Jump to content

Le nom des gens - Michel Leclerc - 2010


kevo42
 Share

Recommended Posts

L'affiche moche qui reprend la charte graphique de belle épine :

 

 

 

La bande-annonce :

 

uE3YQTX50dI

 

 

De quoi ça parle :

 

Arthur Martin (Jacques Gamblin) est un mec ennuyeux : Jospiniste, spécialiste de la grippe aviaire, et célibataire. Bahia Benmahmoud (Sarah Forestier) est une activiste d'extrême gauche d'un genre un peu particulier : elle mélange assez facilement le sexe et la politique, ce qui est somme toute un peu dégueulasse. Quand les deux se rencontrent, c'est le début d'une histoire d'amour des plus compliquées.

 

 

Mon avis :

 

Pour mon film français de la semaine, j'ai été récompensé de toutes mes souffrances. Enfin un bon film ! Donc, on a des éléments qui font peur : un début un peu Amélie Poulain, avec présentation extensive des personnages, réalisation très soignée qui combinée à la présence de JAcques Gamblin, peut rappeler le premier jour du reste de ta vie (que plein de gens ont adoré, donc c'est pas grave).

 

Mais il y a trois choses qui font sortir le film du train-train français :

- C'est bien écrit, bien rythmé, il y a des gags vraiment drôles, et en plus visuellement, à part deux-trois plans en super 16 un peu gratuits, c'est plutôt joli.

 

- Il y a Sarah Forestier en full frontal nudity de façon extensive, et elle est très voire . A la voir, on se dit qu'elle aurait mieux fait de jouer dans Last Caress que dans Humains.

 

- Le film est très ancré dans le réel, et dans le contemporain. Ancré dans la France entre 2002 et 2007, le film appuie là où ça fait mal (peur des autres, communautarisme, cons de droite, et même la mémoire de la shoah et d'autres sujets hyper sensibles que je ne veux pas spoiler), mais sans s'appesantir. C'est pas un film militant, mais ça fait rire de sujets sensibles, et c'est pas fréquent dans un cinéma français très lisse.

 

Bref, un excellent et surtout très drôle premier film que je vous invite à voir.

Link to comment
Share on other sites

peut rappeler le premier jour du reste de ta vie (que plein de gens ont adoré, donc c'est pas grave).

 

Un film qui m'avait donné envie d'arrêter de regarder des films jusqu'à la fin de ma vie en sortant du ciné!

 

Bon sinon la BA de ce "Le nom des gens" m'avait fait très peur avec le gag de la fille de gauche qui fait une crise parce qu'elle a voté Sarko sans faire exprès, mais visiblement c'est plus subtil que ça !

 

Et sinon Kevo, sache que j'admire ta dévotion

Link to comment
Share on other sites

Pour répondre à MartinG, ça va encore au niveau dévotion. L'ami avec qui j'étais était allé voir le village des ombres dans l'après midi, et il m'a dit avoir souffert comme un démon en train d'entendre un chant grégorien chanté par Cindy Sanders. Genre, aussi puissant que la cassette qui accompagnait Atmosfear. (oui, bon, un peu quand même).

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...