Jump to content

Belle épine - Rebecca Zlotowski - 2010


kevo42
 Share

Recommended Posts

 

Bande-annonce :

 

[dmotion]video/xf2s28_belle-epine-bande-annonce_shortfilms[/dmotion]

 

L'histoire

 

La mère de Prudence est morte. Son père est au Canada. Sa soeur se cache pour pleurer. Alors Prudence ne fait pas honneur à son nom. Après un vol à l'étalage, elle rencontre une jeune fille mystérieuse, qui va l'initier aux mystères des courses de moto clandestines à Rungis. Nous sommes dans les années 80. Les jeunes hommes ont de fines moustaches. C'est beau.

 

Mon avis

 

Avant de parler du film, je voudrais dire un mot sur l'avant première. On a eu droit au producteur, aux acteurs, actrices (dont Léa "je mets du gros rouge à lèvres pour que tout le monde le voie jusqu'au fond de la salle, et en plus j'ai une permanente" Seydoux), à la réalisatrice même le compositeur de la bande son, tout ça pour un petit coucou et puis rien après le film. Je veux bien qu'ils habitent tous à 100 mètres, mais quand même, c'est si compliqué de faire un débat sur ce qu'on a vu après ?

 

Deuxième chose : Léa Seydoux est une actrice qui pour l'instant a le registre limité de la fille qui fait la gueule (ce n'est pas une tare, Isabelle Huppert a construit une grande carrière là-dessus), mais il faut reconnaître qu'elle a de sacrés nichons. D'ailleurs, après la belle personne, c'est la deuxième fois qu'on les voit en abondance, et c'est bien. Je me demande même s'il y a pas un calembour graveleux dans le titre de ce film. En tout cas, le reste du casting féminin est au diapason : y a de la chouquette topless, ça attaque dès le premier plan du film, cash, fouille au supermarché, et m'obligez pas à regarder dans la culotte. Tous les plans nichons sont d'ailleurs parfaitement gratuit (tiens je parle avec ma cousine qui prend une douche sans mettre le rideau), uniquement là pour mettre en place un beau panorama mammaire.

 

Autre point positif du film, la musique est chouette. Très ambiance Goblins, donc déjà je pense que l'aspect film éthéré + fille qui fait la gueule + musique synthé = film pour Jérémie.

 

Après, malheureusement, y a pas grand chose d'autres à dire du film. C'est ultra versaillais (les mecs de Rungis sont une sorte de version prolo réaliste des Chivers), mais non seulement le film ne va au bout de rien (la conclusion est ridicule), mais il ne commence pas grand chose non plus. Par exemple y a un cousin juif pédé folle (avec des barrettes dans les cheveux, c'est le prof perdu dans l'enfer gay underground de Rennes des beaux gosses), qui se prend la tête avec son père, et qui raconte l'histoire des jours terribles, mais on est bien en peine de voir en quoi ça se rattache à l'histoire principale. Il y a une scène de sexe qui dure deux secondes, parce que c'est bien connu que les prolos y savent pas y faire avec le cul. Y a pas vraiment d'histoire non plus. Heureusement c'est court, mais faut pas que ça dure plus longtemps.

 

On pourrait sauver le film si esthétiquement c'était beau. Sophia Coppola ou dans un autre registre Claire Denis racontent pas grand chose, mais c'est très beau. Mais là, non, c'est caméra tremblé image bruité grise dégueulasse en veux-tu en voilà. De temps en temps, la réalisatrice essaie de faire un beau plan de motos qui roulent la nuit, mais elle oublie que la nuit il fait noir, et donc les scènes nocturnes rappellent un peu celles de jaguar force (genre y a une scène où on voit juste le dos de Léa Seydoux, et tout autour, on distingue rien).

 

Bref, ça aurait pu être bien si la réalisatrice avait bossé son histoire et sa mise en scène, mais en l'état c'est quand même du

 

 

 

A noter que les inrocks ont dit de ce film qu'il était "la rencontre entre Pialat et Carpenter" (genre y a des motos et du synthé, et y a des gens qui s'engueulent à un moment), avec un "très fort désir de cinéma". Sly est encore en dessous avec sa parodie de critique sur le topic last caress.

Link to comment
Share on other sites

Justement j'ai trouvé la musique du trailer mortelle, très proche de ce qu'avait fait Para-One pour La Naissance Des Pieuvres.

