à l'aise de la première à la dernière seconde, le film est réussi donc.

Par contre, comparer la réal à un tvfilm, faut pas déconner. C'est clair que c'est pas tape à l'oeil, mais on est loin du simple champ contre-champ. C'est discret mais certains mouvements de caméra sont superbes.

Et puis Dieter Laser, qui en plus d'avoir un nom qui claque, à une vraie tête de malade !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je me demande si sous le nom de Tom Six ne se cache pas Eli Roth ou Oren Peli, voire les deux en même temps.

 

Bon ben tout à été dit en négatif sur ce film dans les posts précédents, je n'en rajouterai pas mais franchement, une idée aussi barge, déviante et alléchante pour arriver à un téléfilm (réalisé avec l'anus) pour mamies en plein tricot, je ne comprend pas.

 

Pour être franc, le malaise s'est malgré tout installé dans mon estomac pendant un moment

 

 

à l'arrivée du générique final ou j'ai compris la connerie abyssale que je venais de voir et le temps perdu à me faire enculer mollement par un faux réalisateur impuissant, provocateur pour grenouilles de bénitier, la naissance du prochain réalisateur de Percy Jackson 12 quoi.

Putain je retourne mater un Jake West

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...

c'est sur que ça n'a pas le côté cérébral de Cronenberg, c'est même assez creux (ses premiers films l'étaient ils vraiment, cérébraux?), mais cela reste un vrai petit film d'horreur bien laid dans ses excès qui fonctionne sur le mode effrayant, écoeurant et fascinant par sa cruauté sadique (difficile de pas avoir mal au coeur au débourrage du type, et sa compassion impuissante pour son arrière train) . Je vous trouve sévères concernant la réalisation...malgré le budget rikiki qu'on devine, j'ai trouvé le résultat vraiment pas mal, tout en restant modeste il est vrai.

Je trouve la fin sublimement abominable pour le wagon du milieu!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

La fin est en effet glauque pour le wagon du milieu, d'autant qu'elle est toute mimie. Puis j'ai réfléchi, et en fait elle peut se libérer facilement à la "saw": elle n'a qu'à lacérer avec ses ongles la chair des fesses du japonais et elle se défait ainsi de la locomotive. Ensuite elle traine le wagon jusqu'à un des éclat de verre et elle décapite à peut prêt sa copine et hop vive la liberté avec de la chair de cul sur la bouche et une tête décapitée aux fesses!

Faut que j'en parle à Manolito

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...
  • 2 weeks later...

je me demande quand même, est ce que ce film à un intéret à part être une espèce de torture flick qu'on a vu 2000 fois et dont le seul but et "d'aller plus loin" ?

(je sais sur quel forum je suis, je demande quand même)

Ou alors il a vraiment un intéret ?

 

ça m'a tout l'air d'un truc pour les fans de hostel et saw quoi genre "ouah c'est dégueu" et qu'on montre à la fille qu'on veut pécho pour lui montrer qu'on a des corones et qui se barre en se disant qu'elle ne veut plus jamais te voir.

Bref, je demande à être convaincu !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Y a pas besoin d'être convaincu, le film est une arnaque, on nous fait monter la pression sur un truc super malsain pour au final nous montrer une course poursuite poussive et conne entre une chenille humaine et un savant fou, ca fait vraiment de la peine.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Y a pas besoin d'être convaincu, le film est une arnaque, on nous fait monter la pression sur un truc super malsain pour au final nous montrer une course poursuite poussive et conne entre une chenille humaine et un savant fou, ca fait vraiment de la peine.

 

On appelle ça spoiler...

 

Sinon, le film ne joue pas trop sur le scato (alors qu'avec le sujet, on pouvait s'y attendre un peu plus). mais dès qu'on voit la créature, il n'y a plus de film en fait. Reste un acteur excellent, une fin qui n'est pas inintéressante et un concept un peu fou qui aurait mérité à être un peu mieux gardé (et non éventé partout comme l'argument du film)...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...