Jump to content

The Afterman (1985) Rob Van Eyck


NickLezob
 Share

Recommended Posts

 

Postnuke Belge supra bis sans parole et sans budget, sorte de croisement entre Les Nouveaux Barbares et Vase de Noce. On y suit les pérégrinations d'un barbu qui sort d'un laboratoire ou il vivait reclus durant l'apocalypse. Sa première rencontre ne se passe pas très bien. Un gars l'encule de force pendant que ses sbires se masturbent en regardant. Et les suivantes ne se dérouleront guère mieux, mis en cage par un paysan bourru, forcé de faire une fellation à un moine dégénéré, sa copine (trouvée en chemin) enlevée par une bande de cannibales pervers... il aura quand même le droit de niquer un peu, de voir des lesbiennes se tripoter dans une piscine au cours d'une scène très 80's... sexe et violence permettent de ne pas trop voir le temps passer au cours de ces 80 minutes sans dialogue, sympa.

 

Link to comment
Share on other sites

Ca fait un bail que j'ai envie de le voir celui-ci.

J'ai rencontré l'acteur principal du film en compagnie de Leon Paul De Bruyn (le réal de Maniac Nurses Find Ecstasy et Parts of the Family, un grand homme...) et Lloyd Kaufman il y a une dizaine d'années à Bruxelles. Le mec n'était pas peu fier de sodomiser des prêtres à l'écran Il était sur le point de tourner la suite à l'époque: Afterman 2...

Link to comment
Share on other sites

Oui j'ai lu ça aussi, "Blue Belgium: The Dutroux Connection", c'est un film de fiction apparemment. Il y a un belge qui détruit le film sur IMDB (Ashamed to be a Belgian ! http://www.imdb.com/title/tt0230049/) J'aimerais bien voir ça.

 

Oulala, epargne toi de perdre 90min de ta vie.

 

C'est trop de la merde. On dirait un dorcel, mais juste avec les dialogues et les acteurs.

 

ca cause "politique" et ya 2 ou 4 nichons, mais c'est pas tout.

 

nul et pas drole.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Merci à Tanzi de m'avoir redonné l'envie de mater cette belgeniaiserie

 

C'est quand même rare d'avoir dés la seconde minute de film une scène nécro précédé d'un gobage de ver et suivi d'une sodomie dans un champ

Mais si le principal protagoniste s'est fait le look Peter Jackson, ne refait pas Bad Taste qui veut.

Les longueurs, on les ressent quand il n'y pas de nichon ou de barbaque à l'écran

 

Je me demande ce que valent les suites.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Aha, ben c'était super joli! Une image crue, des personnages mignons comme tout qui ne pensent qu'à sodomiser quiconque passe par là, des femmes perverses et des curés tordus, "The Afterman" est un beau florilège de poésie flamande. Mine de rien, le happy end est présent, on n'est pas si loin du film familial. C'est plus joyeux que "The Road"... d'une certaine manière.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...