Mais j'avais qu'une peur c'est de pas la retrouver dans le film, du coup maintenant que je sais que c'est OK j'y serais surement (et pourquoi pas demain tient)

Link to comment
Share on other sites

je dirais en plus que cette bande annonce est exemplaire : des gens qui font la gueule, des histoires de coucheries, des murs gris et même à 1'04 des gens sur une plage du normandie un jour de mauvais temps

LE "cinéma d'auteur" français que le monde entier nous envie

Oui enfin le cinéma d'auteur américain ou anglais il n'est pas mieux ... sauf qu'il y a rarement des nibards

Link to comment
Share on other sites

je dirais en plus que cette bande annonce est exemplaire : des gens qui font la gueule, des histoires de coucheries, des murs gris et même à 1'04 des gens sur une plage du normandie un jour de mauvais temps

LE "cinéma d'auteur" français que le monde entier nous envie

Oui enfin le cinéma d'auteur américain ou anglais il n'est pas mieux ... sauf qu'il y a rarement des nibards

c'est parce qu'ils nous copient, en moins bien

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

Horrible, je ne regarde quasiment jamais de cinéma français (moderne) et pour cause la plus tard du temps je m'emmerdes, c'est sans intérêt ... et ce film là ne déroge pas à ce que je pense.

 

Avec les avis positifs sur la musique comme sur le film dans la presse, je m'attendais un truc qui tienne la route mais que nenni le seul truc que le cinéma français ose et vous l'avez dit plus haut c'est les nichons. Ah ça pour montrer des jeunes actrices la touffe à l'air, les producteurs savent trouver de l'argent, pour nous pondre une vraie histoire les AUTEURS français ont plus de mal.

 

Et puis merde encore une histoire de deuil, qui sous couvert d'être dans la retenue avec des accents de cinéma de genre nous ennuie et puis les mecs à moto n'ont rien d’intéressant, les personnages sont creux (rien que la séquence dans Amer avec les motards est dix fois plus bandante).

 

Et Léa qui cherche une bite (et accessoirement sa sexualité) pendant tout le film, je rêvais d'un gang bang dans le cuir et la luxure. Rien. Vacuité déprimante.

Link to comment
Share on other sites

Anecdote intéressante : c'est au départ un projet d'écriture pour la FEMIS, supervisé par Lodge Kerrigan.

 

Bah, il a pas trop bien influencé le film.

 

Voilà.

 

Je suis content d'avoir écrit une grosse note pour ce film, car je dois avouer l'avoir déjà complètement oublié, et là, paf les souvenirs reviennent, c'est le temps retrouvé, youpi.

Link to comment
Share on other sites

Bizarrement j'aime bien le film. Parce que je trouve ça bien filmé, que la musique défonce et que je voudrais niquer Lea qui ne sait pas encore qu'elle est la femme de ma vie. Après c'est clairement chiant. J'ai acheté le DVD sur Price car il y avait la musique de Rob avec. Pour 2,5€. Au final j'ai reçu le DVD locatif sans rien. Alors j'ai pleuré, je me suis masturber sur Lea pour la 30ème fois et j'ai acheté la musique sur iTunes pour 10€ et j'ai pleuré ... et je me suis masturbé sur la musique. Parfois le cinéma ça rend fou... Dans 3ans je retomberai sur ce thread et je me demanderais pourquoi j'ai écris ça ... et je me masturberai encore ...

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

Bizarrement j'aime bien le film. Parce que je trouve ça bien filmé, que la musique défonce et que je voudrais niquer Lea qui ne sait pas encore qu'elle est la femme de ma vie. Après c'est clairement chiant. J'ai acheté le DVD sur Price car il y avait la musique de Rob avec. Pour 2,5€. Au final j'ai reçu le DVD locatif sans rien. Alors j'ai pleuré, je me suis masturber sur Lea pour la 30ème fois et j'ai acheté la musique sur iTunes pour 10€ et j'ai pleuré ... et je me suis masturbé sur la musique. Parfois le cinéma ça rend fou... Dans 3ans je retomberai sur ce thread et je me demanderais pourquoi j'ai écris ça ... et je me masturberai encore ...

Avec l'hommage que tu lui fais, Léa Seydoux pourrait te branler au moins une fois justement.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • 1 year later...
 Share

×
×
  • Create New...