Jump to content

Due Date [Date Limite] - Todd Phillips (2010)


Benj
 Share

Recommended Posts

Cinq jours séparent Peter Highman du jour où il sera père pour la première fois, au terme de la grossesse de sa femme. Tandis qu’il se dépêche de prendre un vol d’Atlanta pour être à ses côtés pour la naissance, ses meilleures intentions s’en vont à vau-l’eau. Une rencontre fortuite avec Ethan Tremblay, un acteur en quête de reconnaissance, force Peter à faire de l’autostop dans une virée qui va le mener à travers le pays, détruisant au passage plusieurs voitures, de nombreuses amitiés et sa dernière résistance.

2wOL5ll6zjQ

 

un chien + un gros qui cite Ice Cube + voitures pliées + Robert = probabilité de pesance : 85%

Link to comment
Share on other sites

Due date = date de péremption en français, non ? Si oui, j'espère que le film sortira en même temps que "il reste du jambon ?". Comme ça, devant le cinéma les gens qui hésitent diront :

 

"Il reste du jambon ?

- Date de péremption ?"

 

Quand on dit que les cinémas ressemblent de plus en plus à des supermarchés...

 

 

(Je vais proposer cette blague à Arthur).

Link to comment
Share on other sites

J'ai beaucoup aimé "the hangover", j'aime bien les road movies et j'adore robert Downey Junior dans les comédies. J'irai peut être pas voir le film en salles mais je pense j'achèterai le blu-ray à sa sortie les yeux fermés.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

Ya que moi qui l'ai vu ce film ?

 

Bon, assez déçu je dois dire... Je sais pas, je trouve qu'il manque vraiment un quelque chose pour que tout ça fonctionne.. Le couple Downey / Galifianakis ne m'a pas vraiment convaincu (alors que sur le papier ça semblait mortel), on ne sent aucune alchimie entre eux à aucun moment, leurs persos sont même souvent assez "crispants"... Les gags sentent quand même souvent le déjà vu, on est vraiment en terrain connu, du début à la fin... J'ai pas passé un fondamentalement mauvais moment, mais bon, je l'ai vu hier j'ai déjà un peu oublié le film... Reste quand même qques trucs sympas hein, j'ai ri à plusieurs reprises, mais bon, j'attendais bp mieux.. J'ai largement préféré "Very bad trip" à choisir.

Link to comment
Share on other sites

c'est bizarre, depuis le début ce film m'a jamais fait envie, et toutes les critiques ont confirmé ce que j'ai pu penser en voyant les affiches, puis la BA, que ça semble pas trop trop mal mais assez limité et poussif dans l'ensemble, loin du n'importe quoi généralisé de Very Bad trip.

 

Je crois que c'est le fait que ça fait très Very Bad Trip light (1 acteur en commun, toujours le cadre du road trip). c'est con, il aurait fait un film totalement différent au niveau univers, casting ou autre ça aurait peut être plus donné envie !

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Déjà que Very Bad Trip c'était pas la grande rigolade mais alors celui là c'est encore pire, j'ai eu la machoire crispée pendant tout le film, y'a rien qui ne m'ai tiré un sourire.

Pas franchement fan de Galfikakisjesaispasquoi, c'est pas avec ce film que ça va s'arranger, et comme l'a dit l'homme aux longs pieds, l'alchimie entre les deux prends pas et ne peux pas tenir la comparaison avec le plus miteux des buddy movie made in 80's.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Pas mieux que les précédents.

Je crois avoir ri vraiment une fois, et vise le gag, c'est Galifianakis qui se prend une portière dans le nez... voila j'y peux rien, ca m'a fait rire

Que des situations deja vu ailleurs, Galifianakis qui refait Very Bad Trip, le couple avec Downey Jr qui marche pas vraiment, bref, pas terrible tout ça.

J'avais bien aimé Very Bad Trip, je ne me suis pas non plus ennuyé devant celui-ci mais limite sans intéret

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

Le film n'est pas antipathique, surtout qu'il m'a coûté 1€.

 

Bon au delà de ça, c'est pas la fête du slip : Downey nous refait Tony Stark, Galfiniakis son numéro d'adulescent barbu et Todd Philipps emballe ça une main dans le calbute, genre je te film le Grand Canyon comme un ravin lambda...

 

Ceci étant dit, j'ai trouvé que l'alchimie du duo marchait pas si mal et je me suis marré quelques fois, notamment quand l'histoire part en sucette au Mexique.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...