Aller au contenu

Black Swan - Daren Aronofsky - 2010


Messages recommandés

  • Réponses 58
  • Created
  • Dernière réponse

Aronofsky, plus que jamais le réalisateur de la narration interne, et des persos qui pètent les plombs. Ca a l'air terrible. Dans le premiere special Vincent Cassel, il y avait plein d'infos intéressantes sur le film (ainsi que sur le prochain Cronenberg sur la psychanalyse qui va être terrible aussi), et on y apprenait que Mila Kunis avait été choisie justement pour sa ressemblance avec Portman. Comme une copie qui prendrait la place de l'original. Le sujet rappelle évidemment All about Eve et Showgirls, mais le traitement a l'air super intéressant.

 

Bref. Ca donne envie.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...

Cette affiche est vachement plus belle que celle du dessus. Ce serait tellement bien d'avoir des affiches comme ça de temps en temps au cinéma (mais pas trop parce qu'après c'est la Pologne et c'est un peu bizarre quand même).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...
  • 3 weeks later...
  • 3 weeks later...

Bon ben sans surprise, c'est le gros

 

 

 

 

Sur le fond, c'est une histoire assez classique, mais sur la forme, c'est très très fort. Ca commence de manière très réaliste, façon the wrestler ou film français chiant, et il y a comme un virus qui mange le film au fur et à mesure, imperceptiblement, pour devenir ultra angoissant voire insupportablement étouffant à la fin. Grosse leçon de mise en scène.

 

Et Nathalie Portman fait une performance digne d'un oscar, complètement dingue.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

même impressions que Kevo, j'ai souffert physiquement et psychologiquement pendant tout le film, j'avais pas ressenti ça depuis... tiens, requiem for a dream, comme c'est étrange...

 

j'ai dû attendre ce matin d'avoir digéré ce que j'ai vu pour donner mes impressions, car en sortant du film, j'étais incapable de dire si j'avais aimé ou non, tellement ça avait été éprouvant. Ce matin, je peux dire que oui, c'est un vrai chef d'oeuvre. Par contre, je ne pense pas pouvoir le revoir un jour...

 

et Natalie Portman est absolument fantastique et Mila Kunis est plus qu'une simple cutie. Aucune erreur de casting, même Vincent Cassell est bon (c'est pour dire !)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...

Alors voila...

 

Je partage également le point de vue de Kevo, grosse leçon de mise en scène. Ça reste assez classique dans les 3/4 du film (avec ici et là des trucs louches qui s'infiltrent dans la trame); en fait, Aronofsky met tout simplement en place les morceaux pour nous livrer un putain de crescendo comme il sait si bien les faire. On en ressort lessivé. On pourrait discuter pas mal sur le fond (quoique l'intrigue et ses enjeux sont assez clairs, pas énormément de matière à se casser la tête), mais c'est sur la forme que c'est hallucinant...Ce choix de placer la caméra directement au coeur de l'action et d'en saisir le moindre mouvement. Ce sentiment d'implication, de vivre à travers le personnage de Portman. On est loin du contemplatif, ce film a été fait pour que l'on vive la descente aux enfers du personnage. Je l'ai vu et JE VEUX LE REVOIR !!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 weeks later...

vu. classique dans la trame et le déroulement, j'ai regardé ma montre au bout de 20mn. Aucune surprise, pas d'originalité. J'avais l'impression d'avoir déjà vu le film. C'est d'un consensuel... assez triste de la part d'un mec ayant fait The Fountain, Requiem for a dream et Pi car The Wrestler annonçait déjà le retour dans le rang de ce grand réal.

 

Car si ses sujets (et ses projets, un remake de Robocop ?) sont pour moi de plus en plus chiants sa mise en scène est juste sublime, techniquement c'est incroyable. justement FX ou pas pour toutes les séquences avec miroir. Je me pose la question car sans c'est la classe, avec merci le responsable des effets spéciaux.

 

Bon après heureusement qu'il y a une séquence de masturbation très hot... ce cul ! on en croquerait !

 

et la fin... d'un classicisme

 

déception.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Florent je te fais des bisous d'entrée.

 

 

Mais c'est marrant, ta réaction face à ce film est celle que j'ai eu le plus souvent quand j'ai passé 6 mois de ma vie avec la copie 35 de Requiem For a Dream, dans le coffre de ma caisse et que j'organisais des projos à des potes cinéphiles.

 

Bois un coup, revois le film.

 

Serieux.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'était pas mal,surtout pour le climax musical et la prestation de Natalie Portman qui souffre pour avoir son Oscar et qui le mérite bien!

Sinon ça reste du Aronofsky avec son univers anxiogène et doloriste,sa photo tristounette,ses personnages martyrs cadrés de dos façon docu et qui s'accomplissent dans l'auto-destruction...faut aimer quoi!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 weeks later...

C'est la version sophistiquee de Pi en fait. C'est formidablement dirige et diablement bien execute formellement. Mais a chaud, ca fait un peu cas d'ecole de l'"epoustouflant, sans plus". Peut-etre parce que je vous avais lu avant, je le reverrai avant de me faire une opinion definitive.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...