Jump to content

Skyline - The Brothers Strause (2010)


Steve
 Share

Recommended Posts

In the sci-fi thriller Skyline, strange lights descend on the city of Los Angeles, drawing people outside like moths to a flame where an extraterrestrial force threatens to swallow the entire human population off the face of the Earth.

 

sqp30_mIiE4

Link to comment
Share on other sites

Quand on parle du loup! J'étais justement en train de découvrir l'existence de ce futur film après m'être demandé ce qu'avais commis d'autre les responsables de AVP Requiem.

 

Un film sur des aspirateurs géants à gens, pourquoi pas (un spin-off de Spaceballs?)

Link to comment
Share on other sites

Y a un épisode des monty-pythons comme ça : des blanc-mangers extra-terrestres aspirent les gens pour les transformer en écossais parce qu'un écossais ne saurait pas jouer du tennis même si sa vie en dépendait, tout cela dans le but évidemment de gagner Wimbledon.

 

J'espère que ce sera aussi bien que ça.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...
Y a un épisode des monty-pythons comme ça : des blanc-mangers extra-terrestres aspirent les gens pour les transformer en écossais parce qu'un écossais ne saurait pas jouer du tennis même si sa vie en dépendait, tout cela dans le but évidemment de gagner Wimbledon.

 

Autre temps, autres moeurs...

 

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
  • 3 weeks later...

Les fx sont très impressionnants mais c'est un peu tout ce qui a retenu mon attention dans ce mix de District 9 et Cloverfield (avec un soupçon de Starship Troopers). Le casting, les situations et dialogues font un peu retomber le tout dans la case dtv. Dommage, ça claque bien quand même.

Link to comment
Share on other sites

Les fx sont très impressionnants mais c'est un peu tout ce qui a retenu mon attention dans ce mix de District 9 et Cloverfield

Je dirais plutôt entre INDEPENDANCE DAY et CLOVERFIELD, même si ce film est plus proche des merdes de Roland Emmerich que le sympathique film de Matt Reeves.

 

Bon, à part : DIEU QUE C'EST NUL !!!

De la merde, de la grosse merde en barre, de la putain de grosse merde en grosse barre de sa putain de mère. Détestable dès les premières images, détestable de bout en bout, rien à en tirer, rien d'intéressant, les acteurs ont tous des putains de grosses têtes d'abrutis (mention spéciale au héros-endive qui ressemble à Akhénaton - le rappeur, hein), leur performance frise le néant (ils jouent devant des écrans verts et ça se voit), l'histoire est pathétique (à la rigueur, peu importe, si au moins on avait envie de suivre les personnages au lieu d'attendre leur mort dans des conditions les plus violentes possibles), les sous-intrigues ultra-naaaaaaaaazes (LA versus NY, les gars qui trompent leurs meufs, just shoot me). Bref, j'ai fini de regarder le film en faisant mon ménage.

 

Navrant.

Link to comment
Share on other sites

 

Comment est-il possible avec une idée pareille de faire pire qu'AVP : Requiem ?

 

Simple. Donner une 2e chance aux plus mauvais frères cinéastes de la terre depuis les Spierig (qui se rattrapent un peu... un tout petit petit peu).

 

Consternant, moche (oui oui même les SFX qui oscillent entre le parfois très bien (surtout sur une BA youtube, parce que sur grand écran...) et le pathétique), ridicule ("ils ne sont pas morts... mais ils sont énerves" ), joué par des abrutis (MENTION PARTICULIERE A LA GAUFRE ERIC BALFOUR) déclinant des dialogues que même Helène et ses garçons n'auraient pas oser utiliser.

 

Pis surtout... Les 3/4 du film se passe dans un appartement ou l'on ouvre et ferme les stores en fonction de la menace . "Vite protégeons nous ! Oui ! Mettons du scotch sur les fenêtres !" .

 

Donc les zaliennes sont laids, totalement débiles (ils exterminent le monde mais gardent la nana enceinte d'une crotte... Portnawak), et les gros zaliennes s'amusent juste a faire coucou en sortant un bout de tête quand les zeros sont sur les toits.

 

Et c'est quoi cette fin ???? NAN MAIS C'EST QUOI CETTE FIN ???????? Manque une bobine ou quoi ?

 

Ce téléfilm de l'ORTF ne ressemble ni de près, ni de loin à District 9 ou Cloverfield, au mieux il fait passer ID4 pour un documentaire. Je rejoins donc Ouine.

 

J'ai adoré !

 

 

EDIT : Ah tiens je me demandais ou j'avais vu la tronche insipide de Balfour... Dans le remake de "Massacre a la tronçonneuse". Par contre ce qui est drôle c'est qu'en tapant Eric Balfour dans Google on tombe sur des photos de sa brillante carrière qui démontre ses qualités d'acteur. Il est à poil dans chacune d'elle. Quel talent ! En plus il affiche sa toute petite bite ce qui me fait

Bref.

Link to comment
Share on other sites

Balfour, je crois que c'est vraiment ancré en lui. On le voit même, dans le making-of du film, se déloquer devant l'équipe à la fin du tournage de "Massacre..." - limite il doit l'exiger par contrat.

Sinon, il apparaît quand même dans "Six Feet Under" (habillé, sauf erreur : l'exception qui confirme le reste) et rien que pour ça, respect.

Link to comment
Share on other sites

EDIT : Ah tiens je me demandais ou j'avais vu la tronche insipide de Balfour... Dans le remake de "Massacre a la tronçonneuse". Par contre ce qui est drôle c'est qu'en tapant Eric Balfour dans Google on tombe sur des photos de sa brillante carrière qui démontre ses qualités d'acteur. Il est à poil dans chacune d'elle. Quel talent ! En plus il affiche sa toute petite bite ce qui me fait

Bref.

 

Eric Balfour c'est le petit ami de Claire Fischer et puis c'est tout !

Link to comment
Share on other sites

 

La salle était morte de rire assez fréquemment, ce qui donne une idée du niveau du film

A sauver deux scènes qui m'ont fait hurler de rire:

 

- La première c'est quand la femme enceinte, en plein milieu d'une guerre nucléaire contre des aliens, se plaint de la fumée d'une cigarette qui vient d’être allumé.

- La deuxième, c'est quand encore la femme enceinte, a le dos tourné a un alien qui vient de se réveiller (sur le toit) et ce dernier attends qu'elle se retourne face a elle pour lui sauter dessus, je sais pas pourquoi ce décalage est présent mais ça fait trop genre "ah ah j'attends que tu te retourne vers moi pour te sauter dessus", bref j’étais hilare.

 

Sinon c'est juste un pauvre DTV de merde chiant comme la mort.

Link to comment
Share on other sites

- La première c'est quand la femme enceinte, en plein milieu d'une guerre nucléaire contre des aliens, se plaint de la fumée d'une cigarette qui vient d’être allumé.

 

AH OUI PUTAIN ça m'a aussi fait halluciné mais j'étais pas sur si c'était un cauchemar ou non...

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...