Jump to content

Comme Chiens et Chats 2 - Brad Peyton (2010)


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

BEN ALORS, BENJ ! NICK ! OU ÊTES VOUS ??!

 

Comme précisé par Benj, c'est visiblement le retour en force des films animaliers : la preuve, puisqu'on attendait absolument pas une suite au premier film...

 

Aussi loin que je me rappelle, j'avais trouvé le premier tout pourri, mais celui-là a l'air plus fun (l'écureuil qui chante ). Et les animaux pèsent

 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • 2 months later...

 

Bon alors dans le registre, le film de chien qui se démarquera du superbe Chihuahua de Beverly Hills n'est pas encore arrivé mais CCC2 n'est pas très loin du divertissement canin et félin le plus sympa depuis peu.

Le film est ultra référentiel, de Batman à James Bond (magnifique générique qui reprend I'm Coming Out de Pink façon Goldfinger ou Goldeneye, je sais plus) en passant par Le Silence des Agneaux, les scénaristes ont pris un malin plaisir à piocher dans les gros blockbuster et les refourguer à la sauce animaux de compagnie, plus le fait que chaque expressions soient adaptées elles aussi à cette sauce du genre "Tu m'obéis à la patte et à l'oeil"..., tout ça fait que le film a vraiment poussé le délire jusqu'au bout et est d'une richesse sonore et visuelle incroyable, une sourie d'ordi en forme de balle de tennis pour les clebs par exemple

Pour les scène d'action là aussi on a du très lourd, pas de shaky cam, tout est parfaitement visible, là aussi on est dans le registre du délire assumé, la scène de la noyade dans la litière chez la grand mère est d'une connerie fantastique.

Puis y'a un coté tous publics qui fait qu'on a pas à faire à un film exclusivement pour les mômes (va leur expliquer pourquoi les chats de la grand mère sont défoncés à l'herbe à chats

Les CGI sont parfait, les sfx un peu moins, on grille vite les animatronics et les effets ping pong sur certains dialogues d'animaux mais rien de bien méchant.

Voilà là où Marmaduke essayait d'être fun et décontracté en nous mettant un chien débile et pas drôle, ici on a le droit à des chiens et chats espions dans une comédie d'action réussie et chiadée.

De plus il y a un nouvel acolyte, un pigeon demeuré bien con.

Que demander de plus.

Et Channibal Lecter est dans le film

 

Edith : bon bien sur faut aimer les chiens et les chats et leurs films sinon ça passe pas, comme Peter et les Jeremie's movie d'adolescents tristes qui se pendent à la serrure la bite à la main

Link to comment
Share on other sites

vu avé les petits cet été.

J'ai trouvé ca vraiment moins bon que le premier épisode mais assez d'accord avec benj, ils ont poussé le concept a fond et ca marche pas mal. A voir peut etre en VO, les dialogues sont truffés de reference qui ne marchent pas vraiment en français (j'ai plus d'exemple en tête mais il y en a plein)

Link to comment
Share on other sites

la version québécoise est de très bonne facture à l'instar de celle du Chihuahua (qui m'a permis de le regarder sans le doublage du Jamel Comédie Sanibroyeur)

 

et tout à l'heure j'ai kiffé un pigeon parce que celui du film pèse et je sais pas j'ai cru voir un putain d'oiseau alors que c'était juste un pigeon

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
:pesance:

 

Bon alors dans le registre, le film de chien qui se démarquera du superbe Chihuahua de Beverly Hills n'est pas encore arrivé mais CCC2 n'est pas très loin du divertissement canin et félin le plus sympa depuis peu.

Le film est ultra référentiel, de Batman à James Bond (magnifique générique qui reprend I'm Coming Out de Pink façon Goldfinger ou Goldeneye, je sais plus) en passant par Le Silence des Agneaux, les scénaristes ont pris un malin plaisir à piocher dans les gros blockbuster et les refourguer à la sauce animaux de compagnie, plus le fait que chaque expressions soient adaptées elles aussi à cette sauce du genre "Tu m'obéis à la patte et à l'oeil"..., tout ça fait que le film a vraiment poussé le délire jusqu'au bout et est d'une richesse sonore et visuelle incroyable, une sourie d'ordi en forme de balle de tennis pour les clebs par exemple

Pour les scène d'action là aussi on a du très lourd, pas de shaky cam, tout est parfaitement visible, là aussi on est dans le registre du délire assumé, la scène de la noyade dans la litière chez la grand mère est d'une connerie fantastique.

Puis y'a un coté tous publics qui fait qu'on a pas à faire à un film exclusivement pour les mômes (va leur expliquer pourquoi les chats de la grand mère sont défoncés à l'herbe à chats

Les CGI sont parfait, les sfx un peu moins, on grille vite les animatronics et les effets ping pong sur certains dialogues d'animaux mais rien de bien méchant.

Voilà là où Marmaduke essayait d'être fun et décontracté en nous mettant un chien débile et pas drôle, ici on a le droit à des chiens et chats espions dans une comédie d'action réussie et chiadée.

De plus il y a un nouvel acolyte, un pigeon demeuré bien con.

Que demander de plus.

Et Channibal Lecter est dans le film

 

Edith : bon bien sur faut aimer les chiens et les chats et leurs films sinon ça passe pas, comme Peter et les Jeremie's movie d'adolescents tristes qui se pendent à la serrure la bite à la main

 

Pas mieux ! J'ai trouvé celui là mieux que le 1, dont je me rappelle rien. Celui là est plus référentiel, plus équilibré et plus drôle. Après ça aurait pu être mieux, faut quand même être dans un certain état d'esprit (j'avoue que rien que le concept de chiens et chats qui sont en fait agents secrets quand les humains ont le dos tourné ça m'éclate!) mais c'est tout à fait honorable malgré tout et certains gags ont du demander certaines explications aux petits enfants

 

Et puis merde, un chat qui arrive avec un journal roulé soigneusement rangé dans une mallette comme arme anti-chien tout en disant "say hello to my little friend", ça le fait ! A voir en VO si possible en effet, certains répliques sont excellentes.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
 Share

×
×
  • Create New...