Jump to content

Harcèlement - Barry Levinson (1994)


Benj
 Share

Recommended Posts

Cadre dans une firme spécialisée en réalité virtuelle, un père de famille est accusé par sa patronne de harcèlement sexuel. Il réussit à se disculper, mais l'affaire rebondit lorsqu'il découvre que l'accusation visait à masquer d'importantes manipulations techniques dans la firme.

78--GgZuGHw

 

1994, j'avais 14 ans, j'étais encore en pleine période Demi Moore = pougnette alors j'allais voir tous les films où elle faisait du cul au ciné, genre Harcèlement et Proposition Indécente (en fait dans celui là j'ai plus remarqué la performance de Woody Harrelson en me disant "plus tard faudra que tu baises comme lui". C'était ma femme idéale. Quelle belle période.

 

Enfin bref, j'aime bien ce film, je me souvenais plus que la scène de zizi allait aussi loin dans les mots, après le coté médiation est parfait même si c'est loin d'être l'affaire la plus tordue du siècle, j'aime bien cette confrontation où Michael n'est pas le dominant, comme dans The Game, je compare pas l'incomparable, mais j'aime bien quand Michael perd pouvoir mais qu'il win à la fin.

Bon là le coté cyberworld est un peu kitsch mais il avait l'avantage à l'époque d'être un peu avant gardiste, bon ça n'a pas trop vieilli et on retrouve des trucs à la Minority Report dans le maniement des fichiers virtuels (Spielberg copieur)

Link to comment
Share on other sites

Gros fou rire en salle quand Douglas lache à Demi Moore de se carrer la bouteille de champagne dans le cul, après son "agression".

Il faut bien le dire, le film est une catastrophe (l'histoire est quand même franchement ridicule) mais tape dans la zone du plaisir coupable jubilatoire.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...