Aller au contenu

The Human Centipede - Tom Six (2009)


Messages recommandés

Y a pas besoin d'être convaincu, le film est une arnaque, on nous fait monter la pression sur un truc super malsain pour au final nous montrer une course poursuite poussive et conne entre une chenille humaine et un savant fou, ca fait vraiment de la peine.

ça résume effectivement bien ce que je pensais du film.

Bon je ne vais pas perdre 1h30.

 

Merci.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

l'avis de cyril, aussi estimable soit-il, ne balaie tout de même pas du revers de la main toutes les critiques positives qui ont été faites sur ce film

ça reste à mon goût un petit film d'horreur classique, humble et efficace (au moins la première moitié, ya pas à chier ), ce qui ne te fera au pire que 45 minutes de perdues

 

aucun rapport avec les couillonades frimeuses à la saw et hostel en ce qui me concerne, c'est même plutôt l'inverse et il me semble d'ailleurs que c'est bien cette sobriété/austérité que cyril et meltingman lui reprochent

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Y'a clairement un problème d'écriture dans ce film, ceci dit, j'en ai eu quand même pour mon argent, ne serais-ce qu'avec le concept horrible et la tronche de l'acteur qui joue le Doc'. Ceci dit, je trouve que c'est vraiment

à l'arrivée des flics

que ça coince un peu, donc globalement le film m'a quand même bien intéressé sur toute sa longueur.

 

Franchement, vous pouvez chier sur ce film autant que vous voulez, mais moi ça m'a rappelé ces bons vieux films de Brian Yuzna (qui pour le coups étaient plus "téléfilmiques" que HC, qui fait montre d'un beau sens du cadrage et d'un sympathique savoir-faire niveau maniement des rails de travelling), et j'ai pas l'impression que les films de Yuzna étaient bien meilleurs que ça.

J'ai des fois l'impression qu'à force de voir "des films qui vont toujours plus loin", vous n'arrivez plus à apprécier les films qui font dans la "demi-mesure".

 

Franchement, l'idée de l'Homme Mille-pattes est déjà assez répugnante comme ça, j'avais pas besoin qu'on me cale des plans scato ou de chirurgie bouchère pour trouver ça dégueux. D'ailleurs, pleins de choses de passent en hors-champs (l'opération notamment), et je trouve ça très bien (le vrai talent des réalisateurs d'horreurs c'est pas montrer de la tripaille, c'est de suggérer l'horreur).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 months later...

Je viens de voir le film, rien à rajouter à ce qu'à dit Haribo, même si ça ne m'a rendu super curieux de voir ce que Tom Six allait nous faire par la suite. Un truc m'a troublé, on sait si le rôle à été proposé à Udo Kier ? Parce qu'on pense à lui tout le long quand même.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 months later...

Je viens de voir le blu ray que j'ai acheté sur amazon en super promo en ce moment à moins de 11 dollars hors frais de port.

 

D'abord, le blu ray est à tomber : image sublime qui met en valeur les nombreuses scènes à colorimétrie blanche avec une finesse au top. Sur chaque plan d'arbre, on a l'impression de pouvoir toucher les feuilles, etc... une vraie réussite technique, ce qui n'est pas toujours le cas des BR en général.

 

A part ça le film... et bien comme écrit plus haut, c'est quand même la déception qui l'emporte au final.

Passé le pitch, c'est un film d'horreur ultra banal (qui ressemble effectivement à des Yuzna type le dentiste), film de couloir assez soporifique, avec peu de suspens, peu d'enjeu,

C'est d'un niveau un peu moins laborieux qu'un cold prey, mais bien en deça de A Serbian film, pour ne donner que deux exemples.

Quant au côté soit disant Hardcore du film, le métrage est en réalité très soft (pas une touffe, deux paires de seins à peine entre aperçues, rien de scato malgré le potentiel énorme, et un gore des familles)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 months later...
  • 2 months later...

Miam, et bien ça faisait quelques temps que je n'avais pas vu un film me faire lâcher des "hoooooo" et des "eurrrghhh", et ma foi, ce n'est pas désagréable de se faire chambouler de la sorte. Le concept est vraiment gonflé, il fallait oser investir dans un truc pareil, et le résultat est plutôt correct. En fait, je ne me suis pas ennuyer une seconde, sans doute fasciné par la tronche liftée de ce chirurgien au faciès qui rappelle effectivement Udo Kier, et curieux de voir de ce que Six pouvait bien foutre d'une bestiole aussi peu mobile que son mille pattes humain. Il n'en fait pas grand chose, mais cela suffit puisqu'il exploite plutôt correctement le temps sans trop en faire, mais surtout sans jamais oublier de nous balancer un petit truc bien dégueulasse.

