Aller au contenu

F for Fake - Orson Welles - 1975


Messages recommandés

 

Synopsis : Un film essai d'Orson Welles sur "le delicieux mensonge" de l'oeuvre d'art, une variation sur les rapports du createur avec sa creation et toute la verite sur un des plus grands faussaires, Elmyr de Hory.

 

 

sous prétexte d'un semi-documentaire alambiqué sur Elmy de Gory, plus grand faussaire de notre temps, et de son biographe Clifford de Irving, auteur d'une fausse biographie d'Howard Hughes (personnage dont la réalité des apparitions et déclarations furent aussi souvent remise en cause), Orson Welles nous livre en fait une reflexion passionante sur l'art, le rapport au réel, la recherche de la vérité... Il se met lui même en scène et en profite pour évoquer sa carrière basée selon lui en partie sur des mensonges.

Tout le long, et malgré la promesse faite par Orson au début du film de dire "toute la vérité", on ne sait si ce que l'on regarde est vrai, si on se moque de nous, on est pris à son "jeu de la vérité" très rapidement. Le montage y est génial, quand on sait que c'est en général l'invisibilité du montage qui confère sa crédibilité au cinéma, ce concept est pris là totalement à contre pied!

Y a pas à dire, j'adore cet homme, quelque chose de narquois et de moqueur dans son regard, et de profondément intelligent bien sur! son coup de génie à la radio quand il sème la panique dans le pays en annonçant l'arrivé des ET, son Citizen Kane, maître étalon pour tout pauvre étudiant de cinéma qui doit se résoudre bien vite à ne jamais pondre un tel chef d'oeuvre à 23ans, bref... une expérience cinématographique à voir selon moi!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 9 years later...

Un très bon Welles en effet !

 

Documentaire menteur, qui remet en question pas mal de notions, l'art, le vrai, le faux, les "experts", le réel, la création... de façon très habile et ludique. On part de la peinture en allant vers le cinéma, on nous présente des persos un peu lunaires, d'un autre temps. C'est fluide, drôle, on se laisse porter sans mal par cette parenthèse récréative du génie qui s'avère finalement bien plus profonde qu'il n'y parait au premier coup d'oeil. A voir, ça complète parfaitement l’œuvre du maitre !

 

Vu sur le BR Criterion UK, magnifique. J'ai pas encore checké les suppléments, mais ça a l'air très complet !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...