Jump to content

Click - Frank Coraci (2006) avec Adam "God on earth" Sandler


Stéphane
 Share

Recommended Posts

Click" focuses on a workaholic architect who finds a universal remote that allows him to fast-forward and rewind to different parts of his life. Complications arise when the remote starts to overrule his choices.

 

avec Kate Beckinsale, Christopher Walken, Sean Astin, David Hasselhoff

 

Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...
  • 4 months later...

Le film a toujours l'air aussi peu intéressant, mais les derniers posters dévoilés par la prod sont plutôt pas mal, en tout cas en harmonie avec le côté un film-une idée de la chose. J'ai l'impression que le film va être un méga carton tant j'ai constaté que le public en salles était ravi par la bande-annonce.

 

 

Link to comment
Share on other sites

le film est pénible. C'est hélas parti d'une bonne idée (avec chaque touche pour un moment d ela vie. Lors de la pub à cannes, la touche "mute" était pour la belle-mère. A moins que ça ne soit "erase".

Enfin bref. Ca finit en glucose familial, comme pour tous les trucs de sandler dans ce créneau-là. Pas mal de gags (dont certains fonctionnent, il fuat le dire), certains plus crus que d'autres, avant de s'écraser devant la sainte famille. Ceux qui aiment Sandler vont aimer car il fait comme d'hab. les autres passeront le chemin, as usual. Réalisation médiocre et translucide, juste là pour servir a soupe.

 

Pauvre Kate, réduite à jouer le sutilités et les faire-valoir, comme toutes les actrices chez Sandler (voir les sorts réservés à Fairuza Balk, Winona Ryder ou Patricia Arquette...)

 

la seule à etre drole, c'est Julie Kavner (as usual).

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

putain quel bon film!!!! Peut être le meilleur après le chef d'oeuvre Little Nicky.

 

Déjà si vous êtes comme Wonderscope et que dès que l'on parle famille dans un film ca vous defrisse les poils pubiens, ce film n'est pas pour vous. C'est le sujet principal du film. Maintenant si vous pensez que la famille c'est important, que vos parents sont importants, que votre femme, vos enfants sont plus importants que votre boulot ... c'est un film parfait pour vous.

 

Click est une bonne comédie avec des moments à mourir de rire, des gags scatos ou sexuels (le chien qui nique le canard) mais c'est aussi un très belle histoire très touchante qui m'a mis la larme à l'oeil. Si vous avez 20 ans vous comprendrez pas ... mais sinon ...

 

Sandler abandonne la comédie débile pour faire une belle comédie romantique et il réussi parfaitement son coup. Le carton aux usa est normal. C'est un film touchant, bourré de petites idées marrantes et qui vous fera penser à votre petite famille ....

 

Donc si vous avez un coeur, au contraire de Wonderscope, ce film est pour vous ...

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

c'est marrant Stéphane quand il parle d'un film avec Sandler on dirait moi quand je parle d'un film de Kevin Smith, on pardonne tout

 

Bon je pense que le film est très bien, je le pense sincèrement mais je suis pas fan de Sandler donc je peux pas crier à la pesance et y'a des gags qui ne m'ont fait pas rire, genre le chien qui baise ou des gags à papa qui ne fonctionnent plus sur moi, par contre quand ça pète dans la bouche ou que ça met des coup de pieds aux couilles là ouais ça me fait marrer l'humour méchant et gras.

Outre l'humour j'ai trouvé le film bien foutu, même si la fin est grillée rapidement, j'aime bien ce que délivre le film comme message et les différentes "aventures" que subit Sandler sont sympa.

 

ah oui pour info, un architecte ne fait pas un projet à lui tout seul surtout quand il taff dans une grande agence, tout le monde s'en fout je sais.

Link to comment
Share on other sites

Un petit film prévisible du début jusqu'à la fin. Dans le mélange bons sentiments et gags scato , je préfère de loin don't mess with the zohan.

PS: Kate est à tomber dans le film. Décidément Sandler a beaucoup de gout pour ses actrices principales.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Oupf, que c'est pas bon! Prévisible, bardé de bonnes intentions certes louables, mais on te les enfile comme on gave une oie: machinalement et sans réfléchir. Du coup on subit plus qu'autre chose les mésaventures d'un papa mille fois vu au cinéma, du Jim Carrey de Menteur Menteur au Nicolas Cage de Family Man, des exemples du genre, il y en a des milliers, et ces films sont tous pareils: agaçants, moralisateurs et forcément prévisibles (je l'ai déjà utilisé celui-là? pas grave). Avec ce genre ce produits, seuls les gags peuvent relever le niveau et ce n'est pas Click qui gagne à ce petit jeu là, car outre les gags de pétomanes, rien ne fonctionne vraiment, et surtout pas les intrusions du gamin des voisins... Qu'est ce que c'est que ça? Il ne sert à rien et prolonge inutilement un film déjà pas facile à regarder d'une traite. Donc voila, c'est bleuarg...

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

Prévisible ?

Petit, oui, c'est pas le plus grand film au monde.

On te les enfile grave comme une oie ?

Hummm....

Bah moi, vu que je suis en plein cycle Adam Sandler, je vais causer avec mes tripes, et à brûle pourpoint, vous dire ce que j'ai sur le coeur.

Pour changer

 

Donc voilà (SPOILERRRRRS DANS TA MERE) = Bah putain !...si je m'attendais à ca...

 

je mate une comédie présentée comme un truc bien lourd avec un mec qui mate les seins d'une joggeuse au ralenti...et je tombe sur un film d'une gravité et d'une lucidité incroyable, qui finit comme du Capra, montre un Sandler génial, un Jour sans Fin -like en encore plus grave, et foutrement bien écrit, une comédie familiale où se mêle l'humour potache du gars et une tristesse encore plus puissante que dans un Funny People...( et c'est moi où TOUS les morceaux de la B.O renvoient au même thème ???).

 

Et puisque je suis très infuencable, j'ai même versé ma petite larme à la fin !

 

Nan, franchement...Il devient mélancolique à crever le Sandler avec l'âge. Mais là, franchement, c'est encore plus que fort que Funny People, je trouve, bien que le film d'Apatow parle d'autre chose...'mais avec moins de rythme et d'efficacité'

 

Bref...ca préviens pas, y'a là dedans la naiveté touchante d'un comique mêlée à son indéniable désespoir...et tu t'attends à un truc gentil familial, et surprise grandiose, même le happy end classique m'a fait sauté sur mon fauteuil...ca fait beaucoup de bien.

 

 

(oué je suis une gonzesse )

Link to comment
Share on other sites

  • 3 years later...

Pas mal. Autant dire que le virage "dramatique" du film m'a completement surpris. Dans le genre pathos familial, ça pèse une tonne mais c'est convaincant en fait dans le contexte. Sandler par contre a vraiment un problème pour jouer la colère. Il reste figé, on dirait Michael Scott qui fait semblant de s'énerver. Ca doit être quelque chose dans "Anger Management"

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...