 

le coup de la plaie infectieuse de laquelle il récupère du pus jaunâtre avant de se sucer le doigt est vraiment le summum du vomitif

 

 

Cependant, le film possède quelques incohérences impardonnables:

 

Comment le doc a-t-il fait pour ballader son machin dans le jardin alors qu'il semble si difficile de le faire monter de la cave?

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cependant, le film possède quelques incohérences impardonnables:

 

Comment le doc a-t-il fait pour ballader son machin dans le jardin alors qu'il semble si difficile de le faire monter de la cave?

 

Je repère pas souvent des incohérence dans les films car je me prête au jeu mais effectivement ça m'avais pas mal énervé en sortie de séance cette histoire.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Content que t'ai aimé Kero car on est pas nombreux (ou timide peut-être ?).

Par contre j'ai trouvé le 2 encore meilleur où passé l'effet de surprise du 1, Six remet le couvert totalement décontracté dans la surenchère avec ce fan hardcore au physique fellinien et l'esprit totalement tordu (pas aidé par sa femme faut dire).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Content que t'ai aimé Kero car on est pas nombreux (ou timide peut-être ?).

Par contre j'ai trouvé le 2 encore meilleur où passé l'effet de surprise du 1, Six remet le couvert totalement décontracté dans la surenchère avec ce fan hardcore au physique fellinien et l'esprit totalement tordu (pas aidé par sa femme faut dire).

 

Pour ma part, le 2 est une bouse creuse, creuse, creuse... Un film navrant de sale gosse qui veut jouer avec l'internaute qui va marcher dans le buzz... Un film méprisable ! Pourtant il commence super bien, il est malin, et puis arrivé à la moitié, on nous fait le coup du torture porn salace et gratuit... Cette compilation de "regarde comme je te choque" est fascinante de connerie...

 

On peut montrer le plus trash sur un écran, mais si c'est juste pour choquer ça n'a aucun intérêt selon moi. J'en ai fait une critique sur 1Kult dans un spécial transgression,ça m'a servi de contre exemple au passage...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 months later...

Pour ceux qui veulent se marrer j'ai mis en ligne la critique du film par Dahan, non pas dans son émission mais dans La Quotidienne du Cinéma, où il prend un pied pas possible à raconter dans les détails l'histoire du film devant les présentateurs un gênés (ils rient mais un peu jaune quand même, ah, ah...) et surtout la tête de l'invité FX Demaison qui au début chambre un peu Dahan sur son accent et se demande ensuite ce qu'il fout là et comment il va s'en sortir, perso je ne m'en lasse pas...

 

 

EJcxqRFXH6U

Modifié par Invité
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon j'avoue ça m'a légèrement retourné à certains moment, disons que c'est plus le coté oppressant d'avoir la bouche collé au fion d'un type sans pouvoir respirer où crier qui m'a angoissé. Ça et les cris étouffés incessants des filles.

Mais bon qu'est ce que c'est lent!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! et parfois chiant surtout quand les flics se radinent !

C'est vrai que le trip passe vite à la trappe ( ), la scène du caca est un peu difficile mais elle aurait pu être bien pire.

Et le doc à une pure tête de malade

Donc oui un soufflet.

 

(sinon je l'ai déjà dis ailleurs, mais la bouche et le fion des deux filles je l'ai aurais utilisé autrement moi, quel gâchis...)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 6 years later...

J'ai découvert la trilogie pour Noel grâce a Netflix.

Bonne petite claque pour ce premier épisode, je m'attendais en fait pas vraiment a ça.

D'accord avec toutes le critiques précédentes, les 45 premières minutes sont vraiment très bonnes et plus d'enjeux une fois les victimes réunies.

C'est vraiment pas mon truc, mais une vraie bonne surprise

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 years later...

Un film assez sale, tout en ne montrant finalement pas grand chose. La tronche ahurissante de Dieter Laser fait 90% du boulot quand même.

 

Après biologiquement ça pose plein de questions :

- le Centipede est il juste relié de bouche à cul ou t'a-t-il un système digestif commun ?

- si c'est le premier cas, cela veut dire que tous les maillons sauf le premier se nourrissent exclusivement du caca du précédent ?

- si un maillon vomi, est ce que ça remonte dans le cul de celui d'en face ?

- est ce qu'en se débrouillant bien, on peut fermer le circuit ? (Ce serait drôle)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...